Panorama automnal "251 Vins du Monde"

Club toulousain In Vino Veritas

Septembre-Octobre 2009

 

 

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Plusieurs rendez-vous ont été pris afin d’aborder une longue dégustation de vins étrangers : au total, il aura fallu 8 séances afin de goûter 251 vins du monde.

Déroulement de chaque rencontre :

1.              une série de vins étrangers offerte par Didier. Les vins sont dégustés à l’aveugle.

2.              un thème de vins étrangers proposée par Didier et financée par tous les participants. Les vins sont dégustés à l’aveugle.

3.              une série de vins étrangers amenés au gré des dégustateurs (2 bouteilles par participant). Les vins sont dégustés à l'aveugle.

Nous remercions Philippe Ricard, Bernard Bergé et Romain Pavan pour les bouteilles offertes alors qu'ils n'ont pas participé aux séances...

Les bouteilles n° 47, 49, 50 et 51 sont offertes par l'importateur parisien Jean-Emmanuel Simond (Société Oenotropie).

C'est Paul David Lambert, rencontré par Philippe Ricard sur Dégustateur.Com, qui nous à mis en relation.Et vive le vin et sa convivialité !

 

 

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – PC : Pierre Citerne – LG Laurent Gibet – MF : Maxime France  – MS : Miguel Sennoun – EG : Eddy Gautier.

 

Les degustations sont commentée par Pierre Citerne et Laurent Gibet. Pour une meilleure lisibilité, nous les avons rassemblées par region et pays.

 

 

 

ANCIEN MONDE

 

 

 France : 13 vins

 

 

* Blancs et liquoreux :

01. France : Sancerre - Domaine François Cotat "Chavignol Jeunes Vignes" 2007

(100% Sauvignon)

DS14,5 - PC14 - LG14/14,5 - MS14,5 - EG15. Note moyenne : 14,5

Robe pâle à en devenir blanche (c'est un bon indice de cépage).

Nez conjuguant des senteurs de craie, de fruits blancs, d'asperge, de poivron (et de citron) vert. J'y vois un début d'évolution sous la forme de notes supplémentaires de nougat, de croûte de St-Nectaire, de miel. 

Matière nerveuse, (encore ?) simple mais avec du fond. Pas trop longue pour autant et, plus embêtant, un tantinet "verte".

 

 

02. France : Saint-Joseph - Domaine Pierre Gonon "Les Oliviers" 2007

(80 % Marsanne, 20% Roussanne)

DS14 - PC14 - LG14 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,2

Robe dorée.

Senteurs rappelant le bosquet végétal, les agrumes, la menthe, le gingembre, dans une belle douceur fruitée.

Bouche grassouillette, un peu languide, joliment fruitée et épicée. Il faudra rester en France sur cette cuvée, avec pas mal de confusion sur des cépages sudistes (grenache ?).

 

 

03. France : Meursault - Domaine Germain "Limozin" 2006

(100% Chardonnay)

DS15,5+ - PC15,5 - LG15+ - MS15.5/16 - EG14,5. Note moyenne : 15,3

Nez initialement intériorisé. Il se clarifiera peu à peu en libérant des odeurs tout à fait correctes de fruits blancs et de citron, parées d'une pointe anisée. 

Bouche jeune, fermée, assez acide, un peu amère. Un vin de poids qui a besoin de temps pour se dévoiler. Ce besoin est à l'évidence local (eu égard à la réduction initiale) et global (il sera meilleur dans 5 à 10 ans). Pensé plutôt à l'acidité d'un 2007.

 

 

04. France : Coteaux du Loir - Domaine de Bellivière "Vieilles Vignes Éparses" 2006

(100% Chenin)

DS16,5/17 - PC16/16,5 - LG15,5 - MS15,5 - EG16,5. Note moyenne : 16,2

Robe orangée.

Olfaction baroque : raisins macérés dans de l'alcool, café, orange, coing, cidre (ou plutôt poiré). Très chenin, donc, et peut-être même sur Savennières (Pinot Gris sera également évoqué, puisqu'aussi bien la confusion entre ces 2 cépages est fréquente).

Bouche fraîche, expressive, adoucie par une soupçon sucré et valorisée par un agréable socle minéral. D'un indéniable caractère. On ne trouve pas sur ce millésime la note végétale exacerbée souvent trouvée sur cette cuvée (gazon coupé/huile d'olive pour le 2007, asperge/radis/germe de pomme de terre dans le cas du 2005).

 

 

05. France : Châteauneuf-du-Pape - Domaine du Grand Tinel 2006

(Grenache blanc majoritaire puis Clairette et Bourboulenc)

DS14,5 - PC14,5 - LG14,5 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,5

Robe neutre, sans grande expressivité (sa blancheur peut suggérer le grenache).

Nez déclinant des parfums variés : poire, citron vert, fleurs blanches, poivre, camphre, anis.

Bouche sur ces goûts, plutôt riche. Ce vin a semé la confusion lors de la finale de Châteauneuf (en millésime 2005), pas mal d'équipes l'ayant confondu avec un Riesling (nous nous en étions sortis en proposant une clairette).

 

 

06. France : Patrimonio - Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2008

(100% Vermentinu 100%, sol argilo-calcaire sur socle schisteux)

DS16 - PC15,5 - LG15 - MS15 - EG15. Note moyenne : 15,3

Robe de la blancheur d'un linge. 

Nez exprimant les fruits blancs, le citron, l'anis, les herbes aromatiques.

Bouche juvénile, solide, restant fraîche, un peu marine (ce qui me fera me perdre en Muscadet sur une année chaude, genre Granit de Bossard). Un vin qui devrait bien vieillir et qui confirme son statut de grande cuvée de la méditerranée. J'aimerais le goûter (ainsi que les autres millésimes approchés) à pleine maturité.

 

Rappel : Patrimonio : Domaine d'E-Croce (Yves Leccia) 2008 - 12/5/09 (PR)

DS16+ - LG(14+) - PR14,5+ - MS14,5 - MF15 - EG14,5. Note moyenne : 14,6

Robe paille, argentée; quelques traces de vert.

Registre fruité (pamplemousse, fruits blancs, zeste), floral (fleurs blanches), végétal (fenouil, herbe coupée), fermentaire (bière blanche). Style très jeune, encore un peu austère.

Bouche grasse, souple, pulpeuse, soutenue principalement à ce stade par l'amertume. Sous-jacence minérale quelque peu perceptible en finale. Grande longueur.

Un vin en devenir...

 

 

7. France : Alsace Riesling Grand Cru Brand - Domaine Boxler "K" 2007

(100% Riesling)

DS15,5 - PC14,5 - LG14,5 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,7

Habit peu intense.

Arômes sans tapage d'agrumes, de poire, d'épices, accompagnés de vapeurs mentholées d'un bel effet.

Bouche ayant gardé un peu de gaz, sensiblement sucrée, un peu atone et faiblarde (bien moins de puissance de feu aromatique et structurelle que sur le Sommerberg). En lien direct avec le repas de la veille, on pourrait également aller sur une petite arvine.

 

 * Rouges :

8. Côtes-du-Rhône-Villages Cairanne : Domaine Richaud (Version sans soufre) 2005 – 14,5°

(Grenache 55%/Mourvèdre 20%/ Syrah 15%/Carignan 10%)

DS15 - PC15 - LG14 - MS14 - EG15. Note moyenne : 14,6

Aspect dense, bordure encore violacée. Nez de grenache surmûr, initialement marqué par une forte réduction animale, tout en fruits rouges ensuite, notes épicées et balsamiques qui montent à l'aération. Très chaleureux en bouche, mais reste gourmand et suave, d'une belle plénitude.

  

Rappel : Côtes-du-Rhône-Villages Cairanne : Domaine Richaud "version sans soufre" 2005 – 22/11/07 (LG)

DS16 - PC16,5 – LG15,5/16 - PR16. Note moyenne : 16,1.

Nez complètement ouvert, sur la réglisse, le fruit, l'olive, la suie. Bouche frétillante, fruitée, lisse mais avec du relief, en liberté. Superbe, comme lors de la précédente dégustation (la version sans soufre fut, il faut le noter, légèrement mieux goûtée que la version soufré, car plus causante aromatiquement et avec une netteté et une structure inattaquables).

 

 

9. Côtes-du-Rhône : Domaine Gramenon « La Sagesse » 2006 – 14,5°

(100% Grenache)

DS15,5/16 - PC15,5 - LG14,5/15 - MS15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,4

Robe couleur prune d'ente, trouble, avec beaucoup de dépôt. Nez de grenache poivré et floral, qui s'épure à l'aération pour atteindre un haut degré de séduction  et d'élégance. Bouche toute aussi invitante que le nez (malgré une petite refermentation en bouteille ? CO2...), alcool modéré, suavité, finesse... 

  

Rappels :

a. Côtes-du-Rhône : Domaine Gramenon "La Sagesse" (Grenache 100%) – 22/11/07 (LG)

DS15,5 - PC15,5 - LG15,5 - PR15,5. Note moyenne : 15,5.

Une expression directe, croquante : cassis, violette, olive, réglisse. Substrat suave, soutenu par une acidité rigoureuse, généreux en fruit, dévoilé et net, suave en raison d'un taux d'alcool non négligeable.

b. Côtes-du-Rhône Gramenon La sagesse 2006 : 15,5/20 – 05/07/07 (LG)

Nez direct et friand : violette, olive noire, poivre, cerise, fraise, iris, marc (il rappelle celui d’une Côte-Rôtie). Bouche savoureuse, fruitée, nette, glissante mais avec suffisamment de relief pour réellement attirer l’attention.

Pour info :

Côtes-du-Rhône Gramenon Ceps Centenaires La Mémé 2006 : 16/20 – 05/07/07

Beau travail pour une cuvée naturelle, avenante, bien calibrée, exprimant le fruit, la réglisse, le café, la cerise, le minéral. Bouche propre, gouleyante mais avec du dénivelé, fringante. La densité n’implique aucune lourdeur.

Côtes-du-Rhône Gramenon à Pascal S. 2006 : 16,5/17 – 05/O7/07

Encore un supplément de verticalité dans cette grande cuvée. Nez profond, minéral, floral (fleurs capiteuses type jacinthe), fruité. Bouche serrée, joliment tannique, à attendre quelques années encore.

 

 

10. France : Chinon – Château de Coulaine « La Diablesse » 2004

(100% Cabernet Franc)

DS15,5 - PC15,5 - LG15. Note moyenne : 15,3

Je décèle d'emblée ici l'archétype du vin nature à base de cabernet-franc. Goûts "en avant" : jacinthe, cassis, réglisse, poivron rôti dans une ambiance olfactive de cave sombre et humide (tubercules). Rien à redire dans cette retranscription du cépage nette et lisible, pas excessivement joyeuse mais scrupuleusement fidèle à son terroir d'origine. J'aurais juste parié pour la maturité d'un 2005.

Bouche glissante, sympathique de par sa structure légère (pour l'AOC - on pencherait alors plutôt vers un St-Nicolas de Bourgueil, plus accessible), à la fois fraîche et très légèrement sucrée. Facile à boire, ce qui ne saurait être condamnable (puisqu'aussi bien il semble que ce soit le but recherché dans cette gamme de vins). Rappelons au passage que nous sommes ici sur une appellation exigeante (parfois acariâtre en jeunesse mais tous les vins ne sont a priori pas faits pour être agrémentés de patronymes métaphoriques humoristiques évocateurs et descendus goulûment, au nom du seul plaisir intuitif, comme des vins primeurs dans une atmosphère rabelaisienne); une appellation en général pas de plaisir immédiat, pensée pour le vieillissement et la table. Pour compléter le propos, je trouve cette succube un peu "en surface", manquant de verticalité. D'aucuns penseront facilement à Lenoir ou Joguet, démentant par là même l'idée dépréciatrice qui veut que ce genre de vinification gomme le cépage (mais nous avons affaire à des dégustateurs hors norme et nous ne compterons évidemment pas le vote de celui qui a proposé ce flacon à notre sagacité). Les autres, incrédules à l'idée du cabernet-franc, seront protégés par leur anonymat !

 

 

11. France – Côtes de Duras – Nadia Lusseau « Miss Terre » 2005

(50% Cabernet Franc, 36% Cabernet Sauvignon, 14% Merlot) 

DS14,5 - PC(15) - LG14. Note moyenne : 14,5

Nez un peu brouillon : volatile, notes foxées insistantes. On se dit que l'on a affaire à un vin peu protégé, en prise de risque (justifiée par la volonté de produire sain ?). Il expulse en tout cas du cassis, de la réglisse et peut-être un peu de laurier (car mon cerveau s'emballe et me souffle "Barral").

La bouche recèle quelques bulles parasites. Elle propose (avec ses 14° d'alcool) un milieu de bouche velouté (un peu de sucre résiduel reparti en fermentation ?) avant de s'achever sur une certaine fermeté bien compatible avec les cépages employés.

 

 

12. France : Côtes-du-Rhône Villages – Domaine Les Aphillantes « Cuvée des Galets » 2001

(Grenache 60%, Syrah 20%, Mourvèdre 20%)

DS(?) - PC(?) - LG(?) - MS? - EG(13). Note moyenne : Non notable

Bouteille ouverte depuis dimanche.

Figué, fatigué, oxydé, fait vieux grenache.

 

 

13. France : Médoc – Château Les Grands Chênes 2004

(50% Merlot/45% Cabernet Sauvignon/5% Cabernet Franc)

DS13,5 - PC12,5/13 - LG13 - MS13 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Robe sombre, un peu d'évolution trahie par une bordure vieux rose. Nez marqué par une forte acidité volatile, des notes toastées et viandées, du tabac, masquant un fruit herbacé très bordelais. Très souple en bouche, une certaine douceur qui accentue le creux en milieu de bouche. Le vin s'améliore un peu à l'aération mais la matière semble bien faible par rapport à la pesanteur de l'élevage.

 

Rappels :

a. Médoc : Château Les Grands Chênes 2004 - 18/11/08 (PR)

DS13,5  - LG14 - PR14 - MS13 - MF13 - EG14,5. Note moyenne : 13,7

On se rapproche du noir, mat, avec un mince disque prune.

Maturité et boisé signent un nez assez "moderne", sur des notes confites, chocolatées, mentholées.

Matière rondouillarde, travaillée, suave, à la richesse aimable, mais sans réelle grandeur d'âme.

b. Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 29/4/2008 à l'ouverture (PR)

DS13,5 - PR13,5 . Note moyenne : 13,5

Robe quasi noire, aux bords prune encore légèrement violine.

Style bordelais affirmé, notamment au niveau de l'élevage : boisé, café, moka, fumé, menthol.

Matière travaillée, à la présentation fardée, assez racoleuse, à la partiton toute en rondeur et crème boisée. Nous semble assez superficiel.

Encore un vin qui fait régulièrement le grand écart dans nos dégustations.

Malheureusement, cette fois-ci, c'était pas dans le bon sens...

Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 29/4/2008 après 5h d'aération (MS)

DS13,5 - LG14,5 - MS14. Note moyenne : 14

Cuir, réglisse, un joli boisé qui accompagne le bouquet avec ses notes de moka, sans couvrir le fruit.

De la mâche pour une présence en bouche sérieuse. Les tannins paraissent cependant rustiques, et le vin perd son fruit à l'aération.

c. Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 20/11/2007 à l'ouverture (PR)

DS13,5 - PR13,5 - CD14 - BLG14. Note moyenne : 13,8

Robe brillante, assez fluide, prune, de forte intensité colorante.

Nez mêlant fraîcheur et maturité dans une enveloppe toujours dominée par l'élevage : poivron rouge, cerise noire, café, fumé, grillé.

Richesse ostentatoire en bouche, privilégiant la démonstration d'un élevage sans mesure (enrobant la bouche de crème, d'impression de sucrosité) à toute forme d'élégance et de subtilité. Finale brutale, sans finesse, plutôt brève.

Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 20/11/2007 après 5h d'aération (LG)

DS16,5 - PC16,5 - LG16,5 - MS16,5. Note moyenne SOIR : 16,5

Robe foncée. Nez expressif, vivant, déclinant des senteurs de fruits noirs, de moka, de fleurs capiteuses. La matière remplit bien la bouche, avec des tannins arrondis. Cohérence, délicatesse et suavité, pour un joli grain, qui a l'heur d'offrir en prime un beau suivi.

d. Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 25/10/2007 à l'ouverture (PR)

DS17 - PR17 - CD16,5 - BLG17. Note moyenne AM : 16,9

Robe brillante, assez fluide, très sombre, rubis aux reflets prune.

Nez évident de fruit (cerise noire, cassis), relativement pur et spontané (pas de trace boisée), frais (menthe poivrée).

Finesse éloquente, maturité juste, délicieusement expressive, n'écrasant ni la fraîcheur ni la franchise d'une bouche au fruité presque gourmand. Belle concentration, bel équilibre pour ce vin généreux, aux tanins fondus. La finale laisse juste percevoir quelques notes chauffées, réglissées, l'eucalyptus, mais sans excès, sans brider l'harmonie générale.

Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 25/10/2007 après 5h d'aération (LG)

DS17 - PC16,5 - LG16 - MS16,5. Note moyenne SOIR : 16,5

Un nez nullement aguicheur (comme certains autres vins huppés de la série) : ni "sucré", ni velouté, aucune oeillade boisée vulgaire. Le fruit est assez crémeux mais englobé dans une trame austère qui sent la cerise, la myrtille, la terre humide, la créosote, le cachou. Bouche virile, de bonne tenue, aux fortes flaveurs de goudron. Elle semble limitée en termes de tannins et de longueur (le terroir n'est peut-être pas de premier choix ?). L'élevage semble aussi plus permissif (moins travaillé, ostentatoire ?).

J'avoue avoir été sensible (biais cognitif) à l'enthousiasme général de mes partenaires de dégustation sur cette expression solide et sérieuse (ma note immédiate étant plus basse).

e. Médoc - Château Les Grands Chênes 2004 : 2/11/07 - 15,5/20

Robe foncée. Nez assez "sombre" délivrant des senteurs de qualité : moka, fruits noirs bien mûrs, cerise écrasée, terre, chocolat, réglisse, fleurs (entre violette et jacinthe). Bouche assez soyeuse, avec de la rondeur et du fond. Soupçon lacté et pointe de goudron pour une trame ni ultimement racée ou fine ni très persistante mais au développement irréprochable.

Le lendemain : le goudron est plus intense, qui l'emporte sur la réglisse (finale un poil amère). Belle composition, sans lourdeur, pour une acidité bien en place. Flaveurs de crème de mûre, de tabac (froid), de cachou Lajaunie pour une expression dont la (relative) sévérité est compensée par une agréable maturité de fruit et des tannins pas excessivement fins mais polis.

3ème dégustation pour moi : 15,5 - 16 - 15,5 (jugement homogène)

 

 

 Italie : (50 vins)

* Blancs et liquoreux :

14. Italie : Soave Classico - Gini « La Frosca » 2006

(100% Garganega)

DS14 - PC14,5 - LG13,5. Note moyenne : 14 

Le nez compile des notes de fruit épicé fruits de toutes sortes : blanc (pomme, poire), jaune (mirabelle), exotiques également), de fumée (élevage ?), de menthe, de beurre. Amicalement parfumé à la manière de celui d'une roussanne ou de pinot gris. 

Bouche suave et fine, à l'amertume subtile, sans sucre résiduel notable. Prospère mais à l'opulence maîtrisée.

 

 

15. Italie : Sardaigne  –  Cantina del Vermentino Vermentino Di Gallura "Arakena" (Vendanges Tardives) 2006

(100% Vermentino)

DS14 - PC14/14,5 - LG13,5. Note moyenne : 13,9

Un vin alcooleux, dodu, boisé, aromatiquement puissant (abricot, lavande, grappa). Des cépages tels que la roussanne et le viognier pourraient faire l'affaire.  

 

 

16. Italie : Intorcia - Vino Liquoroso "Lacrima Christi" (L030/07 A) NM

Encépagement inconnu, mise en bouteille à Marsala, aucune indication d'origine.

DS13,5 - PC13,5 - LG14,5/15 - MS14,5 - EG12,5. Note moyenne : 13,7

Robe brune ambrée, mate. Nez chaleureux, muscaté, évocations sudistes de figue, de caramel, d'orange confite, beaucoup d'alcool en bouche, mutage vraisemblable.

 

 

17. Italie : Moscato d’Asti - Icardi « La Rosa Selvatica » 2006

(100% Muscat)

DS11 - PC(10) - LG11 - MS(ED?) - EG09. Note moyenne : 1

Beaucoup de bulle, du sucre et peu d'alcool, arômes chlorés ou cartonneux, de détergent parfum citron... 

 

 

18. Italie : Sicile – Passito Di Pantelleria – Cantina Colosi 2004

(100% Zibibbo soit Muscat d’Alexandrie)

DS13,5  - PC(13) - LG14 - MS13,5 - EG14. Note moyenne : 13,6

Encore plus bizarre que le 2003 de la même cantina, senteurs et saveurs de pâtisserie imbibée,  marasquin ou alkermes... fait plus vin aromatisé qu'autre chose. En tout cas assez loin des beaux passiti de Pantelleria que j'ai pu goûter en Sicile l'hiver dernier (Murana, d'Ancona, Florio, de Bartoli...)

 

 

19. Italie : Sicile – Passito Di Pantelleria – Cantina Colosi 2003

(100% Zibibbo soit Muscat d’Alexandrie)

DS13,5 - PC(13) - LG14 - MS14 - EG13,5. Note moyenne : 13,6

Vieil or. Nez très terpénique, évocation puissante d'eucalyptus ; bouche encore plus étrange, médicamenteuse au possible, on en oublierait que c'est un vin liquoreux.

 

 

20. Italie : Sicile – Passito Di Pantelleria – Carole Bouquet 2000

(100% Zibibbo soit Muscat d’Alexandrie)

DS15 - PC15,5 - LG15 - MS14,5/15 - EG15,5. Note moyenne : 15,1

Très belle robe cuivrée au centre, ambrée en bordure. Nez pénétrant, fumé, muscaté, balsamique ; vin empyreumatique au nez comme en bouche, amertume de caramel brûlé. L'alcool est assez présent mais il y a de la longueur et de la finesse pour soutenir la liqueur.

 

 

21.  Italie : Sicile – Passito di Pantelleria – Pellegrino 1998 - 15°

(100% Zibbibo soit Muscat d’Alexandrie)

DS15,5 - PC15,5 - LG15,5 - PR15 - MS15 - MF15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,5

Nez très muscaté aux senteurs de rose et de bergamote.  La bouche fait preuve de beaucoup de finesse avec ses arômes variés de rose, de figue et d'orange amère. Un beau Passito, élégant et subtil qui forme un accord judicieux avec le bleu de Truyère.

 

 

22. Italie : Terre di Franciacorta – Cal Del Bosco "Curtefranca" 2006

(80% Chardonnay, 20% Pinot Blanc)

DS14,5 - PC14,5 - LG14 - MF14,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Robe dorée.

Aromatiquement assez neutre, pour de chiches notes de cidre, d'oeuf, de résine, de gingembre, de citron.

Bouche grasse mais pas flasque, très "vin de cuve" (on a pu penser à du chenin ou du trebbiano). 

 

 

23. Italie - Sardaigne - Vernaccia Di Oristano - Azienda Vinicola Attilio Contini "Flor" 1997

(100% Vernaccia)

DS14 – PC13,5/14 - LG14 - MF15 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 14,2

Robe orangée. Expression gentiment oxydative complètement assommée par la puissance du vin précédent, notes de miel et de champignon agrémentant un fond de pomme cuite (acétone ?). Bouche sèche, ronde, assez grasse.

 

Infos :

Italie : Vernaccia di Oristano – Attilio Contini – 1992 : 17/7/04 (PC)

PP12,5 – PC13  –  LG13 

Vin blanc sarde.

Aspect brun voilé ; nez oxydatif sans éclat. Matière sèche (pas sucrée), grasse, sans le « piquant » qui distingue les bon Jerez.

b.Vernaccia di Oristano Attilio Contini 1985 : 15,5/20 - 16/9/06 (LG)

Vin ambré, oxydé, qui évoque vraiment Xérès (Amontillado). Odeurs de fumée, de zan, de zestes d’orange. Bouche proprement construite, droite, apéritive. Belle acidité et amers de qualité.

  

 

24. Italie : Verdicchio dei Castelli di Jesi - Sartarelli "Vigneti Tralivio Classico Superiore" 2006

(100% Verdicchio)

DS13 - PC12,5 - LG13,5 - MS13,5 - EG12,5. Note moyenne : 13

Robe colorée.

Olfaction esquintée par un recours au bois indélicat : guimauve, beurre, caramel.

Bouche replète, à peine sucrée, un peu molle et amère. Je penserai à un vin suisse (malvoisie/pinot gris ou en choix alternatif marsanne). Viognier et roussanne seront d'autres pistes évoquées avant le dévoilement d'un type de vin que nous ne rencontrons pas souvent. 

 

 

25. Italie : Verdicchio dei Castelli di Jesi - Sartarelli "Vigneti Balciana Classico Superiore" 2007 

(100% Verdicchio)

DS13 - PC14,5 - LG13 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 13,8

Robe dorée.

Nez très original (surmûr, avec son air de VT ?, passerillé ?). On y répertorie de nombreuses senteurs : amande, truffe, orgeat, pêche jaune, sauge, raisins déshydratés, galanga.

Bouche prenante, riche, sucrée, extravertie (torride à en devenir brûlante). J'ai pensé à un chenin d'Afrique du Sud, Pierre à un Soave (la générosité du cépage Garganega). Caractère aromatique mais le taux d'alcool devient redoutable.

 

 

26. Italie : Sardaigne - Vermentino Di Gallura - Cantina Gallura "Pira" 2007

(100% Vermentino)

DS14,5 - PC14,5 - LG14,5 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,3

Robe pâle. 

Fruits et fleurs blancs, épices, guimauve, herbes du maquis. Fort impact balsamique (genre retsina grecque).

Bouche charnue, propre, opulente mais sans lourdeur inutile. 

 

 

27. Italie : Vino Bianco delle Venezie – Negotium « Nec-Otium » Pinot Grigio 2008

(100% Pinot Gris)

DS12,5 - PC13 - LG13 - MS13 - EG13. Note moyenne : 12,9

Nez développant des notes simples de fruits blancs et de citron.

Bouche peu sophistiquée, fraîche, austère, gustativement pâle. On sent une certaine concentration (impression de peau de raisin en finale). On peut croire à du pinot blanc ou à du Chasselas (plus sur Neuchâtel qu'en Valais, en raison de la fraîcheur). 

 

 

 

* Rouges :

28. Italie : Montepulciano d’Abruzzo - Azienda Agricola Agriverde  "Riseis Di Recastro" 2005 – 13,5°

(100% Montepulciano D’Abruzzo)

DS15,5 - PC15,5/16 - LG15,5 - MS16 - EG15,5/16. Note moyenne : 15,7

Robe très dense, un peu brunie. Nez d'abord réduit, puis un fruit puissant mais nuancé s'installe dans le verre (fruit qui semble assez proche du raisin, avec des notes animales, du cuir, de la terre, de l'amande, et même des fleurs...). Matière riche, fraîche, fumée, savoureuse, longue et cohérente. Quel naturel par rapport aux vins espagnols !

 

 

29. Italie : Cannonau Di Sardegna - Contini   "Tonaghe" 2004 – 13,5°

(Cannonau 90%, altre Uve Rosse 10%)

DS14,5 - PC14,5/15 - LG14,5 - MS14,5 - EG14,5/15. Note moyenne : 14,6

Teinte légèrement évoluée. Premier nez lactique et torréfié d'où émerge un fruit de plus en plus fin, des senteurs de grenache assez castelnoviennes. Bonne présence en bouche, richesse alcoolique équilibrée par une élégance aromatique et structurelle certaine, jolie finale sur des arômes de rose fanée et de thé à la bergamote.

 

 

30. Italie : Barolo - Sarotto "Collezione Bellosguardo" 2003 - 14°

(100% Nebbiolo)

DS7 - PC(5) - LG7 - MS nb (non buvable) - EG8. Note moyenne : 6,8

Mise en bouteille en Suisse !

Triste plaisanterie aux relents métalliques et pharmaceutiques (quinquina, vernis... mélange avec un fond de Barolo Chinato ? - apéritif à base de Barolo et de quinquina, comme son nom l'indique). Indigne et imbuvable.

 

 

31. Italie : Montepulciano d'Abruzzo – Farnese Vini 2007  13,5°

(100% Montepulciano d'Abruzzo)

DS13 - PC13 - LG13,5 - MS13 - EG13,5. Note moyenne : 13,1

Sombre, simple, dense, fruité.

  

 

32. Italie : Valpolicella Classico Superiore Ripasso – Stefano Accordini «  Acinatico » 2006

(Corvina Veronese 60% , Corvinone 15%, Rondinella 20%,  Molinara 5%)

DS13 - PC13 - LG13. Note moyenne : 13

Robe intense, opaque, tirant sur le noir.

Nez à la fois herbacé et crémeux exprimant le cassis, le goudron, la noix, l'amande, le pruneau, les épices, la réglisse (mieux le graphite),

Expression brusque (beaucoup d'alcool, une bonne dose d'acidité en éléments mal associés surtout), pesante, particulièrement inélégante. On pourra évoquer un Tempranillo en Ribera del Duero.

 

 

33. Italie : Reggiano Lambrusco - Cantine Bema - Vino Frizzante Dolce "Villa Del Vento" NM

(100% Lambrusco - différentes variétés)

DS13,5 - PC13,5 - LG13 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Aspect violacé, sombre, bulleux. Agréable nez de fruit (la mûre !), très franc, encore assez fermentaire. On retrouve le fruit en bouche, avec une mousse un peu encombrante, peu d'alcool (8,5°) et un  léger sucre qui banalise l'expression.

 

 

34. Italie : Chianti Classico - Badia a Coltibuono »Roberto Stucchi" 1997

(Sangiovese très majoritaire)

DS11 - PC12 - LG11 - MS11 - EG12,5. Note moyenne : 11,5

Robe tuilée pâle. Vin flou et fatigué, saveur lactique, sans intérêt, vraisemblablement passé. 

 

Rappels :

a. Italie - Chianti Classico – Badia a Coltibuono – "Roberto Stucchi" 1997 – 23/01/2003 (PC)

DS13,5 – PP13,5 – PC14,5 – LG14 – JP14 – TK13,5. Note moyenne : 14

Robe tuilée, nettement évoluée.

Bouquet ample, généreux, bien typé, sur la cerise amarena, le chocolat, le tabac, la châtaigne.

Matière souple, fondue, offerte, un peu lâche et compotée, chaleureuse en finale.

b. Italie - Chianti Classico – Badia a Coltibuono – "Roberto Stucchi" 1997 - 12/05/2000

Note moyenne : 13,8 vers 14.

Robe grenat relativement intense. Nez complexe, expressif mais peu fruité : herbes sèches, épices, café, amande.

Bouche sapide dotée d'une bonne concentration, belle palette aromatique, équilibre penchant vers l'acidité, de la personnalité.

 

 

35. Italie : IGT Sicilia - Casa Vinicola Firriato  « Santagostino - Baglio Soria » 1999

(Nero D'Avola et Syrah)

DS14 - PC(ED) - LG14 - MS(ED) - EG(ED). Note moyenne : 14 ou ED

Vin évolué et chaleureux, avec des notes liégeuses pour certains dégustateurs.

 

 

36. Italie : Negroamaro Salento - Feudi di San Marzano "F" 2007

(100% Negroamaro)

DS13,5 - PC(14) - LG13,5 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 13,9

Robe violacée très sombre, veloutée. Nez crémeux et simple, un large fruit de cerise confite s'impose à l'aération. Bouche propre et linéaire, plus que présente en attaque mais assez faible en finale, relativement sucrée, très crémeuse, qui peut faire penser à un vin rouge passerillé de Vénétie (Amarone) traité de manière très "moderne".

 

 

 

37. Italie - Sardaigne : Monica Di Sardegna - Cantina Santa Maria La Palma In Alghero 2006

(100% Monica)

DS13 - PC13 - LG13 - MS13 - EG13. Note moyenne : 13

Robe grenat très pâle. Nez herbacé, poivré et camphré évoquant fortement un pineau d'aunis. Même gamme aromatique en bouche, avec en plus des notes originales d'aiguilles de pin ; expression portée par une matière légère, très souple, un peu douceâtre.

 

 

38. Italie : Chianti – Poggiotondo « Cerro Del Masso » 2007

(80% Sangiovese, 10% Merlot, 5% Syrah, 5% Colorino)

DS13 - PC12,5 - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,8

Nez discret, lacté, vineux, avec une touche d'amande. Fluide et mince en bouche, le vin n'offre pas grand chose d'autre que ses tannins.

 

 

39. Italie : Chianti Classico - Marchesi Mazzei - Fonterutoli 2007

(90% Sangiovese; 5% Malvasia Nera e Colorino; 5% Merlot)

DS14 - PC(14,5) - LG14 - MF14,5 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 14,3

Notes transalpines de fraise, d'amande.

Bouche en style moderne, stable, ferme, serrée, marquée par l'alcool et un peu sèche.

 

 

40. Italie : Primitivo di Manduria - Feudi di San Marzano "Sessantanni Old Vine" 2005

(100% Primitivo)

DS13,5 - PC(13) - LG13 - MF14,5 - MS13,5 - EG14. Note moyenne : 13,6

Notes de fruits confiturés (cassis), de suie, de fumée, un peu comme pour une syrah d'Australie.  

Matière souple, clairement sucrée (édulcorée), un peu déroutante. Ceux qui ont bonne mémoire repensent au negroamaro goûté très récemment. 

Le lendemain : proche d'un Recioto della Valpolicella (cerise confite, fumée, sucre résiduel). 

 

 

41. Italie : Sardaigne - Alghero - Sella & Mosca "Tanca Farra" 2003

(Cabernet-Sauvignon et Cannonau soit Grenache)

DS14,5 - PC14/14,5 - LG14 - MF15 - MS14 - EG15. Note moyenne : 14,5

Robe un peu plus claire.

Bouquet de caractère proche de celui d'un Bordeaux évolué : cassis (mais aussi cerise), noix, orange, tabac, herbes aromatiques. l'amande est là pour guider vers la Botte.

Bouche svelte mais avec du fond, un peu âpre, sans taux d'alcool élevé. On a pu penser, pour ce beau vin de repas, au cabernet australien (Pyrus 1986 de Lindemans) ou au sangiovese. 

 

 

42. Italie : Umbria – Cantina La Fiorita « Campoleone Lamborghini » 2004

(50% Sangiovese ; 50% Merlot)

DS14,5 - PC15,5 - LG14,5 - MF15 - MS14,5 - EG15,5. Note moyenne : 14,9

Une certaine classe olfactive au travers de notes de cassis, de réglisse, de fumée, de santal, de mine de crayon HB (un peu comme à Pessac pour certains ou à la manière d'une syrah pour d'autres).

Bouche possédant de la mâche, correctement équilibrée, à la douceur sucrée, relativement austère (en terme de goût) pour autant. On finira par proposer un assemblage dominé par le cabernet provenant du nord de l'Italie.

 

 

43. Italie : Lazio – Falesco « Montiano » 2001

(100% Merlot)

DS15 - PC15,5 - LG14,5 - MF14,5 - MS15 - EG14. Note moyenne : 14,8

Robe intense.

Nez réduit, s'exprimant un peu à la manière d'un cabernet exotique (USA ?, super-toscan ?).

Bouche dense, sérieuse, herbacée, réglissée, adoucie par un soupçon de sucre. Reste un peu d'austérité tannique militant également pour le cabernet.

 

 

44. Italie : Montepulciano d’Abruzzo – Azienda Agricola Terra D’Aligi « Terra d’Aligi » 2006

(100% Montepulciano d’Abruzzo)

DS10 - PC9 - LG11 - MF11 - MS10 - EG11. Note moyenne : 10,3

Couleur violacée. Nez exprimant le cassis, la mûre, la grenade et aussi (en raison de son air si factice) les copeaux. 

Bouche sans coffre, comme mouillée, à oublier.

 

 

45. Italie : Barbaresco - Azienda Agricola La Spinetta (Rivetti) « Vigneto Valeirano Vürsü » 1999

(100% Nebbiolo)

DS14,5 – PC14,5 - LG15 - PR14 - MF14,5 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,4

Robe grenat nuancée, évoluée. Nez fondu, ouvert, plutôt complexe, intéressant mais marqué par une acidité volatile présente et un fond encore boisé ; impression dominante de tabac, de viandé, d'écorce d'orange. Bouche sérieuse, assez juteuse et de belle allonge, mais marquée en finale par des tannins rugueux, presque secs.

 

Rappels :

a. Italie : Barbaresco – La Spinetta (Giorgio Rivetti) "Vigneto Valeirano Vürsü" 1999 – 14/10/05 (PC)

DS14,5 – PC14,5 – MS14 – JP14,5. Note moyenne : 14,5

Robe un peu moins dense que la plupart des précédentes. Nez expansif, floral, avec des notes bien typées (châtaigne, violette) qui se dégagent d'un boisé grillé trop présent.

Matière fine, beau fruit frais mis en avant, de l'élégance dans la texture, des tannins qui paraissent très civilisés, polis, avant de terminer boisés, raides, un peu secs. Un peu les mêmes défauts que le vin de Chiara Boschis, une matière élégante, jouant le fruit et la séduction, trop lourdement boisée. Plus encore que d'autres cépages, le nebbiolo, si riche en extraits secs, doit terminer en bouche sur son fruit et des tannins appétants, frais ; un boisé trop marqué le rend vite indigeste et fatigant.

b. Italie : Barbaresco – La Spinetta (Giorgio Rivetti) "Vigneto Valeirano Vürsü " 1999 – 13/01/03 (PC)

DS14,5 – PP14,5 – PC(12) – LG(13) – JP(13) – TK14,5. Note moyenne : (13,5)

Robe grenat foncé, brillante.

Nez flatteur, puissant et policé mais impersonnel : griotte au kirsch enrobée de notes vanillées, chocolatées et florales.

Bouche vraiment trop boisée, « saveur » plancheuse, sécheresse en finale. Si le jus s’en remet, il aura bien du mérite…

 

 

46. Italie : Barolo – Roberto Voerzio "Cerequio" 1997

(100% Niebbiolo)

DS14,5 – PC14,5 - LG15,5 - PR14 - MF15 - MS15 - EG15. Note moyenne : 14,8

Robe évoluée orangée proche de celle du vin précédent. Nez ouvert, puissant, intense, manquant toutefois dans le contexte de l'appellation de délicatesse et de distinction : sirop de mûre, violette, beaucoup de champignon, de sous-bois, des notes « métalliques » que l'on retrouvera en bouche... Alcooleux, large, avec une saveur riche mais nettement tertiaire, des tannins puissants, une acidité marquée, le vin semble au final généreux mais assez peu harmonieux.

 

Rappels : Italie : Barolo - Roberto Voerzio "Cerequio" 1997 – 14/10/05 (PC)

DS16 – PC16/16,5 – MS16 – JP17. Note moyenne : 16,5

Robe encore plus sombre que la précédente, très dense.

Nez intense : un fond fruité gourmand mais sans aucune vulgarité (impressions de sirop de mûre, de cassis, de réglisse sucrée), des notes biscuitées séduisantes et harmonieuses, une intéressante pointe truffée, humique.

Matière d'une densité vraiment imposante en bouche, arrondie, suave (sucrée ?), très veloutée, avec un goût de pâtisserie plaisant mais insistant. Heureusement la finale montre une vigueur très saine, de la fraîcheur et de la précision, qualités qui laissent penser que le vin s'affinera avec le temps. Un style "moderne" intelligent, très confortable mais respectueux du fruit et du terroir.

 

 

47. Italie : Vigneti Delle Dolomiti Rosso – Foradori « Granato » 2006

(100% Teroldego Rotaliano). Vignes de 35 ans. Éboulis alluvionnaires mêlant granites, ardoises et calcaires. Fermentations en cuves ouvertes. Élevage de 18/20 mois en fûts.

DS14,5 - PC14 - LG14 - PR14,5 - MF14,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Robe très colorée, purpurine. Intensément fruité au nez, très propre, légèrement animal et boisé. Expression assez linéaire au nez comme en bouche, fruit concentré et net, toucher très rond malgré la vivacité et la discrétion de l'alcool, souple. J'ai connu cette cuvée plus riche en caractère ; pensé à un lagrein ou à un dolcetto.

 

 

48. Italie : Dolcetto d’Alba – G.D. Vajra – Dolcetto d'Alba "Coste & Fossati" 2006

(100% Dolcetto). Vieilles Vignes, terrain marneux. Macérations longues pour un Dolcetto. Vinifié et élevé en cuve.

DS14,5 – PC14,5 - LG14,5 - PR14 - MF14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,2

Robe aussi purpurine que la précédente. Nez de surmaturité, une large et belle confiture de cerise qui peut évoquer la Vénétie, avec aussi des notes de mûre, de figue et, plus surprenantes de pâte de coing ; on note également un côté éthanal (amande fraîche) évoquant certains tannats de Madiran en surmaturité... Sec en bouche, droit et complet, moins riche et velouté que le nez ne le laissait présager, belle saveur de figue et de réglisse ; l'alcool imprime sa marque en finale.

 

 

49. Italie : Chianti Classico – Martini Di Cigala "San Giusto a Rentennano" 2006

(95% Sangiovese / 5% Canaiolo). Sols d’une grande variété de composants, argiles, craie, sédiments volcaniques. Fermentations 15 jours en cuves inox et ciment. Élevage de 10 mois en foudres de chênes et ½ muids (20%).

DS15 - PC15 - LG15 - PR15 - MF15 - MS15 - EG14,5. Note moyenne : 15

Robe assez pâle par rapport aux deux précédentes. Nez ouvert, avec un fruité plus délicat que les deux vins « nordistes » que nous venons de goûter, mais aussi des notes d'élevage sensibles, lactiques. Matière souple mais vertébrée par une forte acidité, une certaine austérité, belle longueur et expression déliée.

 

 

50. Italie : Colline Lucchesi Rosso – Tenuta di Valgiano "Tenuta di Valgiano" 2007

(Cépages : 60% Sangiovese / 20% Syrah / 20% Merlot). Vieilles vignes de 40 ans. Marnes argilo-calcaires acides. Égrappage puis foulage au pied. Fermentations en petits foudres. Passage gravitaire en fûts de chêne (- de 20% neuf) pour élevage de 15/18 mois.

DS16 - PC16 - LG15,5 - PR16,5+ - MF16,5 - MS16 - EG16. Note moyenne : 16,1

Robe à nouveau très dense, dominante pourpre. Olfaction très expressive, charmante et appétissante, beaucoup de fruit frais et une note de poivre blanc évoquant fortement la syrah. On retrouve cette belle qualité de fruit en bouche, beaucoup de fraîcheur poivrée, une saveur légèrement végétale (cabernet franc ?...), un grain fin et tonique. Belle réussite, une certaine parenté stylistique avec le Trévallon d'Eloi Dürrbach.

 

 

51. Italie : Nebbiolo d’Alba – Luciano Sandrone – Nebbiolo d’Alba "Valmaggiore" 2006

(Cépage : 100% Nebbiolo). Coteaux sableux de granites décomposés. Macérations de 8 jours en cuve. Malo et élevage d’un an en ½ muids, puis un an en bouteille. 

DS16 – PC15,5 - LG15+ - PR16,5+ - MF16,5 - MS16 - EG15,5. Note moyenne : 15,9

Robe plutôt pâle, tonalité orangée du nebbiolo. Ouvert et franc au nez, séducteur aussi, avec ses notes florales (iris...) et légèrement confites. Très beau grain en bouche, saveur et présence, à la fois terrien et épicé, de la finesse et des tannins savoureux.

 

 

52. Italie : Barbaresco – Azienda Sottimano – Barbaresco "Cottà" 2006

(Cépage : 100% Nebbiolo). Vignes de 45/55 ans. Marnes argilo calcaires très pauvres de Neive. 15 jours de macération – Fermentations malo-actiques en barriques bourguignonnes (25% neuves) puis élevage de 18/20 mois en barriques de 2 à 4 vins.

DS14 – PC(14)? - LG14,5 - PR14 - MF14,5 - MS(14) - EG14. Note moyenne : 14,1

Robe un peu orangée, plutôt légère, comme la précédente. Nez ouvert, disponible, mais dominé par des senteurs camphrées et mentholées (eucalyptus) trop présentes à mon goût, surtout pour ce type de vin. Matière vive, assez raide, tannique et chaleureuse en finale ; beaucoup de tout, pas fondu, et dominé par des arômes un peu disgracieux. Difficile à comprendre en l'état...

 

 

53. Italie : Etna Rosso – Tenuta delle Terre Nere – "Feudo di Mezzo II Quadra" 2006

(98% Nerello Mascalese et Nerello Cappucio). Vignes de 60 à 80 ans. Cendres volcaniques. 10/15 jours de macération puis élevage de 18 mois en fûts de chêne (25% neuf).

DS15,5 – PC15,5/16 - LG15,5 - PR15+ - MF16 - MS16 - EG15. Note moyenne : 15,5

Robe mate, beau dégradé de rubis. Nez puissant, expressif, immédiatement séducteur, floral, cassis et mûres confiturés mais sans pesanteur, subtiles nuances fumées, goudronnées, empyreumatiques (la lave et/ou le fût ?...). Douceur et piquant en bouche, fruité velouté, expression bien différente des vins précédents, très belle texture qui ne se raidit ni ne s'enflamme au contact d'une richesse alcoolique certaine, le toucher reste aérien. Caractéristique de ce « goût d'Etna », fumé, goudronneux, que j'ai pu individualiser dans plusieurs belles cuvées en Sicile il y a quelques mois (Vinupetra de Salvo Foti, Benanti, Passopisciaro, Cottanera...), ici en version séductrice et assez « cosmopolite ».

 

 

54. Italie : Chianti Classico - San Donatino (Maria Cristina Diaz) "Poggio Ai Mori" 2006

(80% Sangiovese, 20% Canaiolo)

DS15,5+ - PC15/15,5 - LG14,5 - MF16,5 - MS15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,5

Beau rouge sang. Nez profondément fruité, un peu sauvage, camphré et animal, plein de vie, agreste. Bouche dense mais alerte, beau jus très vif et franc, encore assez indompté. Du vin !

 

 

55. Italie : Aleatico Passito dell’ Elba Rosso – Azienda Mola "Aleatico dell’ Elba" 2006

(Cépage : 100% Aleatico). Terrasses argilo-calcaires à fossiles en surplomb de la mer. Passerillage hors souche, fermentation baies entières puis presse. Une partie élevée en fût, l’autre en cuve ;

DS15,5 – PC16 - LG15,5/16 - MF15,5 - MS15,5 - EG16. Note moyenne : 15,7

Robe rubis sombre, beaucoup de dépôt. Beaucoup de fruits rouges écrasés au nez, frais, piquant, leste. Bouche très agréable, sucre abondant mais pas sirupeux, alcool très discret (13,5°) dans cette pimpante corbeille fruitée, jolie structure fine et tonique.

 

 

56. Italie : Orvieto - Cava Antica 2007

(100% Trebbiano Toscano soit Ugni Blanc)

Échantillon bouchonné.

  

 

57. Italie : Rosso Del Veronese – Masi - Serego Alighieri « Possessioni » Rosso 2002

(84% Corvina, Rondinella, Molinara (Serego Alighieri clone), 8% Sangiovese, 8% Merlot).

Origine : Gargagnago di Sant'Ambrogio di Valpolicella, mis en bouteille par Masi.

DS13 - PC14 - LG13 - MS14 - EG13,5. Note moyenne : 13,5

Nez fruité, évolué avec ses notes de cuir, de tabac, de figue, de noyau, de kirsch.

Bouche capiteuse, ferme, manquant un peu de gras. Corvina fait sens mais on aurait également pu se décider pour du du grenache (Châteauneuf ou Priorat). 

 

 

58. Italie : Sicile – Cantina Colosi « Nero d’Avola » 2008

(100% Nero d’Avola)

DS13 - PC14,5/15 - LG(13) - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 13,9

Un nez rappelant un VDN du Roussillon : fleurs, gelée de myrtilles/groseilles, menthe. On peut aussi penser Cahors.

Bouche gentillette (service minimum sur la structure), clairement sucrée, que j'ai imaginée issue de Priorat.

 

 

59. Italie : Valpolicella Classico Superiore Ripasso – Stefano Accordini «  Acinatico » 2006

(Corvina Veronese 60% , Corvinone 15%, Rondinella 20% Molinara 5%)

DS14 - PC14 - LG14,5. Note moyenne : 14,2

Robe violacée, intense.

Le nez émet d'emblée des notes aromatiques évoquant à la fois le brûlé et le sucré : crème et bourgeon de cassis, cacao, violette, fumée. Paille et volutes mentholées en sourdine également, pour diriger vers un malbec argentin (pouvant peu ou prou se comparer à un grenache, assez ferme au palais).

Bouche dense, sensiblement sucrée. Equilibre et buvabilité potables sans plus. Comme la veille, personne ne devinera le cépage corvina du Vénéto (les choix se porteront plutôt sur Vacqueyras ou le Languedoc). Une bouteille riche mais manquant d'élégance, qui se boit toutefois un peu mieux que celle croisée la veille au soir

 

 

60. Italie : Brunello di Montalcino Riserva – Il Poggione 1988

(100% Sangiovese du vignoble "Le Paganelli" planté en 1964)

DS14,5 - PC15 - LG13,5/14. Note moyenne : 14,4

Olfaction assez délicate, bien mûre, apportant des senteurs de cerise, d'épices, de fleurs, de marc, de châtaigne (ce dernier indice caractéristique, très transalpin (au Nord de la Botte du moins), devenant plus flagrant une  fois le vin révélé). 

Trame tannique inflexible, effectivement plus de sangiovese que de grenache (alors que l'impression aromatique emporta plusieurs dégustateurs vers Châteauneuf - mais l'on sait qu'il existe des grenaches peu veloutés et dans cette région et en Roussillon). Je trouve personnellement la finale un peu sèche (mais peut-être est-ce dû au fait que je ne suis pas très familier de la topologie de ce cépage).

 

Rappel : Brunello di Montalcino Il Poggione 1988 : 15,5/16 – 5/9/08
Bouquet de caractère, mesuré, fin, distingué : fruit préservé (cassis), Viandox, tabac, amande, feuilles de menthe fraîche. Bouche cohérente, très sérieuse, avec du tannin et de l’acidité (mais sans brutalité même si le vin reste un tout petit peu rêche), un poil austère. Vitalité aristocratique.

 

 

61. Italie : Chianti Classico Riserva – Fattoria di Felsina «  Rancia » 1999 

(Sangiovese très majoritaire)

DS17 - PC17 - LG16,5/17 - MS16,5. Note moyenne : 16,8

Rouge sang brillant, légèrement dépouillé, petit nuance brune en bordure. Nez piquant, racé, articulé avec des notes de graphite et de café qui peuvent évoquer le Médoc... mais aussi des inflexions vers la farine de châtaigne, la terre battue et le fumé ; initialement timide, le fruit tend à ressortir à l'aération. Bouche serrée, fumée, avec des tannins fermes mais très fins, une acidité vive, presque tranchante, mais surtout un grand fruité alerte et sanguin, qui s'exprime de plus en plus librement au fil de la dégustation.

 

 

62. Italie : Barolo – Giuseppe Rinaldi « Cannubis-San-Lorenzo/Ravera » 1999

(100% Niebbiolo)

DS18 - PC18 - LG17,5/18 - MS18. Note moyenne : 17,9

Robe profonde pour un nebbiolo, grenat intense et nuancé, peu des reflets orangés. Nez magnifique, éthéré, floral, qui livre immédiatement (contrairement au chianti de Felsina) un fruit intense et suggestif, riche des nuances attendues de goudron, d'iris, de violette... On retrouve cette remarquable qualité de fruit en bouche, cette classe et cette "gourmandise" (le mot est mal choisi, c'est un barolo, qui garde une certaine austérité, qui reste malgré tout sur son quant à soi), on en oublie presque la forte charge tannique (mais des tannins fins, d'un naturel parfait). Évidence rare et grand respect du raisin, vin abouti  : un point pour les longs élevages en foudre.

 

 

63. Italie : Barolo – Roberto Voerzio "Brunate" 1997

(100% Niebbiolo)

DS15,5 - PC15,5 - LG15 - MS15. Note moyenne : 15,3

Belle robe assez dense, nettement orangée en bordure. Nez puissant, diversifié et aromatique, mais au fruité beaucoup moins spontané (et moins présent) que le vin de Rinaldi : nuances florales, empyreumatiques et de quinquina sur un fond presque surmûr. Matière veloutée, intense, légèrement confite, chaleureuse, finale tannique manquant de fraîcheur.

 

Rappels :

a. Italie : Barolo – Roberto Voerzio "Brunate" 1997 - 08/08/2009 (LG)

DS14 - PC(14,5) - LG14,5 - MS14,5 - MF14,5 - VM15. Note moyenne : 14,4

Fruit très mûr pour des notes soutenues de cacao, de fleurs, de cerise, d'amande, de menthe. Subtile trace disgracieuse de colle scotch.

Bouche massive, tannique, avec un soupçon de sucre restant. Une production haut de gamme (Voerzio comme le Dugat-Py du Barolo ?), extrême, ne faisant pas dans la dentelle, qui plus est un peu dénaturée par les faveurs du millésime ?

b. Italie : Barolo - Roberto Voerzio "Brunate" 1997 : 14/10/2005 (PC)

DS16 – PC16 – MS15 – JP16,5. Note moyenne : 16

Robe très dense, bords bruns orangés.

Nez assez fin, varié, expressif. On sent de la confiture de groseille, de mûre, du goudron, des épices, de la viande fumée, avec une acidité volatile présente qui amène de la complexité.

La bouche est tannique, serrée, viandée, prodigue en nuances aromatiques, virile, engagée mais élégante.

c. Italie : Barolo – Roberto Voerzio "Brunate" 1997 - 23/1/2003 (PC)

DS13,5 – PP13,5 – PC14 – LG13 – JP12,5 – TK13. Note moyenne : 13,5

Encore une robe fournie, avec des reflets plus bruns qu’orangés.

Premier nez réduit (camembert), puis un fruit très mûr (myrtille), compoté, massif, monolithique.

Très dense, tannins serrés manifestant une certaine raideur. Un bâti puissant, sans charme ni personnalité pour l’instant – à revoir.

 

 

64. Italie : Barolo - Sandrone "Cannubi Boschis" 1997

(100% Niebbiolo)

DS16 - PC16 - LG15,5 - MS16,5/17. Note moyenne : 16,1

Robe solaire, évoluée, bordure brune. Nez de belle ampleur, confit, un peu lactique, puis à l'aération davantage fruité et épicé. Bouche suave, juteuse, veloutée, saveur d'amande et de cerise confite ; plus de finesse structurelle que dans le vin de R. Voerzio, mais une présence alcoolique très importante, vraiment solaire...

 

Rappels :

a. Italie : Barolo - Luciano Sandrone "Cannubi Boschis " 1997 – 14/10/05 (PC)

DS17 – PC16,5 – MS17 – JP17. Note moyenne : 17

Robe dense, brunie, qui paraît évoluée.

Le nez est plus frais que ne la robe ne le laisse supposer, complexe et fondu, avec une captivante floralité qui monte à l'aération, complétée par des notes épicées et viandées.

Le fruit est encore plus expressif en bouche qu'au nez ; on ressent beaucoup de fraîcheur malgré sa maturité confiturée. La trame, très suave et élégante, assez souple pour un Barolo, est assez bourguignonne dans l'esprit. Énormément de charme et d'ampleur, mais apparemment moins de typicité dans les arômes et la structure que dans d'autres vins goûtés ce soir, y compris parmi les "modernistes".

b. Italie : Barolo – Luciano Sandrone "Cannubi Boschis" 1997 – 23/01/03 (PC)

DS15 – PP14 – PC14 – LG14,5 – JP14 – TK14,5. Note moyenne : 14

Aspect dense avec quelques reflets orangés.

Nez intense mais assez simple : cerise, tabac, pointe viandée (viandox, sauce soja).

Le fruit apparaît nettement confit, solaire, confinant au caramélisé, avec des saveurs assez prenantes de cachou et de goudron ; la finale semble un peu mince, avec de la chaleur et une acidité volatile marquée.

 

 

 Espagne : 37 vins

 

 

* Blancs et Liquoreux :

65. Espagne : Ribera Sacra (Ribera Baeia) – Abadia da Cova « Albarino » 2004

(100% Albarino)

DS14 - PC14,5 - LG14. Note moyenne : 14,7

Noter que ce vin n'est pas en appellation Rias Baixas. 

Senteurs grillées et oxydées de citron, de noisette, de réglisse, de fruits jaunes, de pomme, de craie, de coquille d'huître : un vrai nez minéral de champagne Blanc de Blancs.

Bouche reprenant cette partition, sans vice ni vertu, un peu amère.

 

 

66. Espagne : Xeres – Lusteau « Puerto Fino Solera Reserve » NM

(100% Palomino Fino)

DS14,5 - PC14,5 - LG14,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,4

Très pâle. Fino typé, parfaitement sec, frais, crayeux, à la personnalité aromatique assez discrète mais qui ferait sans doute un excellent partenaire pour les tapas.

 

 

67. Espagne : Xeres – Bobadilla - Semi-Sweet Oloroso « La Merced » NM

(Palomino Fino + Pedro Ximenez)

DS15,5 - PC15,5 - LG16 - MS15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,6

Mise années 60/70.

Robe intéressante, centre chocolat et bordure topaze fluo... Nez complexe et typé, beau rancio, avec entre autres des notes de cuir, de pruneau, de jambon fumé. Bouche dont le feu et l'austérité sont à peine tempérés par le sucre, beau caractère aromatique et solidité tactile, finale rémanente sur des amers de pruneau au lard qu'on aurait laissé brûler dans le four... 

 

 

68. Espagne : Getariako Txakolina –Txomin  Etxaniz Getaria 2008

(90% Hondarrabi Zuri/ 10% Hondarrabi Beltza)

DS14,5+ - PC14 - LG14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14

Aspect très pâle, avec de la bulle ! Arômes floraux d'une grande légèreté ; matière dans la même veine, très propre, légère, acidulée mais sans agressivité. Nous avons pensé à un Vinho Verde, mais ce vin basque est certainement plus sec. 

 

 

69. Espagne : Vino de la Tierra de Castilla y Leon - Ossian « Vinas Viejas Verdejo » 2007

(100% Verdejo)

DS13 - PC12,5 - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,8

Robe dorée.

Gros fruit mûr (pomme et/ou poire), pointe grillée et épicée, bois frais. Une certaine opulence aromatique qui tournera assez mal (vers un côté confiserie, pomme d'amour).

En bouche, on se laissera aller à imaginer un chardonnay étranger, marqué par l'amertume des agrumes, non dénué de tonicité. 

 

 

70. Espagne : Xérès - Lustau - Almacenista"Oloroso 1918" Sherry Seco Solera « Matured by Pilar Aranda y Latorre »

(100% Palomino Fino)

DS17,5/18 - PC17,5/18 - LG17,5 - MF17,5/18 - MS17,5/18 - EG17,5. Note moyenne : 17,7

Impressionnante robe topaze brûlée, dense, brune, nuageuse. Rancio extraordinaire de puissance et de précision, ensemble complexe et parfaitement cohérent d'où l'on peut extraire le gras d'un excellent jambon, l'écorce de citron vert, les embruns, l'âtre fumé (mais est-ce bien utile de faire des listes d'analogies aromatiques, surtout pour ce genre d'expression polie par le temps ?). Bouche complètement sèche, sans concession ni « gourmandise », très puissante mais fine, serrée, à la présence alcoolique virile mais intégrée, grande longueur et correspondance aromatique parfaite.

 

 

71. Espagne : Montilla-Moriles - Alvear "PX Solera 1927"

(100% Pedro Ximénez)

DS16 - PC14,5 - LG17. Note moyenne : 15,8

Arsenal aromatique sans surprise, unanimement décodé : café, datte, figue, pruneau, cachou, kumquat, banane cuite, raisin de Corinthe ...

Bouche démonstrative, à la puissance de goût impressionnante (des goûts sucrés qui amènent beaucoup de persistance), épaisse mais pas si roborative que cela (pas sirupeuse en tout cas, pour mon goût instantané). J'y reviendrai en plusieurs petites lampées homéopathiques gourmandes.

 

Rappels :

a. Montilla Moriles Alvear PX 1927 : 15/20 – 7/9/08

Un Pedro classique, de type « service minimum », épais, tapissant sans entrave le palais de saveurs plantureuses (pruneau, datte, figue, kumquat).

b. Montilla Moriles Alvear PX 1927 Dulce Viejo : 16,5/20 – 31/12/07

Belle interprétation de ce genre de vin de méditation. L’arsenal aromatique est là, dominé par le cachou et la figue. Le vin, d’allure visqueuse comme il se doit, préserve un équilibre andalou caractéristique. Cela dit, nulle extase en termes de complexité et de queue de paon.

c. Montilla-Moriles Alvear - Pedro Ximenez “Dulce viejo” 1927 : 5/6/07 (PC)

DS16,5 - PC16,5 – CD17 – VM17. Note moyenne : 17

Robe opaque et sirupeuse

Nez étonnement frais et aérien, très typé, un fond énorme de mélasse et d'olive noire, ennobli par des notes de feuille de menthe et de rose.

Bouche très sucrée mais paradoxalement très fine. Un charme et une définition proches de ceux des vins plus réputés de Toro Albala.

  

 

72. Espagne : Rias Baixas - Quinta de Couselo « Vino Branco de Orosal » 2004 - 12,5°

(70% Albarino, 20% Loureiro -aussi appelé Marques-, 10% Caino)

DS13 - PC13 - LG13,5 - PR16 - MS13,5 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,6

Le nez est réduit à l'ouverture sur des notes de crème fraîche, de noisette et de résine de pin, puis, à l'aération, apparaissent des senteurs de fleurs blanches et de fruits exotiques. La bouche, aromatique, reste très simple, "gentillette" et sans poids. Le vin a du mal sur les fromages pourtant les moins corsés, même le Chabichou doux et suave a tendance à le bousculer légèrement. 

 

 

73. Espagne : Xérès - Lustau « Rich Oloroso » 1989 - 20°

(100% Palomino Fino)

DS15,5 - PC15,5/16 - LG17 - PR16,5 - MS16 - MF16,5- EG15,5. Note moyenne : 16

Le bouquet délivre de subtils effluves ranciotés et tourbés de gras de jabugo, de cachou et de havane. La bouche est à l'avenant, ranciotée et dotée d'une salinité évoquant ici aussi les embruns maritimes; la persistance est superbe, seul bémol, les 20° confèrant un caractère quelque peu ardent à l'image, parfois, de ce qui peut être reproché à certains portos vintage...

 

 

74. Espagne : Xérès - Lustau « San Emilio Solera Reserva  PX » NM - 17°

(100% Pedro Ximenez)

DS15 - PC15,5 - LG16 - PR15,5 - MS15 - MF14,5 - EG15. Note moyenne : 15,2

Aspect huileux, couleur café. Le nez est marqué par une pointe saline, il évoque aussi la figue, le foin et le havane. La bouche a une texture adipeuse, extrêmement sucrée et plutôt roborative, elle évoque le goudron, le raisin de Corinthe et le café. Pour amateurs de sucres imposants...

 

 

* Rouges :

75. Espagne : Priorat - Trio Infernal "Cuvée N°1/3" 2004 - 14°

(60% de Grenache Noir/40% de Carignan). Laurent Combier s'est associé, il y a 6 ans, avec Peter Fisher (Château Revelette) et Jean Michel Gérin (Côte-Rôtie), afin de mettre en commun leur savoir-faire au profit du très beau terroir du Priorat en Catalogne Espagnole.  Avec l’aide de René Barbier, le spécialiste du Priorat, ils exploitent désormais 18 hectares de vignes, conduits en agriculture biologique. Le terroir est argilo-schisteux (Source de Caveprivée.com/Benjamin de Longuerue) .

DS15 - PC15 - LG14 - MS15 - EG15. Note moyenne : 14,8

Expression "schisteuse" évoquant un collioure (Mas Blanc ?), avec beaucoup de grenache, assez "VDN", poivré, cerise confite, figue, soutenue par une acidité volatile marquée. Bouche chaleureuse, un peu ranciotée, comme le nez, mais avec de la personnalité, du nerf, une bonne tenue.

 

 

76. Espagne : Priorat - Cims de Porrera "Solanes" 2005 - 14°

(40 % de Carignan, 30 % Grenache, 15 % Cabernet-Sauvignon, 10 % Merlot et 5 % Syrah)

DS14 - PC14 - LG13,5 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,7

Nez réduit, animal, caoutchouc, fruit confit, encore de l'acidité volatile. Alcool, rondeur et sucrosité en bouche, mais avec l'accroche tannique et la fermeté du carignan en finale.

 

 

77. Espagne : Priorat - Bodegas Mas Alta "Artigas" 2006  14,5°

(80 % Grenache, 10 % Carignan, 10 % Cabernet-Sauvignon)

DS13,5 - PC14 - LG14,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,2

Encore un profil "VDN", beaucoup d'alcool mais un fruit ample, rebondi, bien capturé, séducteur : cerise confite et framboise chocolatée ; saveur mentholée, douce, emportée par la bourrasque alcoolique...

 

 

78. Espagne : Ribera Del Duero - Bodegas Alonso Del Yerro 2006  13,5°

(100% Tempranillo)

DS14,5 - PC14 - LG14,5 - MS15 - EG14. Note moyenne : 14,4

Robe plus dense que les trois précédentes, qui étaient légèrement mates. Nez très différent des priorats : fruits frais, fraise écrasée... Matière concentrée, serrée en attaque mais très souple en finale, saveur fruitée légèrement herbacée et épicée, légère sucrosité.

 

 

79. Espagne : Ribera Del Duero - Los Astrales "Astrales" 2006 - 14°

(100% Tempranillo)

DS11 - PC11 - LG11 - MS11,5 - EG12. Note moyenne : 11,3

Robe très noire... Bois brûlé et épicé écrasant au nez et en bouche. Concentré, brûlant, amer et sec en bouche.

 

 

80. Espagne : Rioja - Sierra Cantabria "Crianza" 2005 - 14°

(100% Tempranillo)

DS13,5 - PC13 - LG13,5 - MS13 - EG13. Note moyenne : 13,2

Robe assez légère, déjà un peu brune. Nez peu développé, plutôt flou, fruit compoté, notes lactiques. Buvable car ni surboisé ni surextrait mais relativement creux et manquant de personnalité.

 

 

81. Espagne : Rioja - Sierra Cantabria "Cuvée" 2005 - 14°

(100% Tempranillo)

DS13,5 - PC13,5 - LG13,5 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,5

Nez de tempranillo plus "moderne" que le précédent, fruit assez frais, épicé, fumé, mentholé, poivré. Relative concentration et structure tannique qui parvient (presque) à équilibrer l'alcool.

 

 

82. Espagne : Rioja - Sierra Cantabria "Coleccion Privada" 2006  14,5°

(100% Tempranillo)

DS12 - PC(11/12)? - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,4

Aspect très dense. Fruit très concentré, boisé épicé dominateur, beaucoup d'alcool, d'acidité et de tannins, mais ni harmonie ni séduction. Lassant... ça veut prouver quoi ? à qui ?

 

 

83. Espagne : Somontano – Bodegas Bestué (Enate) "Bestué de Otto Bestué - Finca Santa Sabina" 2006 - 14°

(80% Cabernet Sauvignon/20% Tempranillo)

DS12,5 - PC12 - LG12,5/13 - MS12 - EG13. Note moyenne : 12,6

Robe sombre. Fruité et matière se voulant généreux, fruits noirs dominés par un boisé noix de coco de plus en plus présent à l'aération. Souple, chaleureux, sucré et acidulé en bouche.

 

 

84. Espagne : Valdepenas - Bodegas Real - Tempranillo "Bonal" 2005 - 13°

(100% Tempranillo)

DS12 - PC(12,5) - LG12,5/13 - MS(13) - EG13. Note moyenne : 12,7

Nez surprenant, évoquant la confiserie industrielle (violette synthétique ?... Fraise Tagada). Bouche acide, chaleureuse, très souple, fort étrange... porteuse des mêmes arômes un peu outrés annoncés par le nez.

 

 

85. Espagne : Rioja - Paisajes y Viňedos "Paisaje VIII La Pasada" 2004 – 13,5°

(100% Tempranillo)

DS12 - PC(12)? - LG13 - MS12 - EG12. Note moyenne : 12,2

Robe noire impressionnante. Nez que l'on peut qualifier également de "noir" : compact, réglissé, suie, réduction. Bouche extrêmement concentrée, très acide et très alcooleuse, brûlante, sèche, agressive. Encore un tempranillo avec trop de tout. Aussi respectable qu'imbuvable ; mais que veulent-ils nous dire au travers de ces vins ?

 

 

86. Espagne : Navarre - Bodegas Camino Del Vilar  « Vina Aliaga » 2007 – 13,5°

(100% Tempranillo)

DS13,5 - PC14 - LG14 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,1

Robe dense et jeune. Beaucoup de fruit au nez, simple, poivré, net. Du sucre, du gaz en bouche, mais surtout un joli fruit, franc, croquant, direct. Très buvable, pas de bois, pas trop d'extraction. 

 

 

87. Espagne : Ribera Del Duero - Alion 1998

(100% Tempranillo)

DS8 - PC(10) - LG10. Note moyenne : 9,3

Configuration décharnée, acide (vinaigrée), boisée, sèche. Cruelle désarticulation des composants acidité, tannins, alcool pour un vin ambitieux qui devrait être dans la force de l'âge.

On lui associera l'également délétère Alion 1996 qui sera bu la semaine suivante pour une désespérante (et indigne, vu la renommée de cette cuvée) cérémonie d'extrême-onction. 

Souvenir d'un Unico 1998 difficile, impératif, en début d'année 2009 (nous nous étions accordés pour le trouver trop jeune).

 

 

88. Espagne : Ribera Del Duero – Bodega Penalba Herraiz « Aptus » 2007

(100% Tempranillo)

DS13 - PC13 - LG13,5. Note moyenne : 13,2

Nez marqué par la cerise, la fraise, le cassis, les épices, s'exprimant derrière un voilé boisé (lactique).

Bouche à l'unisson, poivrée, pas vraiment raffinée, un peu chaude.

 

 

89. Espagne : Penedes  - Domaine Torres "Gran Coronas - Mas La Plana" 1994

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS12,5 - PC13,5 - LG13 - MS13 - EG12. Note moyenne : 12,8

Belle robe dense.

Expression aromatique puissante et dans un premier temps très animale, qui converge ensuite vers des senteurs de cabernet très mûr (goudron, fumé, noix, poivron rouge rôti...). La bouche, flottante et desséchante, ne tient malheureusement pas (plus) les promesses du nez. 

 

Rappel : Espagne - Penedes - Domaine Torres "Gran Coronas - Mas La Plana" 1994 – 08/01/08 (LG)

DS16 - PC16 - LG16,5 – MS16 . Note moyenne : 16,1

Un nez noir mais racé de Pauillac (Grand-Puy-Lacoste ?), se signalant par des effluences de cassis, de bouillon kub, d’âtre de cheminée, de réglisse prégnante, de graphite (crayon 3B car le tout est assez gras).

La bouche tient ses promesses. Elle est austère, cohérente, longue et rivalise avec un beau Médoc.

 

 

90. Espagne : Ribera del Duero - Bodegas y Vinedos "Alion" "Reserva" 1996

(100% Tempranillo)

DS(10) - PC(ED)? - LG(10) - MS(ED?) - EG(12). Note moyenne : Non notable

Très boisé, acide, agressif, avec, pour moi, des notes liègeuses en fin de bouche. 

 

Rappels : 

a.Espagne : Ribera del Duero - Bodegas y Vinedos "Alion" 1996 – 08/01/08 (LG)

DS12 - PC13 – LG12 – MS13,5 . Note moyenne : 12,6

Nez fatigué, exhalant des notes de fruits à l’alcool, de tabac, d’épices.

Bouche décharnée, ingrate, valétudinaire, capiteuse, passée.

b. Espagne : Ribera del Duero - Bodegas  y Vinedos "Alion" 1996. Novembre 2000 (LG)

Notes : DS14,5/15 - LG15 - PP14,5 - RP13 - PC15. Moyenne : 14,4.  

Robe très sombre, noire avec de mince bords cramoisis.

Nez dominé par un boisé lactique et brûlé, élégant mais démonstratif, on perçoit un intense fruit noir tapi derrière l’élevage (mûre, myrtille). 

Matière très concentrée mais longiligne, vive, aux tannins racés, sans caractère aromatique original pour linstant, tant l'empreinte du bois est forte. 

 

 

91. Espagne : Rioja – Benjamin Romeo « La Cueva Del Contador » 2004

(100% Tempranillo)

DS13,5 - PC(13,5) - LGED - MS12,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,3

Un vin particulièrement difficile à cerner. Aspect sombre, mat, très dense. A l'ouverture le nez se montre sanguin, animal, marqué par une acidité volatile redoutable, la bouche très acide, mais riche, concentrée, dure, presque acescente : ça ressemble beaucoup à certaines cuvées de Didier Barral à Faugères... A l'aération le vin perd cette volatile agressive, pour livrer des notes florales intéressantes, une réelle générosité de fruit et une finesse de grain indéniable, puis des notes boisées toastés qui alourdissent et banalisent l'expression aromatique...

Regoûté le lendemain (PC) : le vin à perdu acescence et boisé excessif, sans pour autant développer une grande complexité ni un grand charme aromatique, mais reste campé sur une acidité mordante qui obère le plaisir tactile.

 

 

92. Espagne : Penedes - Domaine Torres "Gran Sangre de Toro Reserva" 1995

(Grenache, Carignan, Syrah)

DS12 - PC11 - LG12 - MS11 - EG(ED). Note moyenne : 11,5

Arômes tertiaires de sous-bois, vin douceâtre, aqueux, séchard en finale, quasiment passé.

 

 

93. Espagne : Priorat – Josep Barcelo « Sola Classic 1777 » 2007

(Grenache, Mazuelo (i.e. Carignan))

DS14 - PC14,5/15 - LG13,5 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Bordure violacée, centre rubis prune. Nez typé, camphré et balsamique, fumé, herbacé, avec aussi du fruit... Bouche un peu rugueuse, sauvage, étonnamment fraîche pour un Priorat, tannique et présente.  

 

 

94. Espagne : Penedes - Domaine Torres "Gran Coronas Mas Rabel de Fontenac" 1995

(85% Cabernet-Sauvignon/15% Tempranillo)

DS15,5 - PC15,5 - LG15 - MF15,5 - MS15 - EG15. Note moyenne : 15,3

Belle évolution vers un fumet giboyeux encadrant des senteurs de caractère : terre remuée, céleri, amande, tabac, chocolat, cerise.

Ces notes très "italiennes" escortent une matière fruitée, acide et tannique, dans un style exigeant d'un beau maintien. Bref, un Barolo moderne, bien mûr (1997 ?), ferait parfaitement l'affaire ...

 

Rappel : Espagne Penedes – Torres "Gran Coronas Mas Rabel de Fontenac" 1995 – 12/12/03 (PC)

DS14,5 – PP14,5 – PC14,5 – LG15. Note moyenne : 14,5

Grenat profond en bordure, centre noir. Premier nez réduit, qui s’ouvre sur un bouquet assez complexe mêlant rose fanée, poivre et petit gibier.

Matière fine, évoluée, de la tenue et de la définition dans les arômes mais un certain manque de vigueur.

 

 

95. Espagne : Ribera del Duero - Alion "Reserva" 1995

(100% Tempranillo)

DS13 – PC(14,5)? - LG(13) - PR13,5 - MF13,5 - MSED? - EG13,5. Note moyenne : 13,5?

Robe évoluée, brunie. Forte acidité volatile, bouquet tertiaire, peut-être pas des plus nets mais intéressant, sanguin, épicé, quinquina... Bouche assez dure, vive, vigoureuse, agressive, avec des saveurs boisées empyreumatiques qui tendent à s'intensifier.

 

Rappels : Ribera del Duero « Alion Reserva » 1995 – 7/02/00 (LG)

Notes : PP16 - DS15,5 vers 16 - LG16 vers 16,5 - Note moyenne : 15,8 vers 16,2

Alion est la réponse de la maison Vega Sicilia aux domaines de Ribera qui ont lancé une école moderne de vinification.

Encore une robe très foncée.

Nez dense, serré : fruits, épices, réglisse, une pointe animale.

Bouche massive mais bien équilibrée, longue, suave et fondue. A attendre encore quelques années.

 

 

96. Espagne : Priorat – Meritxell Palleja « Nita » 2007

(Cabernet Sauvignon, Cariñena, Syrah, Garnacha)

DS14,5 – PC15,5 - LG14,5 - MF15,5 - MS15 - EG15,5. Note moyenne : 15,1

Robe jeune, tendre, assez légère. Expression aromatique propre et sans complications, joli fruité généreux mais frais, relevé de senteurs schisteuses de camphre et d'anchois salés... Coulant, fruité, harmonieux en bouche, vivant et très agréable.

Grande nouvelle, après avoir acquis la célébrité en faisant de mauvais vins prétentieux à 50 euros (et plus), le Priorat se met à en faire de simples et bons à 10 euros... de quoi largement rivaliser avec le Languedoc, d'autant que les Catalans ont souvent de plus jolies étiquettes.

 

 

97. Espagne : Montsant - Falset Marça « Castel del Falset » 2004

(50% Grenache, 25% Cabernet-Sauvignon, 25% Carignan)

DS12,5 – PC13,5 - LG13 - MF12,5 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13

Robe dense. Nez assez intense, orange cloutée et odeurs herbacées de cabernet, déjà un peu fatigué. Du jus en bouche, de la mâche, mais un enrobage aromatique boisé qui nivelle par le bas.

 

 

98. Espagne : Rioja - Osoti 2007

(80% Tempranillo, 20% Grenache)

DS13 - PC13 - LG13 - MF13 - MS13,5 - EG12,5. Note moyenne : 13

Robe assez peu intense. Expression fruitée tendre et relativement fraîche, avec des notes épicées. Souple, facile, rond en bouche, avec la chaleur alcoolique et l'acidité qui reviennent par derrière.

 

 

99. Espagne : Ribera Del Duero – Emilio Moro 2005

(100% Tempranillo)

DS13 – PC13,5 - LG13 - MF13,5 - MS13 - EG13. Note moyenne : 13,2

Robe assez dense, jeune, fournie. Nez sanguin, viandé (Viandox, sauce soja...), avec un fruit généreusement compoté relevé d'un boisé bien présent, bien espagnol (lactique et cacaoté). Bouche « sérieuse » mais ronde, sucrée, peu acide, bien fournie en tannins passablement séchards. Profil très Ribera del Duero finalement.

 

 

100. Espagne : Priorat – Mas Igneus « Barranc dels Closos » 2006

(80% Grenache, 20% Carignan)

DS12 - PC11 - LG13 - MF11 - MS12 - EG12. Note moyenne : 11,8

Robe dense. Fruit timide largement dominé par un boisé lactique et balsamique tonitruant. Bouche pointue, sèche, séchée par l'élevage.

 

 

101. Espagne : Rioja – Osoti « La Era » 2006

(100% Tempranillo)

DS13,5 – PC13,5 - LG13,5 - MF14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,8

Assez dense d'aspect. Nez confit, gaillard, sans grande finesse mais avec un fruité de bonne amplitude qui remonte à l'aération. Matière grenue, sérieuse, accrocheuse, simple, peut-être dominée par la chaleur de l'alcool.

 

 

102. Espagne : Priorat - Costers del Siurana « Miserere » 1992

(27% Grenache, 27% Cabernet-Sauvignon, 26% Tempranillo, 10% Merlot, 10% Carignan)

DS12 - PC12 - LG12. Note moyenne : 12

A l'inverse de cet amical et racé Pomerol 1982, une unanimité défavorable accuse ce vin catalan (encore) défiguré par le bois (le bourbon conféré par le chêne américain), camphré, démembré, sec. 

Il ne nous réconciliera pas avec une région dont nous dénonçons souvent la prétention.

 

 

 

Portugal : 14 vins

 

 

* Blancs et liquoreux :

103. Portugal : Vinho Verde - Casa de Vilacetinho 2008

(Avesso et Arinto)

DS14 - PC14 - LG14 - MS15 - EG13,5. Note moyenne : 14,1

Pâle, floral, printanier, un peu gazeux, très légèrement sucré. Certains ont assimilé ce vin agréablement simple et frais à une jacquère ou à un fendant.  

 

 

104. Portugal : Estremadura – Quinta Dos Loridos "Alvarinho" 2005

(100% Alvarinho)

DSED - PCED - LG(12,5) - MFED - MSED - EG12,5. Note moyenne : Non notable

Robe orangée.

Connotation oxydative (orange, raisin sec, gingembre) anormale pour ce type de vin.

Bouche sur ces notes, alcoolisée (Roussillon ?).

 

 

105. Portugal : Madère - Henriques & Henriques « Finest Dry Years 5 Old » NM

(Sercial/Tinta Negra Mole ou Sercial/Verdelho ?)

DS15,5 - PC15,5 - LG15,5 - MS15 - EG15. Note moyenne : 15,3

Vieil or ambré. Beau nez oxydatif, profond et nuancé, miel, nougat, fruits secs... Présence alcoolique affirmée en bouche, un peu de sucre, une belle rémanence des flaveurs oxydatives. Acidité peu marquée pour un Madère.

 

 

106. Portugal : Alentejo - Carmim « Regia Colheita Reguengos Reserva » 2008

(Antao Vaz, Arinto, Perrum, Siria)

DS9 - PC11 - LG11 - PR10 - MF9 - MS11,5 - EG11. Note moyenne : 10,4

Aspect plutôt doré ; nez dominé par un bois brûlé agressif. Boisé collant en bouche, malgré une forte acidité.

 

  

107. Portugal : Madère – Barbeito - Sercial Old Reserve 10 Years Old (NM)

(100% Sercial)

DS14,5 - PC14 - LG14,5 - MF14,5 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,3

Jaune brun pas très foncé. Nez assez discret, salin, marin (whisky d'Islay ?), réglissé. Le sucre est présent en bouche, l'acidité aussi ; l'expression, ni très puissante, ni particulièrement complexe semble durcie par le mutage.

 

 

108. Portugal : Madère – Barbeito - Boal Old Reserve 10 Years Old (NM)

(100% Boal)

DS13,5 – PC13,5 - LG13,5/14 - MF13,5 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13,5

Même profil plutôt simple et dissocié que le sercial, avec un sucre encore plus envahissant et des arômes plus pauvres.

 

 

109. Portugal : Madère – D'Oliveira - Colheita "Malvazia" 1990

(100% Malvoisie)

DS15,5 - PC15 - LG16 - MF15 - MS16 - EG15. Note moyenne : 15,4

Robe plus foncée, couleur caramel. Nez expressif, caramélisé, sirop de canne, café, épices... Bouche assez savoureuse, franchement sucrée, confite, avec toujours cette dominante aromatique de rhum... on perçoit bien le citron vert en finale. Mieux que les vins de Barbeito, mais loin du génie aromatique et de la percussion tactile dont les meilleurs madères sont capables.

 

 

* Rouges :

110. Portugal : Tinto Douro – Quinta Da Colmaça 2004 - 14°

(40% Touriga Franca , 30% Tinta Roriz (ou tempranillo) ; 20% Tinta Barnoca ; 10% Touriga Nacional)

DS14 - PC14 - LG13 - MS14 - EG13,5. Note moyenne : 13,7

Robe assez dense, mate. Nez confituré, épicé, évoquant certains châteauneufs (rose fanée et feuilles mortes). Matière souple, un peu sucrée, mais dotée d'une bonne fraîcheur en finale. 

 

Rappel : Douro Quinta do Colmaça 2004 : 15/20 – 11/9/08 (LG)

Odoriférant, fruité, épicé, cacaoté : mûres, prune, poivre noir, garrigue (on retrouvera en bouche, tant en goûts qu’en texture, un petit côté schisteux de St-Chinian). Belle acidité vibrionnante (un côté acidulé) pour une présence légère, celle d’un vin qui glisse tout seul. Beau compagnon de table, souple, guilleret, mignon, de densité raisonnable

 

 

111. Portugal : Bairrada – Luis Pato « Quinta do Moinho » 1998

(100% Baga)

DS14 - PC14,5 - LG13,5. Note moyenne : 14

Parfums de noyau, d'herbes infusées, de réglisse.

Approche rigoriste, âpre et surtout pénalisée par une forte acidité (à mon goût). Je lui reproche également des tannins un peu saillants et de la verdeur (pensé Nebbiolo ou syrah rhodanienne).

 

 

112. Portugal : Barraida - Luis Pato "Quinta Do Ribeirinho Primeira Escolha" 1996

(100% Baga)

DS15,5 - PC15,5/16 - LG14 - MS15,5 - EG15. Note moyenne : 15,2

Robe assez jeune et dense. Nez généreux, frais, fringant, plutôt agreste dans son expression : framboise confiturée, menthol, fumé, châtaigne... Vivant, fruité et batailleur (acide et tannique), le vin s'impose en bouche. Belle surprise, un vin plein de jeunesse, de personnalité et d'allant, illustrant la tenue dans le temps du Baga. 

 

Rappels :

a. Portugal : Barraida - Luis Pato Quinta do Ribeirinho "Primeira Escolha" 1996 - 23/01/03 (PC)

DS12,5 – PP13,5 – PC13 – LG13,5 – JP13 – TK13. Note moyenne : 13

Robe plus dense, bords vieux rose. Nez intense, simple, épicé, grillé, sur un fond de cerise confite.

Matière dense, sans finesse, avec des tannins grumeleux qui arrivent trop tard dans le développement de la bouche.

b. Bairrada Luis Pato - Quinta do Ribeirinho - Primeira Escolha 96 – 08/10/99

Note moyenne : 14 - Noté entre 13.5 et 15

Robe beaucoup plus sombre et dense que la précédente (couleur de cerise noire), centre opaque.

Nez massif, concentré et pur mais semblant fermé : sur le fruit rouge (cerise), rose, orange sanguine - un dégustateur note un nez de barolo (amande). Les notes florales (rose, violette tendant vers la réglisse) et fruitées ne sont pas éclipsées par l'élevage (bois brûlé, beurre frais).

Bouche présentant une matière dense vertébrée par une assez forte acidité (malgré une attaque mûre), trop marquée pour certains. Bouche fruitée, concentrée et franche de cerise et de mûre, droite et longue. Mais toujours une certaine rusticité et un grain peu lisse (cépage ?).

 

 

113. Portugal : Barraida - Luis Pato "Vinha Barossa" 1997

(100% Baga)

DS13,5 - PC14,5 - LG(13) - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,8 

Robe aussi dense que la précédente, mais plus brune. Nez réservé, austère tout en étant plutôt confituré, des notes de champignon et d'acidité volatile. Matière riche, alcooleuse, très sèche, confite mais campée sur son quant-à-soi tannique. Cuvée décevante par rapport aux dégustations précédentes (en ce qui me concerne 5 notes entre 15 et 17), qui ne possède pas la spontanéité juteuse et franche de la "Primeira Escolha" 96.  

 

Rappel : Portugal : Bairrada - Luis Pato "Vinha Barossa" 97 – 08/10/99

Note moyenne : 16,5 - Noté entre 15,5 et 17.

Robe jeune, très dense, centre violacé opaque, viscosité notable.

Nez intense de grande maturité de fruit (mûre, cassis), poivre, vanille, bouquet séché, épices. Notes minérales (graphite). Nez "Languedocien" pour certains dégustateurs, bordelais (raideur médocaine) pour d'autres.

Bouche gourmande, dense et longue, tannins fins, belle fraîcheur. Elégance en bouche (alcool discret, pureté du fruit et tannins au grain très fin). La concentration s'exprime sans aucune lourdeur. L'équilibre "classique" devrait garantir une belle évolution et le vin frôle de très peu la catégorie "grand vin".

 

 

114. Portugal : Douro – Casa Ramos Pinto Duas Quintas 2005

(40% Tinta Roriz soit Tempranillo, 40%¨Touriga Franca, 20% Touriga Nacional)

DS14 - PC14,5 - LG13,5/14 - MS14 - EG14/14,5 . Note moyenne : 14,1

Robe vive, bordure violacée ; nez intense, fruit très mûr, camphré, mentholé, balsamique ; des tannins et de l'alcool autour d'un fruit de bonne intensité, ensemble serré, peut-être un peu dur mais cohérent et franc. 

 

 

115. Portugal : Barraida - Luis Pato "Vinha Barossa" 1997

(100% Baga)

DS17,5 - PC17 - LG16 - PR17 - MF17,5 - MS17 - EG16,5. Note moyenne : 16,9

Robe dense, de l'évolution. Nez très frais, floral, expressif, avec des notes de thé fermenté, d'orange, de raisin entier, de poivre blanc, une légère mais captivante évolution tertiaire : magnifique expression dont l'élégante spontanéité fait penser aux grenaches d'E. Reynaud... Bouche à l'avenant, aérienne mais juteuse et structurée, très parfumée, profondément fruitée, sans excès d'alcool. Remarquable – et très différent de la décevante bouteille dégustée il y a peu.

 

Rappels :

a. Portugal : Barraida - Luis Pato "Vinha Barossa" 1997 – 09/09/09 (PC)

DS13,5 - PC14,5 - LG(13) - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,8 

Robe aussi dense que la précédente, mais plus brune. Nez réservé, austère tout en étant plutôt confituré, des notes de champignon et d'acidité volatile. Matière riche, alcooleuse, très sèche, confite mais campée sur son quant-à-soi tannique. Cuvée décevante par rapport aux dégustations précédentes (en ce qui me concerne 5 notes entre 15 et 17), qui ne possède pas la spontanéité juteuse et franche de la "Primeira Escolha" 96.  

b. Portugal : Bairrada - Luis Pato "Vinha Barossa" 97 – 08/10/99

Note moyenne : 16,5 - Noté entre 15,5 et 17.

Robe jeune, très dense, centre violacé opaque, viscosité notable.

Nez intense de grande maturité de fruit (mûre, cassis), poivre, vanille, bouquet séché, épices. Notes minérales (graphite). Nez "Languedocien" pour certains dégustateurs, bordelais (raideur médocaine) pour d'autres.

Bouche gourmande, dense et longue, tannins fins, belle fraîcheur. Elégance en bouche (alcool discret, pureté du fruit et tannins au grain très fin). La concentration s'exprime sans aucune lourdeur. L'équilibre "classique" devrait garantir une belle évolution et le vin frôle de très peu la catégorie "grand vin".

 

 

116. Portugal : Alentejo – Adega Coop de Borba « Adegorba Reserva » 2005

(75% Trincadeira, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Alicante Bouchet)

DS11 - PC8 - LG11 - MF10 - MS10 - EG10. Note moyenne : 10

Dense et mat. Boisé bourbon mélasse au nez comme en bouche, plaqué sur une matière aqueuse et atone.

 

 

117. Portugal : Douro – Domingos Alves de Sousa « Quinta do Vale da Raposa Touriga Nacional » 2003

(100% Touriga Nacional)

DS16,5 – PC16,5/17 - LG15,5 - MF16,5+ - MS16,5 - EG16,5. Note moyenne : 16,3

Robe dense, trouble, avec du dépôt. Nez expressif, profond, articulé, grand fruit « noir » d'où se détachent de très belles senteurs minérales, florales (violette) et fumées. Comment ne pas penser à une syrah septentrionale (Côte-Rôtie...) ?... D'autant que la bouche, toute juteuse et pulpeuse qu'elle soit, ne montre ni lourdeur ni saveur cuite.

Le surlendemain le vin a évolué vers une expression aromatique plus proche de celle d'un (beau) porto vintage : mûre, camphre, notes balsamiques et schistes chauds... la bouche, vivante, dynamique et gourmande, n'a rien perdu de ses qualités.

 

 

Allemagne : 12 vins

 

 

* Blancs et Liquoreux :

118. Allemagne : Pfalz - Müller-Catoir - Rieslaner Auslese Haardter Herzog (37,5 cl) 2004 - 8°

(100% Rieslaner)

DS17,5/18 - PC17 - LG16,5/17 - MS17 - EG17. Note moyenne : 17,1

Jaune d'or intense, reflets verts. Nez opulent évoquant le riesling, avec beaucoup de fruits exotiques, du miel, une pointe mentholée. Très belle bouche, fine, propre, mais succulente, aimable, bénéficiant d'un équilibre parfait  (très confortable) entre liqueur, acidité et alcool. 

 

Rappels :

a. Müller-Catoir - Rieslaner Auslese Haardter Herzog  (37,5 cl) 2004 : 7/12/06 (PR)

DS AM14,5 - DS SOIR16,5 - MS16 – JP16 - PR14. Note moyenne AM : 14,2 et SOIR : 16,1

Robe paille aux reflets or, commence à se densifier.

Nez très mûr, intense, un nectar d’abricot, une pâte de coing. C’est assez charmeur.

Bouche : un peu trop souple, l’attaque nous conduit mollement vers les pâtes de fruits, les pommes au four et les sucres d’orge. Le corps, un peu pataud, manque de vivacité pour nous faire vibrer et termine sur une finale lourdotte (8°) : une friandise un peu déstabilisante par manque de vivacité.

Par contre, le soir venu, oh, miracle, elle apparaît et le vin se tend et commence à vibrer !

b. Pfalz - Müller-Catoir – Rieslaner Haardter Herzog Auslese 2004 (lot 27) : 16/20 - août 2006 (LG)

Le nuancier aromatique est délicat et muscaté : poire, fleurs blanches, roses fraîches, loukoum. Bouche fruitée, douce, facile, de belle fringance sucrée.

 

 

119. Allemagne : Collegium Wirtemberg - Riesling Trocken « Uhlbacher Götzenberg Sand » 2007

(100% Riesling)

DS14 - PC(12,5) - LG13. Note moyenne : 13,2

Nez de Riesling, fruité (agrumes), terpénique, floral, avec en complément de plantes aromatiques (verveine, menthe). 

Bouche sans grande harmonie (assez vive, alcoolisée aussi, amère enfin), de petit niveau. Pierre condamne derechef un recours immodéré au soufre  

 

 

120. Allemagne : Mosel Saar Ruwer  - Weingut Edmund Reverchon "Filzener Herrenberg Riesling Eiswein" 1996

(100% Riesling)

DS16 - PC15,5 - LG16 - MS16,5 - EG16,5. Note moyenne : 16,1

Robe brune orangée, sans être très sombre. Le nez semble évolué, démarre sur des notes de vieux cuir et de thé fermenté ; il y a davantage de fruit à l'aération, dans un registre blet (coing, nèfle, sorbe...). Le riesling est plus évident en bouche, qui semble beaucoup plus jeune que le nez, portée par une très saisissante acidité, vivifiante, tranchante même, saveur de citron vert confit, léger rancio, belle liqueur. Expression intéressante et savoureuse mais manquant de pureté et surtout de fraîcheur aromatique.

 

 

121. Allemagne : Ruwer - Von Schubert  - Riesling Kabinett Trocken - Maximin Grünhäuser Abstberg 2007

(100% Riesling). Bouteille offerte par Jean-Emmanuel Simond de la société Oenotropie.

DS15 – PC14,5 - LG14 - PR14,5 - MF15,5 - MS15 - EG15. Note moyenne : 14,8

Très pâle, aspect un peu laiteux. Nez d'abord réduit, très minéral, fleurs des champs, lilas et relents particuliers de Phallus impudicus, comme un Vouvray, typiques aussi de la Ruwer dans mon expérience. Beaucoup de CO2 en bouche, une trace de sucre, grande légèreté, mais droiture et tension sont bien là.

 

 

122. Allemagne : Baden - Britzingen Winzergenossenschaft - Weisser Burgunder  Spätlese Trocken - Britzinger Rosenberg 2008

(100% Weisser Burgunder soit Pinot blanc)

DS14 - PC14 - LG14 - PR13 - MF14 - MS14 - EG12,5. Note moyenne : 13,6

Assez pâle. Nez riche, anisé, fleur de pommier, melon (fruit musqué), un peu fumé. Attaque vive surtout grâce au CO2, puis presque pesant, riche en alcool, de bonne constitution. Ressemble beaucoup à un (solide) pinot blanc alsacien, mais la plupart des dégustateurs voyaient un vin plus « sudiste », avec pas mal de propositions dans le Rhône...

 

 

123. Allemagne : Mosel - Weingut St.Urbans-Hof - Riesling Kabinett Feinherb « Wiltinger » 2007

(100% Riesling). Bouteille offerte par Jean-Emmanuel Simond de la société Oenotropie.

DS15 – PC14,5 - LG14,5 - PR14,5 - MF15 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,7

Nez typé Moselle, avenant quoique assez « vert » dans ses arômes, terpéniques et hydrocarbures en avant. Matière légère (10°) et vive, arrondie par un léger sucre qui en fait un demi sec ; ensemble savoureux, frais, rafraichissant.

 

 

124. Allemagne : Rheingau - Weingut Robert Weil - Riesling  Kabinett Trocken « Kiedrich Gräfenberg » 2003

(100% Riesling)

DS16 - PC14,5 - LG15,5 - MS16 - EG15,5. Note moyenne : 15,5

Robe peu marquée, reflets verts. 

Nez très germanique, sensiblement évolué : craie, résine, tisane, agrumes, fleurs blanches diverses.

Bouche sur ces goûts typés, ayant gardé un peu de gaz (mosellanne ?). On l'imaginait plus jeune. Pierre lui reproche un manque d'intégration.

 

Rappel : Allemagne : Weingut Robert Weil - Rheingau Riesling Kiedrich Gräfenberg Kabinett Trocken 2003 - 05/06/09 (LG)

Uniquement le soir : DS17 - LG17 - PR17 - MF17 - MS17. Note moyenne : 17

Magnifique introduction sur des senteurs racées, typées, terpéniques et balsamiques comme il se doit : sauge, bâton de réglisse, cédrat, verveine citronnelle. L'ensemble est austère, parfaitement dimensionné, d'une précision redoutable. Une touche luxueuse, un peu solennelle, évoquant la liturgie (ambre, encens).

Bouche ciselée, sans sucre résiduel, cristalline, en tension fine et durable. J'aime beaucoup cette austérité si parfumée, lumineuse, cette épure peu affectée par une température de service un peu élevée (vin servi à la volée, pour le plaisir). Une petite pensée pour les meilleurs vins alsaciens (de recueillement) de la maison Trimbach.

 

 

125. Allemagne : Pfalz - Weingut Müller-Catoir - Riesling Trocken - Haardter Bürgergarten "Breumel In Der Mauern" 2008

(100% Riesling)

DS15,5+ - PC15 - LG14,5 - MS15,5 - EG15. Note moyenne : 15,1

Robe pâle aux reflets verts.

Senteurs encore peu déployées de pomme, de citron, de pierre.

Profil minéral, austère, comme légèrement salin.

 

 

126. Allemagne : Nahe -  Emrich-Schönleber - Riesling Spätlese « Monzinger Halenberg » 2004

(100% Riesling)

DS15 - PC14 - LG15. Note moyenne : 14,6

Impression très mosellane : citron, citron vert, cumin pour un taux d'alcool spécifiquement bas. Un sucre résiduel qualifiant bien un spätlese. Se laisse boire mais Pierre lui reproche un caractère végétal marqué (le millésime 2004 ayant ici encore fait des siennes).

 

 

127. Allemagne : Nahe - Weingut Hermann Dönnhoff - Grauburgunder « S » 2004

(100% Pinot Gris)

DS13,5 - PC13 - LG13. Note moyenne : 13,2

Pomme, citron, fougère.

Le vin démarre un peu sucré avant de finir acide, peu associé. Seul un dégustateur perspicace trouvera le cépage (là où les autres opteront pour manseng ou chenin, eu égard à la forte acidité d'ensemble de cette production inattendue). 

 

 

128. Allemagne : Mosel - Weingut Fritz Haag  - Riesling Spätlese - Brauneberger Juffer Sonnenuhr 2002

(100% Riesling)

DS15,5 - PC15,5 - LG15 - MS15. Note moyenne : 15,3

Jaune tisane. Nez très mentholé, ou plutôt verveine ? citron vert aussi ; un peu évolué mais frais et engageant. Bouche fringante,  légère, avec une jolie suavité mais surtout une grande fraîcheur aérienne. Magnifique "nettoyant" de fin de repas. Bravo Laurent.

 

 

 

* Rouges :

129. Allemagne : Württemberg – Karl Haidle Spätburgunder "Stettener" 2008

(100% Pinot Noir)

DS13 - PC12,5 - LG12. Note moyenne : 12,5

Robe très ténue.

Un nez épicé et kirsché, simpliste, qui pinote assez silencieusement.

Bouche sucraillonne, lactique, aux accents gustatifs éphémères (la fraise au sucre avec une tombée de poivre du Gamay ?). Milieu de bouche un peu velouté (astuce de chaptalisation ?) relayé par une finale sans surprise expéditive. Le message reste bien vide. 

 

 

130. Allemagne : Baden Sekt B.A  - Hersteller Winzergenossenschaft Britzingen  "Blanc de Noirs Brut Klassische Flaschen Gärung" 2007

(100%  Pinot Noir)

DS11 - PC12 - LG10 - MS12 - EG12. Note moyenne : 11,4

Mondial du Pinot : www.mondial-du-pinot-noir.com/images/palmares/2009.pdf 

Robe aux infimes reflets rosés.

Nez simpliste sur la pomme et le citron.

Bouche bien approximative, trop mousseuse, très légèrement sucrée, sans intérêt (St-Péray ?, crémant de Bourgogne ? - dans les 2 cas pour des vins ratés). Attention aux médailles en chocolat ...

 

 

 

Angleterre : 2 vins

 

 

* Blancs :

131. Angleterre : Chapel Down "Bacchus" 2006  

(100% Bacchus)

DS13,5 - PC13,5 - LG13,5 - MF13,5 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13,5

Variétalité de sauvignon  décrétée à l'unanimité (les senteurs végétales et d'agrumes, la blancheur de la robe).

Matière simple, grasse (avec un petit reste de sucre) mais restant fraîche, malheureusement brève.

 

 

132. Angleterre : (Région du Kent) - Barnsole Vineyard "Canterbury Choice Pilgrim's Harvest" 1999

(100% Pinot Blanc)

DS10 - PC8 - LG9 - MS10 - EG10. Note moyenne : 9,4

On continue dans le bizarre et l'improbable avec ce vin à la robe fluo.

Nez proposant des notes de citron confit, de beurre et malheureusement aussi d'ail germé, de chou, de chlore. 

Matière fébrile, tarabiscotée, végétale (chardonnay éreinté ?). 

 

 

 

Suisse : 21 vins

 

 

* Blancs et liquoreux:

133. Suisse : Valais – Serge Roh - Amigne  de Vétroz "Grain Noble - Les Ruinettes" 2005

(100% Amigne de Vétroz))

DS13,5 - PC13,5 - LG13,5 - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,7

Jaune citrin vif. Nez boisé lactique d'où les notes fruitées plutôt bletties n'émergent qu'avec peine : pomme cuite, nèfle, citron confit... Petite liqueur souple, propre, mais manquant de relief et de mordant.

 

 

134. Suisse : Valais - Landi "Réserve du Vigneron" Petite Arvine 2007

(100% Petite Arvine)

DS13,5 - PC13,5 - LG13,5 - MS13,5 - EG14. Note moyenne : 13,6

Musqué, épicé, avec des notes de fruits secs et de nougat ; un vin sapide, assez gras, pénalisé par un certain manque de fraîcheur aromatique et un sucre résiduel léger mais peu intégré.

 

 

135. Suisse : Côte Vaudoise - Domaine de Marcins Reynald Parmelin "La Côte" 2006

(100 % Chasselas)

DS14 - PC14,5/15 - LG14,5 - MS15 - EG14. Note moyenne : 14,4

Reflets verts. Nez discret mais typé, très lactique : beurre frais, jaune d'œuf, caramel au lait... Vif, gras, agréable en bouche, soutenu par une intéressante impression de salinité. Beau chasselas.

 

 

136. Suisse : Valais - Maisons Bonvin, Varone et Coop "Bibacchus" Petite Arvine Terrasses du Rhône 2007

(100% Petite Arvine)

DS15 - PC15 - LG14,5 - MS14 - EG15. Note moyenne : 14,7

Expression aromatique puissante, appétissante, dont l'exotisme fruité, agrémenté de notes florales et herbacées, peut évoquer l'Alsace (sylvaner, gewurztraminer?...).Bouche simple et plutôt ronde, légère, agreste, à nouveau ponctuée par une agréable rémanence saline.

 

 

137. Suisse : Neuchâtel - Cave du Château d'Auvernier (Thierry Grosjean) "Neuchâtel blanc"2007

(100% Chasselas Fendant Roux)

DS12,5 - PC12,5 - LG13 - MS13 - EG12,5. Note moyenne : 12,7

Teinte très pâle, reflets gris. Nez plutôt neutre, pomme verte et fleurs des champs, légèrement fumé. Beaucoup de CO2 en bouche, peu de matière, peu de goût, de la fraîcheur certes ; finale sur une acidité verte, sur l'amertume aussi.

 

 

138. Suisse : Valais - Giroud Vins "Petite Arvine de Sion" 2007

(100% Petite Arvine)

DS15,5 - PC15 - LG15 - MS15,5 - EG15. Note moyenne : 15,2

Nez lactique, beurré, évoquant aussi les fruits secs et confits : comme un nez d'Altesse pour certains. Agréable saveur en bouche, soutenue par un peu de gaz, un joli gras, une certaine droiture et, encore une fois, une impression de salinité.

 

 

139. Suisse : Canton de Vaud - Louis Bovard - Epesses"Chatally" 2006

(100% Chasselas Fendant Roux issues des vignobles de Lavaux)

DS13,5 - PC13,5 - LG14 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13,5

Pâle. Nez discret, légèrement fumé, évoquant la cire et le jaune d'œuf ; gras, salin, légèrement oxydatif en bouche, avec une finale marquée par l'amertume et l'alcool (ce qui fait penser certains d'entre nous à une marsanne), mais une allonge intéressante.

 

 

140. Suisse : Valais - Robert Gilliard - Petite Arvine "Pierre Ollaire" 2007

(100% Petite Arvine)

DS14,5 - PC14,5 - LG15 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 14,5

Nez original, assez différent des autres, fortes notes d'agrumes (citron confit...) et de géranium, pointe d'hydrocarbures. Assez gras en bouche, plein, saveur nette, de la vivacité, mais un alcool qui empâte au final l'expression du vin.

 

 

141. Suisse : Neuchâtel - Cave du Trobb-Cressier : Chasselas "Domaine de l'Hôpital Pourtalès" 2007

(100% Chasselas)

DS13 - PC12 - LG13,5 - MS12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,7

Très pâle. Nez faible et peu engageant de limonade éventée ; bouche maigrelette, amère et perlante, saveur de lies peu nette.

 

 

142. Suisse : Valais - Giroud Vins "Heida de Sion" 2007

(100% Païen soit Savagnin)

DS15,5 - PC15,5 - LG14 - MS15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,2

Jaune d'or pâle. Premier nez un peu réduit, avec une évocation de rillettes, qui laisse place à un joli fruité exotique et fumé, proche de celui exprimé par les cuvées de petite arvine. Sapide, assez riche mais tendu en bouche, aromatique, volontaire, très salin en finale. 

 

 

143. Suisse : Valais - Giroud Vins "Fendant de Sion" 2007

(100% Chasselas)

DS13,5 - PC12,5 - LG13,5 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13,2

Assez pâle. Nez plutôt expressif pour un fendant, fumé, légèrement exotique ; bouche simple et assez pauvre, sauvée par son gras et sa salinité [caractère salin retrouvé dans tous les vins blancs suisses dégustés ce soir (à l'exception des chasselas de Neuchâtel), qui partagent aussi amabilité et rondeur en bouche, des vins frais qui ne donnent pourtant jamais l'impression d'être acides].

 

 

144. Suisse : Valais – Gérald Besse Petite Arvine "Martigny" 2007

(100% Petite Arvine)

DS15 - PC15 - LG15,5 - MS15. Note moyenne : 15,1

Très parfumé, ananas, fleurs lourdes (glycine ?), miel d'acacia... Belle matière riche, savoureuse, avec une heureuse acidité qui parvient à tenir en respect un alcool flamboyant (14,8° !).

 

 

145. Suisse : Valais – Stéphane Reynard & Dany Varone « Clos des Corbassières » Vieilles Vignes 2007

(100% Chasselas)

DS14,5 - PC15,5 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,1

Pâle. Nez subtil, réservé, qui peut paraître neutre mais qui recèle de très intéressantes inflexions fumées, camphrées, minérales. Du CO2 et beaucoup de gras en bouche, franchise et équilibre, finale assez austère (amertume) ; un chasselas d'une réelle profondeur. 

 

 

146. Suisse : Valais – Domaine des Claives (Marie-Thérèse Chappaz) « Grain D’Or Président Troillet » Ermitage 2004

(100% Ermitage soit Marsanne)

DS(14?) - PC14,5 - LG(14+) - MS14,5. Note moyenne : 14,3

Nez dominé par un boisé grillé, avec heureusement des notes de fruits confits et de nougat avenantes. Gras, boisé en bouche, léger sucre résiduel ; une acidité plus que correcte pour le cépage et une belle amertume finale, marquée mais sans agressivité, sauvent le vin de la lourdeur et de l'ennui.

 

 

147. Suisse : Valais - Marie-Thérèse Chappaz « Malvoisie » (Grain Noble non précisé sur l’étiquette) 2002

(100% Malvoisie soit Pinot Gris)

DS14 - PC13,5 - LG14 - MS14,5 . Note moyenne : 14

Nez confit, arômes de nèfle, de pomme cuite et de caramel, boisé assez perceptible. De l'alcool, du gras et du sucre en bouche, les notes boisées un peu collantes n'améliorent pas la cohésion de l'ensemble, riche mais pataud, presque écœurant en finale.

 

 

148. Suisse : Valais – Anne-Catherine et Denis Mercier « Grain noble ConfidenCiel  Flétrie sur Souche" Ermitage 2003

(100% Ermitage soit Marsanne)

DS15,5 - PC16 - LG15 - MS16. Note moyenne : 15,6

Robe ambrée. Nez assez "blet", comme le précédent (kaki, nèfle), mais paré des notes épicées, terpéniques et exotiques (datte...) plus affriolantes. Bouche ronde, concentrée, de belle présence, richement liquoreuse et peu acide mais qui parvient à rester gourmande et au final à captiver le dégustateur.

 

 

* Rouges :

149. Suisse : Valais – Serge Roh - Syrah de Vétroz « Les Ruinettes Sélection » 2005 - 13°

(100% Syrah)

DS14,5 - PC14 - LG14,5  - MS14,5 - EG14 . Note moyenne : 14,2

Robe assez dense, bordure vieux rose. Nez typique de syrah, fin et frais : rose, violette et surtout beaucoup de poivre, on pourrait se croire en Côte-Rôtie. Bouche propre, vive, un peu fluette et rigide en finale, avec un alcool qui tend à se dissocier. 

 

 

150. Suisse : Valais - Giroud Vins "Humagne rouge de Sion" 2008

(100% Humagne Rouge)

DS14 - PC14,5 - LG14 - MS14,5 - EG14. Note moyenne : 14,2

Robe jeune, mate. Expression aromatique nuancée, tendre, un peu lactique, avec de jolies nuances herbacées et florales. Une certaine douceur en bouche, de la souplesse, de l'alcool aussi, mais une petite vivacité qui vient heureusement ragaillardir la finale. 

 

 

151. Suisse : Valais - Maître de Chais "Rouge d'Enfer" 2006

(Pinot Noir, Cornalin, Humagne Rouge, Syrah)

DS13 - PC14/14,5 - LG12,5 - MS14 - EG13,5. Note moyenne : 13,5

Robe assez jeune, d'intensité moyenne. Nez très aromatique, presque saturant, évoquant la confiture de fraise, avec un caractère épicé, viandé et très floral qui fait penser au pinot. La bouche déçoit un peu après ce nez en fanfare : acide, simple, un peu dure, linéaire, mais solide et sans véritable creux.

 

 

152. Suisse : Valais - Giroud Vins "Cornalin de Sion" 2007

(100% Cornalin)

DS12,5 - PC12 - LG12,5 - MS12,5 - EG12. Note moyenne : 12,3

Robe tendre. Nez herbacé, assez réduit, viande et croûte de fromage... Bouche vraiment très souple, acide et végétale ; la présence de l'alcool paraît trop importante dans ce contexte de fluidité montagnarde.

 

 

153. Suisse : Valais – Marie-Bernard Gillioz « Saint-Léonard » Cornalin 2003

(100% Cornalin)

DS14,5 - PC14 - LG14,5 - MS14,5. Note moyenne : 14,4

Robe sombre, pratiquement aucun signe d'évolution, encore des reflets violacés. Nez fruité, simple, légèrement fumé, notes d'agrumes et de clou de girofle... Matière serrée, jeune, linéaire, vaillante mais sans finesse aromatique.

 

 

154. Suisse : Valais - Christophe Abbet « Humagne Rouge » 2006

(100% Humagne Rouge)

DS15,5 - PC15,5 - LG15/15,5 - MS16. Note moyenne : 15,5

Robe tendre. Nez précis, frais et typé, bon équilibre en un fruité tonique (myrtille, airelle, groseille ?) et des notes herbacées confinant au camphre, qui me rappellent les notes camphrées "schisteuses" que l'on peut trouver dans certains vins de Collioure ou de Berlou. Souple, vif mais aimable, frais en bouche, beaucoup de justesse et de netteté aromatique, finale enlevée.

 

 

 

Autriche : 11 vins

 

 

* Blancs et liquoreux :

155. Autriche : Ruster Ausbruch - Feiler-Artinger  "Pinot Cuvée" 1993 - 13°

(100% Pinot : mélange de 52% Pinot Blanc + 48% Pinot Gris)

DS17,5 - PC16/16,5 - LG15,5/16 - MS15,5/16 - EG16. Note moyenne : 16,4

Robe ambrée, cuivrée même. Nez de vieux sauternes : marmelade d'orange, cire, safran... une pointe de champignon. Liquoreux, ample, riche en alcool, en bouche aussi le vin ressemble beaucoup à un vieux sauternes, même s'il possède une acidité plus marquée.

 

 

156. Autriche : Wachau - Prager -  Riesling Weissenkirchen Smaragd "Klaus" 2000

(100% Riesling)

DS15,5 - PC15,5/16 - LG15,5. Note moyenne : 15,6

Parure dorée.

On aborde ce vin par des parfums génériques de Riesling très réussis : pétrole, fruits exotiques, épices (dont le cumin), avec en sus des tonalités vivaces de menthe fraîche.

Ensemble gustatif minéral (pierreux), bien en place, rectiligne et sans sucre restant. Profil plus en austérité qu'en aménité.

 

 

157. Autriche : Peter Schandl "Ruster Gewurztraminer Eiswein" 1992

(100% Gewurztraminer)

DS15 - PC15,5 - LG15 - MS15 - EG15. Note moyenne : 15,1

Belle robe jaune d'or, encore jeune. Nez fumé, musqué et épicé de belle ampleur et de belle complexité. Bouche très jeune ! un soupçon de CO2, belle saveur pleine, pulpeuse, fraîche, liqueur présente sans être particulièrement copieuse. La fin de bouche est  - malheureusement- typique du cépage, un peu lourde et alcooleuse (on perçoit davantage que les 12,5° annoncés) ; c'est la seule véritable limite de ce bel exercice de style (vendangé le 26 décembre par -10°).

 

 

158. Autriche : Feiler-Artinger "Ruster Ausbruch " 1995

(Weissburgunder, Welschriesling, Neuburger, Chardonnay)

DS(12) - PC(13)? - LG(14) - MS(14) - EG12,5. Note moyenne : (13,1)

Robe vieil or brillante et visqueuse. Expression dominée par une acidité volatile trop présente, quasiment acescente, qui laisse difficilement filtrer quelques arômes blettis de nèfle et de guimauve. Forte liqueur, mais une bouche piquante et agressive.

 

 

159. Autriche : Burgenland – Weingut Heinrich « Zweigelt » 2007

(100% Zweigelt)

DS14 - PC14 - LG13,5 - MS14,5 - EG15. Note moyenne : 14,2

Pas mal de fruit au nez, bien mûr, un peu de bois, des notes réduites (sueur), on hésite entre pinot noir et syrah... Bouche charnue, fruitée, vive, qui reste simple.

 

 

160. Autriche : Wiener Wein - Weingut Wien Cobenzl - Wiener Satz  « Classic » 2007

(Grüner Veltliner majoritaire)

DS13,5 – PC13,5 - LG14,5 - PR12,5 - MF13,5 - MS13 - EG13. Note moyenne : 13,4

Pâle, reflets verts marqués. Olfaction simple et avenante, tisane, fruit poivré. Gras, simple, chaleureux en bouche, un peu salin ; ça pourrait ressembler à la fois à la Suisse (fendant) et au Frioul.

 

 

161. Autriche : Ruster Ausbruch - Feiler-Artinger "Pinot Cuvée" 1995

(100% Pinot : mélange de 52% Pinot Blanc + 48% Pinot Gris)

DS16,5/17 – PC15,5 - LG16,5 - MF15,5/16 - MS15,5 - EG16. Note moyenne : 16

Belle robe vieil or, presque ambrée. Nez puissant et pur, dûment soutenu par une acidité volatile percutante : abricot, nèfle, sucre d'orge. Bouche à l'avenant, très grosse liqueur, belle acidité, rémanence idoine. Ni terroir, ni grain de folie cependant. Le gros liquoreux bien botrytisé ; siliconé mais de petite conversation ?

 

 

162. Autriche : Wachau - Lucas F.X. Pichler - Riesling Smaragd Trocken « Dürnsteiner Kellerberg » 2007

(100% Riesling)

DS15,5 - PC16 - LG15 - MS16 - EG15. Note moyenne : 15,5

Robe pas trop intense, aux reflets verts.

Nez riche (qualificatif Smaragd oblige) : floral, fruité (pomme verte, poire, agrumes, tisane), terpénique.

Bouche vive, frétillante, minérale, un peu amère. Belle allure pour une nette évocation alsacienne (Riesling, Sylvaner, Muscat) dont la teinte florale opulente peut conduire vers cette cible autrichienne plus précise.

 

 

163. Autriche : Kamptal - Weingut Fred Loimer - Riesling Halbtrocken “Steinmassl Langenlois” 2006

(100% Riesling)

DS16 - PC16,5 - LG16 - MS15,5/16 - EG15,5. Note moyenne : 16

Robe brillante, d'un joli jaune.

Nez un peu évolué, rafraîchissant, terpénique, miellé, amenant dans son sillage décidé des odeurs de fruits blancs et de bonbon des Vosges. 

Bouche relativement gourmande (il s'agit d'une vinification en demi-sec), aux épaules assez larges mais délicate, nerveuse. On a pu penser à Müller-Catoir voire à Boxler.

 

 

164. Autriche : Kamptal - Bründlmayer - Grüner Veltiner Trocken « Alte Reben » 1998

(100% Grüner Veltiner)

DS15 - PC15 - LG14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,4

Robe particulièrement dorée.

Nez exprimant le fruit de la passion, le citron, le gingembre, le poivre (une signature du cépage). 

Bouche fraîche, assez douce, alcoolisée, fatiguée (vieux vin d'Alsace ?). 

 

Rappel : Weingut Brundlmayer Gruner Veltliner 1998 - 01/12/02 (PC)

Notes : DS15,5 – PC15 - PP16,5 - LG15Moyenne : 15,5.

Le nez dévoile des senteurs de beurre, de fumé, de pamplemousse. Il peut rappeler un Tokay Pinot Gris. Bonne acidité en bouche, pour des notes d'orange, de fruits exotiques et une finale épicée (gingembre) qui titille délicatement la langue.

 

 

165. Autriche : Kamptal - Bründlmayer - Riesling Trocken « Zöbinger Heiligenstein » Alte Reben 1998

(100% Riesling)

DS15,5 - PC15,5 - LG15 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,9

Robe aux reflets verts marqués.

Nez de Riesling alsacien d'un certain âge : citron vert, fruit de la passion, bourgeon de pin, résine, menthe. Fraîcheur maintenue (agrumes).

Bouche d'un port appréciable, capable d'impact malgré sa richesse (désignant ici aussi son pays d'origine).

 

 

* Rouges :

166. Autriche : Neusiedlersee Hügelland - Feiler-Artinger "Cuvée 1000" 1994

(Cabernet Sauvignon/Merlot)

DS15 - PC15 - LG14 - MS15,5 - EG15. Note moyenne : 14,9

Robe évoluée, bordure nettement tuilée. Cèdre, tabac, graphite, feuille de cassis : très cabernet au nez, presque ligérien par sa fraîcheur et sa "verdeur". En bouche assez suave, une certaine douceur, structure polie, saveur très propre ; le tout est cependant dominé par une très forte acidité, qui évoque les climats septentrionaux ou montagnards. 

 

Rappel : Autriche - Feiler-Artinger "Cuvée 1000" 1994 -12/12/03 (PC)

DS14,5 – PP15,5 – PC15 – LG15. Note moyenne : 15

Robe grenat marquée par l’évolution. Nez austère mais articulé et intense : herbacé, tabac, goudron, noix…

Bouche vive et nerveuse, avec une vraie structure, une bonne longueur ; la chair un peu étriquée rend ces muscles et ces os un peu saillants.

 

 

 

 

Hongrie : 5 vins

 

 

* Blancs et liquoreux :

167. Hongrie : Tokaji - Château Dereszla « Furmint Dry » 2006

(80% Furmint, 15% Muscat + Hàrslevelù)

DS12 - PC12 - LG12. Note moyenne : 12

Fruit doux (dominante de citron), épices et fleurs blanches pour une prestation sensiblement musquée. On se laissera tenter par un muscat alsacien.

Bouche peu assemblée, l'alcool, l'amertume et le sucre ne collaborant guère. Pour Pierre, une dose de soufre surévaluée couvre le vin.

 

 

168. Hongrie : Tokaji Aszu - Disznoko « 5 Puttonyos » 1995

(100% Furmint)

DS16 - PC16 - LG16. Note moyenne : 16

Complexité aromatique sous forme des notes typiques d'un beau botrytis hongrois : zeste d'orange, abricot caramélisé, citron vert, coing, épices, herbes infusées (menthe et tilleul). Perception sensible mais pas anormale de volatile et d'oxydation.

Les goûts et l'acidité confirment cette typicité pour un vin parfumé et leste qui régale (aurait-on aussi pu proposer un Riesling ?)

 

 

169. Hongrie : Tokaji Aszù – Château Dereszla "3 Puttonyos" 2000

(100% Furmint)

Bouteille bouchonnée.

 

 

170. Hongrie : Tokaji – Hétszölö « Furmint » 1998

(100% Furmint)

DS12 - PC11 - LG12 - MS13 - EG12. Note moyenne : 12

Parure intense.

Odeurs de pomme cuite, de raisin de Corinthe, de géranium. L'ensemble est peu épargné par un voile de soufre très menaçant.

Bouche un peu sucrée, trop flottante, difficile à situer (chenin raté ?).

 

 

171. Hongrie : Tokaji-Aszu - Château de Sarospatak "6 Puttonyos" 1988

(Furmint et Hàrslevelù)

DS16 - PC16 - LG15,5/16 - MS16 - EG16. Note moyenne : 16

Avenante robe cuivrée.

Fragrances multiples et nuancées, tout à fait motivantes : abricot sec, orange amère, citron vert, sucre d'orge, pâte de coing (qui me fera dire "chenin"); tonalités végétales (asperge, rhubarbe).

Bouche harmonieuse, fraîche grâce à un impeccable soutien acide. Cela dit, la liqueur reste un peu pauvre et la finale (qui disparaît un peu trop vite) manque de vibration pour que ce vin, au demeurant de belle facture, puisse revendiquer de jouer dans la cour des grands.

 

 

 

 

  

 Roumanie : 1 vin

 

* Blancs et liquoreux :

172. Roumanie : Murfatlar "Muscat Ottonel" 1982

(100% Muscat Ottonel)

DS15,5 - PC16 - LG14 - MS15,5 - EG14,5. Note moyenne : 15,1

Magnifique robe vieil or, très brillante. Le nez met longtemps à se mettre en place, d'abord timide et terreux (notes de curcuma, qui s'affineront à l'aération), il progresse vers plus d'amplitude, définissant un muscat évolué, subtil, tout en nuances, sans violence. Saveur conforme, liqueur modeste et acidité modérée, mais très bel équilibre ; une expression originale du cépage qui a su vieillir avec beaucoup de sérénité.

 

 

 

 

Bulgarie : 1 vin

 

* Rouges :

173. Bulgarie : Black Sea - Pomorie « Gold Dry Red Wine » Cabernet-Sauvignon 1997

(100% Cabernet- Sauvignon)

DS5 - PC(5) - LG10 - MF8 - MS8 - EG9. Note moyenne : 7,5

Nez foxé sur le sous-bois et la grenade. 

Les notes proscrivent tout commentaire, pour ce vin vide.  

 

 

 

Ukraine : 1 vin

 

* Blancs et liquoreux :

174. Ukraine : Crimée – Massandra "Muscat" 2005

(100% Muscat)

DS14 - PC14 - LG14 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,2

Teinte rousse légèrement rosée. Nez muscaté intense, confit, violemment floral, sans grande finesse ; forte liqueur en bouche, expression généreuse (datte, figue, rose) mais un peu lourde et saturante. 

 

 

 

 

Georgie : 1 vin

 

* Rouges :

175. Géorgie : Askaneli Brothers "Askaneli" 1999  12,5°

(100% Sapéravi)

DS13 - PC14 - LG13,5 - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,7

Robe grenat évoluée. Cèdre, bois ciré, fruits rouges acidulés, dattes, miel : expression aromatique fondue, évoluée, patinée, discrète cependant, avec une je ne sais quoi d'exotique... Peu d'alcool en bouche mais une saveur confite, figuée, des notes d'amande et de cèdre, un grain un peu poussiéreux, une finale amère, mais de la longueur et une certaine finesse.

 

 

 

Maroc : 1 vin

 

* Rouges :

176. Maroc : Coteaux de L’Atlas – Celliers de Meknes "L’Elixir des Emperereurs Cuvée Juba II" 2005

(Cabernet-Sauvignon, Syrah, Merlot)

DS9 - PC9 - LG10 - MF10 - MS10 - EG11. Note moyenne : 9,8

On reste dans le bizarre avec une boisson sur la cerise, la figue et la papaye en conserve (l'émétique est plutôt là, selon moi).

Bouche sans présence (ce qui n'est pas plus mal), vulgairement sucrée (merlot dépaysé ?). 

 

 

Liban : 2 vins

 

* Rouges :

177. Liban : Vallée de la Bekaa - Château Musar 1991

(Cabernet-Sauvignon majoritaire, Carignan et Cinsault)

DS15 - PC16,5/17 - LGED - MS15 - EG16. Note moyenne : 15,7

Robe usée.

Nez bouqueté, évanescent, marqué par une volatile exagérée (bien plus qu'à l'ordinaire sur ce cru). Il aligne des notes restreintes de fraises saupoudrées de poivre, de vinaigre de framboise (ces dernières se révélant très intempestives).

Bouche possédant de la finesse, soyeuse (alcoolisée, sucrée). On peut apprécier ces qualités. De mon côté, je rejette - malgré les appréciations unanimement favorables de mes camarades de jeu - un vin anormalement piquant, vinaigré, non résilient et sans circonstances atténuantes (le rappel du vin bu en juillet 2000 me va très bien). Du caractère précaire (pourtant utile, non linéaire en tout cas) de tout système de notation. Noter que mes compères louent, malgré une volatile limite, sa classe et sa vitalité.

 

Rappel : Château Musar 1991 (Liban - Plaine de la Bekaa)- 01/07/00 (PC)

Note moyenne : échantillon défectueux

Robe framboise, pâle, un peu trouble.

Nez typé par le cabernet, avec des notes tertiaires de viandox mais malheureusement acescent.

Bouche désagréable, décharnée, dissociée. Des notes d'éther, de vernis, de vinaigre, avec une pointe de sucre résiduel. Musar réalise de beaux cabernets mais nous avons ici à affaire à un défaut majeur.

 

 

178. Liban : Vallée de la Bekaa - Château Ksara « Réserve du Couvent » 2006

(40% Syrah, 30% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernet-Franc)

DS13 - PC13 - LG13,5 - MS13 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Nez exprimant le cassis, le poivre, la mûre, le camphre, la menthe. Reste une impression de stérilité.

Substrat ferme (de l'assise), peu bavard, un peu sec et piquant (pensé Tempranillo). 

 

 

 

NOUVEAUX MONDE

 

 

USA : 10 vins

 

* Blancs :

 179. USA : Californie - Bonny Doon Vineyards "Muscat Vin de Glacière" 1996

(100% Muscat)

DS16 - PC16,5 - LG16 - MS16 - EG16. Note moyenne : 16,1

Robe rousse avec des voltigeurs, mate. Expression aromatique puissante, soutenue par une forte acidité volatile, très balsamique, avec une pointe animale et fumée intéressante. Peu d'alcool en bouche, acidité tonique qui donne de l'élan à la liqueur, savoureuse et digeste. Belle évolution, il y a selon moi une parenté avec le Vin de Constance sud-africain... 

 

Pour info : Etats-Unis - Bonny Doon Vineyards – California Muscat “Vin de Glacière”1999 – 14/01/02 (PC)

DS : 14,5 - LG : 15 vers ? – PP : 15 – PC : 14 . Note moyenne : 14,6

Or moyennement intense. Nez très aromatique, d’abord végétal (asperge verte, buis), puis du fruit exotique à l’aération.

Agréable saveur acidulée en bouche, sur le bonbon anglais, bonne acidité qui donne un caractère aérien au vin malgré sa liqueur, une certaine amertume végétale et une finale manquant de pureté (goût “artificiel” évoquant la saccharine) déparent l’ensemble

 

 

180. USA : Californie Napa Valley – Stag’s Leap Wine Cellars « Karia » 2005

(100% Chardonnay)

DS14,5 - PC14 - LG13,5 - MS14 - EG13. Note moyenne : 13,8

Or pâle, aspect gras. Nez de chardonnay, certes boisé (beurre, bois brûlé...), mais finalement assez bourguignon, loin d'être caricatural. Bouche plutôt tendue, propre, sans sucre et sans excès d'alcool.

 

 

181. USA : Californie Napa – ZD Wines "Chardonnay Vintage" 2007

(100% Chardonnay)

DS12 - PC12 - LG12,5 - MF12 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,3

Nez aguicheur gentiment fruité (ananas).

Bouche assez plantureuse, un peu amère, avec de l'alcool; finale besogneuse.

 

 

182. USA : Lodi (Californie) – Loredona Wine Cellars « Viognier » 2007

(100% Viognier)

DS13 – PC13,5 - LG12,5 - PR13 - MF13,5 - MS13,5 - EG13. Note moyenne : 13

Pâle, reflets verts. Nez fermentaire : agrumes, mie de pain, levure. Matière assez bien constituée, pas mal d'alcool, peu de vivacité, léger sucre, manque de netteté aromatique malheureusement ; seule une saveur de guimauve en fin de bouche trahit clairement le viognier.

 

 

 

* Rouges :

183. USA : Californie - Napa Valley -  Duckhorn Winery « Decoy » 2001

(62% Cabernet Franc, 25% Cabernet sauvignon, 13% petit Verdot)

DS14 - PC(14) - LG14. Note moyenne : 14

Le nez procure des notes de bourbon, de cassis, de réglisse, de paprika, de graphite, de cèdre. On se sent à Bordeaux, mais pas tout à fait.

Bouche suscitant la même ambiguïté même si l'aspect lassant du vin (sucre, bourbon), en dépit d'une certaine acidité, pourrait normalement exclure une piste bordelaise (Chili ?). Cela dit en dépit d'une inflation récurrente en chaleur alcoolique régulièrement constatée sur les vins burdigaliens.

 

 

184. USA : Californie - Sonoma Coast – Joseph Swan Vineyard « Cabernet Sauvignon » 1987

(Cabernet Sauvignon)

DS16,5/17 - PC16 - LG16,5. Note moyenne : 16,4

Notes joliment évoluées, complexes : cuir, tabac froid, menthe, graphite, réglisse, cassis. A ces inflexions très bordelaises (on pense ici en contexte plus particulièrement à l'"artisanal" Bel Air Marquis d'Aligre) se joignent de subtils accents plus chaleureux (cacao, paprika, cerise confite), plus dépaysés (bourgeon de cassis insistant plus nouveau monde).

La bouche, en cohérence, affiche une classe gustative certaine. Soutenue par une acidité sereine et des tannins conséquents (vin non éraflé ?), elle s'avère harmonieusement soyeuse, riche en flaveurs, légère.

Une cuvée recherchée, très convaincante en raison de sa retenue (en termes d'expression aromatique et de degré alcoolique), de sa saveur sobre mais prégnante. Faudra-t-il voir dans ce constat une paradoxale forme de condescendance patriotique quand on sait l'inflation durable (elle-même largement expliquée par l'influence marchande de la critique anglo-saxonne) concernant les vins produits à Bordeaux depuis de nombreuses années (en termes lucratifs bien sûr, mais surtout en termes de richesse de constitution) ?

 

 

185. USA : Californie – Ridge  « Lytton Spring » 2003

(76% Zinfandel, 18% Petite Sirah, 6% Carignane)

DS15+ - PC14,5 - LG14 - MF14,5 - MS14,5 - EG13,5. Note moyenne : 14,3

Nez boisé, crémeux (mûres), impliquant du chêne américain (bourbon).

Bouche sucrée, alcooleuse, sans lourdeur rédhibitoire toutefois. Bien supérieure aux calamités rencontrées ce soir, sans pour autant vraiment attirer l'attention après ouverture. On peut confondre avec un vin australien.

Le lendemain (DS) : beaucoup de douceur, de finesse, de la rondeur, vin affable et plaisant. S'est beaucoup amélioré à l'aération, a gagné en complexité.

 

 

186. USA : Californie - Bonterra 2006

(Shiraz, Carignane)

DS11 - PC8 - LG11 - MF11 - MS9 - EG10. Note moyenne : 10

Robe jeune. Confiture floue, arômes artificiels de fraise au nez, soupçon de boisé copeaux, matière sans relief ni grande matérialité, comme de l'eau sucrée acidifiée. Revendiqué « organic », la mode de l'écologie mainstream a bon et large dos...

 

 

187. USA : Californie – Ernest & Julio Gallo « Zinfandel Family Vineyards » 2007

(100% Zinfandel)

DS10 - PC5 - LG10 - MF10 - MS9 - EG10. Note moyenne : 9

Robe dense et jeune. Olfaction étrange, fruité plutôt cosmétique ou pharmaceutique ? Synthétique en tout cas... La bouche ressemble, hors sa couleur, plus à de l'eau sucrée qu'à autre chose.

 

 

188. USA : Californie – Mission Bell Winery "Echo Falls" Cabernet-Sauvignon 2006

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS9 - PC7 - LG9 - MS9 - EG10. Note moyenne : 8,8

Nez peu emballant, édulcoré : cassis, grenade et c'est à peu près tout.

Bouche absente, légèrement sucrée, tragiquement transparente.

 

 

189. USA : Californie Napa Valley – Heitz Wine Cellar Cabernet-Sauvignon  1995

(100% Cabernet Sauvignon)

DS14 - PC14 - LG14,5 - MS14. Note moyenne : 14,1

Nez dominé par l'eucalyptus et le menthol, notes lactiques aussi. On retrouve ces arômes en bouche, une matière assez discrète, ronde, un peu sucrée, dont la principale qualité réside dans un grain tannique assez fin.

 

 

 

 

Mexique : 1 vin

 

* Rouges :

190. Mexique : Baja Californie – L.A. Cetto Zinfandel 2006

(100% Zinfandel)

DS13 - PC12 - LG12,5 - MF13,5 - MS12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,7

Robe mate, bordure vieux rose. Gelée de cassis au nez, simple et expressif. Souple et alcooleux en bouche, puis vient une certaine raideur en finale.

 

 

Argentine : 12 vins

 

 

* Blancs :

191. Argentine : Bodega Etchart « Privado » 2008

(100% Torrontes)

DS13,5 - PC13 - LG13,5. Note moyenne : 13,3

Bouteille achetée en France

Arômes semblant qualifier un muscat sec du Roussillon : agrumes, poivre blanc, pêche, rose, jasmin (en mode mineur toutefois).

Bouche en écho, coupable de placidité, manquant de nervosité pour réellement convaincre.

 

 

192. Argentine : Bodega Etchart « Ayres » (Cafayate) 2008

(100% Torrontes)

DS14 - PC14,5 - LG14,5/15. Note moyenne : 14,4

Bouteille achetée sur place, non commercialisée en France

On retrouvera ici un des vins de la série, favorisé par un surcroît d'acidité, très net, très muscat d'Alsace pour le coup

 

193. Argentine : Alta Vista « Premium » 2007

(100% Torrontes)

DS13,5 - PC12 - LG13 - PR12,5 - MF13 - MS12,5 - EG13,5. Note moyenne : 12,9

Robe très pâle, légèrement rosée. Nez muscaté, un peu évolué (bergamote, menthol). Du gras et de l'amertume en bouche, un peu de CO2 pour la fraîcheur.

 

 

* Rouges :

194. Argentine : Mendoza - Bodegas Esmeralda « Argento » 2001 - 12°

(100% Malbec)

DS13 - PC12,5 - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,8

Robe nettement évoluée, grenat avec des reflets tuilés. Nez évolué aussi... cuir, figue, café, paille : des arômes de malbec quand on y pense ! Plutôt mince en bouche, alcool modéré mais structure sèche.

 

 

195. Argentine : Mendoza - Bodegas Lurton « Malbec Reserva » 2006 – 13,5°

(100% Malbec)

DS13,5 - PC(ED) - LG13,5 - MS12,5 - EG(ED).  Note moyenne : 13,2 ou ED

Dense, alcool brûlant, tannins agressifs. Saveur liégeuse et grande sécheresse pour moi.

 

 

196. Argentine : Mendoza - Bodega Septima "Septimo Dia" 2007 – 14,5°

(100% Malbec)

DS13 - PC(13) - LG13,5 - MS12 - EG12,5. Note moyenne : 12,8

Robe violacée très sombre. Nez très boisé, noix de coco, fruit confituré et épicé derrière. Sucré, collant, chaleureux en bouche ; matière d'une ampleur et d'un velouté indéniable. Fort lassant mais moins agressif que les vins espagnols surextraits et surboisés goûtés ce soir.

 

 

197. Argentine : Mendoza - Mendel 2007

(100% Malbec) 

DS13,5 - PC13,5 - LG13. Note moyenne : 13,2

Nez initialement réduit, couvert de bois, livrant sans retenue des arômes bien lourds rappelant certains VDN : goudron, réglisse, cacao, menthe, caoutchouc brûlé (un peu à la manière du carignan).

Un vin corpulent, onctueux et acide, lourdaud. Difficile à localiser (Priorat ?, Amarone ?, Chili ?). Ce qui est sûr, c'est que personne n'a vraiment envie de revenir sur ce jus disharmonieux.

 

Info : Argentine : Mendel Unus 2006

(70% Cabernet Sauvignon/30% Malbec) 

DS13 - PC13,5 - LG14 - MS13  - MF13,5. Note moyenne : 13,5

Nez fin, fruité (fraise), floral, réglisse.

J'ai tout d'abord trouvé une belle prestance à ce vin riche, avec un fond acide. Puis, les choses se sont gâtées dans le verre pour une allure un peu violente, torride (vin portugais, en esprit de vintage ?), impliquant de la sécheresse. Difficiles, ces vins du nouveau monde.

 

 

198. Argentine : Mendoza - Zuccardi "Q" 2006

(100% Malbec)

DS13,5 - PC(13) - LG14 - MS12,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,3

Robe dense et jeune. Nez réduit qui finit par exprimer des notes herbacés, qui nous orientent vers le cabernet, ensuite de paille, qui nous orientent vers le merlot et auraient pu nous guider vers le malbec... Matière dense, serrée, avec du sucre et une finale (trop) chaleureuse.

 

 

199. Argentine : Bodega Catena Zapata - Saint-Felicien "Tributo al 2do Centenario 1810-2010 (spécial anniversaire des 200 ans) 2007

(100% Malbec)

DS15 - PC15 - LG14/14,5 - MF14,5 - MS14 - EG15. Note moyenne : 14,6 

Nez complexe évitant le piège du voile boisé, alliant des senteurs de végétal, de cassis, de myrtille, de framboise, de fleurs, de cacao, de poivre, de fumée.

Bouche fraîche en dépit d'une certaine rondeur alcoolique, valorisé par un appréciable volume cohérent. Surprenante retenue pour une expression que nous prendrons pour celle d'une syrah nordiste (Europe ?).

 

 

200. Argentine : Uco Valley (Mendoza) - Finca La Celia "Reserva" Cabernet Sauvignon 2002

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS14,5 - PC(15) - LG13,5 - MF13,5/14 - MS13 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Nez boisé (moka, cassis, fumée, graphite, réglisse) semblable à celui d'un merlot aquitain. 

Présentation virile, anguleuse, avec une sensation d'alcool sensible.

 

 

201. Argentine : Mendoza – Clos de Los Siete Malbec 2007

(48% Malbec puis Merlot, Cabernet-Sauvignon et Syrah)

DS14,5 - PC14/14,5 - LG14,5 - MF14 - MS13,5/14 - EG14. Note moyenne : 14,2

Robe juvénilement violacée. Nez développant des notes assez sombres de gelée de myrtilles, de graphite, d'épices (on est pas si loin du grenache). Bouche assez dense, assez coriace, moyennement longue, sans sucre résiduel (ce qui tend à exclure le Chili). Encore une fois, le choix tripartite grenache, malbec argentin, tempranillo est épineux.  

Le lendemain : le menthe a nettement pris le dessus. Pas un summum d'élégance, structure assez ferme, sans sécheresse coupable. 

 

 

202. Argentine : Mendoza - Trapiche "Malbec" 2006

(100% Malbec)

DS12 - PC12 - LG12,5 - MS12 - EG11. Note moyenne : 11,9

Cassis et fumée englobés dans un ensemble aromatique un brin aromatisé (copeaux ?).

Bouche sans caractère distinctif affirmé (malbec ?, syrah ?, tempranillo ?), avec pas mal d'alcool. Plus décevante que celle de Tarrazas de los Andes, elle ne parvient pas à retenir l'attention.

 

 

203. Argentine : Mendoza - Terrazas de Los Andes "Reserva" Malbec 2006

(100% Malbec)

DS14,5 - PC13,5 - LG14,5 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Robe intense, violacée.

Nez boisé impliquant des odeurs de cassis, d'herbes aromatiques, de graphite. 

Matière raisonnable, acide, tannique. Au final, un nez de grenache et une trame tannique pour (assez logiquement) désigner un malbec argentin. 

 

 

 Chili : 10 vins

 

 

* Blancs :

204. Chili : Valle Central - Concha y Toro - Casillero del Diablo "Reserva" Chardonnay 2007

(100% Chardonnay)

DS11,5 - PC10 - LG11 - MF11,5 - MS11 - EG11,5. Note moyenne : 11,1

Robe jaune aux reflets verts.

Nez sur le bois brûlé, la pomme, les fruits exotiques.

Bouche insignifiante, fade et pataude. 

 

 

205. Chili : Casablanca Valley - Casa Lapostolle "Cuvée Alexandre" Chardonnay 1996

(100% Chardonnay)

DS14,5 - PC15 - LG13,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Nez de Suze, registre fluo.

Notes curieuses, alliacées et de mangue confite rappelant furieusement le manseng à Jurançon. Profil beurré, épicé (chardonnay de Limoux ou pinot gris ?), avec des herbes aromatiques en décoction (aurait-on affaire à une cuvée baroque du domaine de l'Aube des Temps ?).

Présentation excentrique, victime d'un peu d'alanguissement (mais le vin n'est plus dans sa prime jeunesse).

 

Rappel : Casa Lapostolle "Cuvée Alexandre" Chardonnay 1996 : 11/2/2000

Note moyenne : 14,5

Robe jaune citron fluo. Nez très grillé et lactique, boisé beurré "international" bien réussi mais qui laisse peu de place au fruit (ananas).

Bouche concentrée, boisée, flatteuse et pas trop pâteuse. Elle manque de minéralité. Une finale agréable sur des notes de banane mûre.

 

 

* Rouges :

206. Chili : Valle Central - Hacienda Araucano Jacques & François Lurton - Carmenere"Reserva" 2006 – 13,5°

(100% Carmenere)

DS12,5 - PC11 - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,4

Robe dense sans être opaque. Nez extrêmement herbacé, bizarre : bourgeon de cassis, groseille à maquereau, eucalyptus... Matière sans relief, souple, floue. 

 

 

207. Chili : Puente Alto - Concha y Toro & Baron Philippe de Rotschild « Almaviva » 1997

(Cabernet Sauvignon/Cabernet Franc/Merlot)

DS14 - PC13,5 - LG13 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 13,8

Robe pleine, assez vive et sombre, bordure brunie. Nez univoque dominé par le bourgeon de cassis et la crème de cassis, très chilien ! Matière moelleuse et décidée, rondeur d'un léger sucre résiduel, saveur simple et violente. Cette cuvée ne montre ce soir aucune velléité de ressembler aux crus bordelais.

 

Rappels :

a. Concha y Toro/Baron Philippe de Rothschild "Almaviva" Puente Alto 1997

DS(AM)14,5. DS(Soir)13 - PC13 - LG13 - MS13,5 - CD13. Note moyenne : 13,1

Nez bouqueté et parlant de Bordeaux évolué, raisonnable, bien dans la veine de celui du 1997 : cassis, herbes aromatiques, réglisse, cigare cubain.

Matière intermédiaire, passablement floue, déjà un peu évanouie. Boire d'urgence si l'on ne veut pas passer en mode asthénique.

b. Concha y Toro/Baron Philippe de Rothschild "Almaviva" Puente Alto 1997 : 12/12/03 (PC)

 DS15 – PP15 – PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 15 

Robe très dense, opaque, noire.

Nez intense sur le bourgeon de cassis, avec des notes viandées de rôti de boeuf.

Bouche volumineuse, crémeuse ; les arômes sont assez caricaturaux mais le jus est sain, dense, avec une finale réglissée alerte.

c. Concha y Toro/Baron Philippe de Rothschild "Almaviva" Puente Alto 1997 : 11/2/2000

Note moyenne : 16

Une cuvée récente et ambitieuse. Robe tout aussi dense mais sans nuances orangées sur les bords. Intense et brillante.

1er groupe :

Nez puissant, le fruit est davantage en évidence, peut-être moins complexe que le 96 mais toujours ample et racé, poli par un élevage luxueux et dénué d'agressivité.

Bouche veloutée, très dense et longue, sapide, rétro-olfaction complexe et harmonieuse d'épices et de tabac. Peut-être un peu de chaleur en finale.

2ème groupe :

Nez intense, de nouveau très médocain avec des notes de poivron noble, de graphite, d'herbes aromatiques.

Bouche moins nette, moins accomplie cependant que le 96. On remarque un côté poudreux (de type cacao) et une légère amertume 

 

 

208. Chili : Valle Central - Hacienda Araucano/Jacques & François Lurton Carmenere "Reserva" 2005

(100% Carmenere)

DS12,5 - PC11,5 - LG13 - MS12 - EG12. Note moyenne : 12,2

Robe assez dense. Nez caractéristique, très herbacé, bourgeon de cassis et groseille à maquereau ; bouche sucrée, fumée, sans relief ni accroche.

 

Info : Chili : Valle Central - Hacienda Araucano Jacques & François Lurton - Carmenere"Reserva" 2006 – 2/9/09 (PC)

DS12,5 - PC11 - LG13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 12,4

Robe dense sans être opaque. Nez extrêmement herbacé, bizarre : bourgeon de cassis, groseille à maquereau, eucalyptus... Matière sans relief, souple, floue.

 

 

209. Chili : Maipo (Valle Central) - Mapu (Baron Philippe de Rothschild) Cabernet Sauvignon/Carmenere 2007

(Cabernet-Sauvignon/Carmenere)

DS14 - PC14 - LG13,5 - MF14 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,8

Profil herbacé englobant du bourgeon de cassis, de la groseille à maquereau, du raisiné. Le Chili (mais pas en pur carmenere) est probable. 

Bouche à l'avenant, simple et souple, alcoolisée et sucrée mais sans excès, potable. 

 

 

210. Chili : Valle Central - Concha y Toro - Casillero del Diablo "Reserva" Cabernet Sauvignon 2008

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS12 - PC11 - LG12 - MF12 - MS11 - EG12,5. Note moyenne : 11,8

Boisé intense masquant des notes de menthe et de bourgeon de cassis.

Matière assez puissante, avec de la mâche, peu agréable en bouche. 

 

 

211. Chili : Colchagua Valley - Las Ninas "Reserva" Cabernet-Sauvignon 2007

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS12 - PC11 - LG12 - MF12 - MS12 - EG12,5. Note moyenne : 11,9

Robe violacée. Sirop de cassis, essentiellement, pour un nez pauvre. Bouche dénaturée, fluide, flottante, vilainement sucrée. On se dit ici que les vins d'Argentine surpassent en moyenne les vins chiliens (souvent sucrés, manquant souvent de socle). 

 

 

212. Chili : Concha y Toro « Almaviva » 1997

(68% Cabernet Sauvignon/28% Carmenere, 5% Cabernet Franc)

DS13,5 – PC13,5 - LG14 - PR11 - MF13,5 - MS14,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Robe dense mais évoluée, brique en bordure. Nez de style bordelais très vite dominé par des notes de sirop de cassis et de café. Concentration honnête et confort en bouche, style facile, du bois et du sucre, vite lassant, répétitif.

 

Rappel : Chili – Almaviva 1997 -12/12/03 (PC)

DS15 – PP15 – PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 15 

Cépages : Cabernet Sauvignon/Merlot

Robe très dense, opaque, noire. Nez intense sur le bourgeon de cassis, avec des notes viandées de rôti de boeuf.

Bouche volumineuse, crémeuse ; les arômes sont assez caricaturaux mais le jus est sain, dense, avec une finale réglissée alerte.

 

 

213. Chili : Colchagua Valley (Apalta) - Las Ninas « Carmenere » 2007

(100% Carmenere)

DS13 - PC12,5 - LG13 - MS12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,7

Notes de fruit, de chocolat, de menthe, de réglisse.

Bouche très souple, capiteuse, sucrée. Très chilienne (mais j'y aurais bien vu, associés au carmenere, du cabernet et du merlot).

Pas de quoi sauter au plafond mais on a ici en l'état un produit un peu plus satisfaisant que celui incarné par la cuvée de cabernet-sauvignon goûtée le mois dernier.

 

 

214. Chili : Maipo - Casa Lapostolle "Cuvée Alexandre" 2007

(85% Cabernet-Sauvignon, 8% Syrah, 5% Carmenere, 2% Cabernet-Franc)

DS12 - PC(non gouté) - LG12. Note moyenne : 12

Cassis du cépage pour un vin dont la violence alcoolique submerge le palais.

Vraiment difficile à ingurgiter.

 

 

 

 

Afrique du Sud : 5 vins

 

 

* Blancs et liquoreux :

215. Afrique du Sud : Domaine Klein Constantia - Rhine Riesling "Noble Late Harvest" (Constantia Wine Of Origin) 2006

(100% Riesling, bouteille en 187 ml…)

DS17,5+ - PC17 - LG17 - MS17 - EG17,5. Note moyenne : 17,2

Robe ambrée visqueuse. Nez large et profond, pur, volatil, intensément rôti, safrané, avec des notes mentholées et balsamiques qui émergent à l'aération. L'alcool (9°) s'efface complètement devant la liqueur, d'une grande longueur et d'une grande netteté. Une très convaincante illustration du savoir faire de ce domaine en matière de vins liquoreux.

 

 

* Rouges :

216. Afrique du Sud : Bellevue Estate - Pinotage « Morkel » (Wine Of Origin Simonsberg Stellenbosch) 2005

(100% Pinotage)

DS14 – PC14,5 - LG14 - PR13,5 - MF14 - MS14 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Robe intense, mate, bordure vieux rose. Fruit confituré, marqué par un boisé épicé (coco, bourbon), et des notes typées intéressantes qui se renforcent à l'aération (animalité fumée, camphre...) Bouche moelleuse, chaleureuse, assez peu structurée, mais savoureuse et assumant sans complexes la rondeur de son léger sucre résiduel.

 

 

217. Afrique du Sud : Hamilton Russell Vineyards (Wine Of Origin Walker Bay - Hermanus Cape) 2007

(100% Pinot Noir)

DS13 - PC13 - LG13,5 - PR12,5 - MF13 - MS13 - EG13. Note moyenne : 13

Pâle d'aspect ; nez d'abord réduit (poisson ?...), puis variétal, un peu fumé. Bouche linéaire, pénalisée par un excès d'alcool, saveur variétale propre.

 

 

218. Afrique du Sud : Kanonkop "Paul Sauer" (Wine Of Origin Simonsberg Stellenbosch) 2005

(70% Cabernet Sauvignon, 15% Cabernet Franc, 15% Merlot)

DS14 - PC14 - LG14 - PR13,5 - MF13,5 - MS14,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Robe dense, un poil d'évolution. Très joli nez, évoquant un bordeaux mûr et particulièrement épicé, beaucoup de cèdre aussi... La bouche semble plus limitée, chaleureuse, (trop) sucrée, de vigueur moyenne, manquant de dynamisme et de relief.

 

 

219. Afrique du Sud : Boekenhoutskloof (Wine Of Origin Coastal Region Franschhoek) 2006

(100% Syrah)

DS14 – PC(13)? - LG13 - PR14 - MF14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 13,7

Robe assez dense. Premier nez de syrah très mûre, flatteur et percutant, engageant ; l'aération accentue de plus en plus un enrobage boisé lactique et épicé qui finit par dominer le fruit et écœurer le dégustateur. Très souple en bouche, généreux et bien doté ; mais comme au nez, l'expression du vin semble s'empâter au fil de la dégustation.

 

  

220. Afrique du Sud : Stellenbosch – Jordan Bradgate Cabernet-Sauvignon-Merlot 2005

(Cabernet-Sauvignon et Merlot)

DS13 - PC13,5 - LG13 - MS13 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

C'est une connotation particulièrement fumée qui nous oriente vers un vin provenant d'Afrique australe. On la retrouvera presque familièrement (et de manière réconfortante) dans le pinotage qui nous sera proposé lors du championnat d'Europe de dégustation 2009. Notes additionnelles de cassis, d'herbes aromatiques, de cuir, de cannelle.

Matière tendre, sensiblement sucrée. Plus assemblage bordelais que pinotage, de fait (la couleur de la robe, plus foncée, la trame de tannins plus visible).

 

 

 

 

Australie : 25 vins

 

* Blancs et liquoreux :

221. Australie : Casella Wine "Yellow Tail Chardonnay" 2008

(100% Chardonnay)

DS5 - PC8 - LG10 - MS10 - EG10. Note moyenne : 8,6

Feu de pneu et vanilline au nez, vaguement sucré et brûlant en bouche. Assez détestable.

 

 

222. Australie : Barossa Valley - Trevor Jones "Liqueur Muscat" NM

(Cinq différents Muscats blancs et rouges)

DS17 - PC16,5 - LG16,5 - MF17 - MS16,5 - EG16,5. Note moyenne : 16,7

Habit acajou, agrémenté de beaux reflets verts.

Notes muscatées assez précises : abricot sec, lavande, figue, datte.

Bouche indiquant un mutage, goûteuse, bien équilibrée (pas de domination alcoolique).

Un muscat muté (on ne peut donc tout à fait être à Pantelleria), de belle facture, qu'on aurait également pu localiser en Crimée (Massandra), en Grèce ou en Andalousie (Moscatel).

 

Rappel : Trevor Jones "Barossa Liqueur Muscat" limited release : 18/5/01 (PC)

Note moyenne : 15 - Prix : 150 F (37.5 cl)

Robe couleur topaze. Nez puissant exprimant des notes muscatées assez violentes, avec aussi de l'écorce d'orange brûlée, et une composante oxydée (confiture de noix verte).

En bouche, puissante saveur de noix, de caramel, de curry, une liqueur intense qui manque quelque peu de fraîcheur.

 

 

223. Australie : Mac Laren Vale - D'Arenberg "Nostalgia" Rare Tawny NM

(Le Nostalgia se compose d’un assemblage de 15 cépages dont Shiraz, Grenache, Mourvèdre, Muscat Blanc, etc...)

DS16 - PC15,5/16 - LG16 - MF16 - MS15,5/16 - EG16. Note moyenne : 15,9

Belle parure orangée.

Accueil par un rancio de caractère (zeste de mandarine, pâte de fruits, cachou, mélange épicé rappelant le thé de Noël, ...). Pierre y trouvera des inflexions subtiles de cola et d'eucalyptus.

En bouche, c'est une formulation qui me rappelle un porto tawny de 20 ans d'âge, avec les saveurs alcoolisées (patinées par l'âge toutefois) corollaires (un Rivesaltes serait plus tempéré).

 

Rappels :

a. Australie Mc Laren Vale d’Arenberg "Nostalgia Rare Tawny" : 13,5/20 - 11/8/07

Nez trahissant nettement un tawny (ou une Colheita) : pâtes de fruits, cerise confite, confiture de mûre, pruneau, épices. Ce qui me gêne vraiment ici, c’est un taux d’alcool trop prononcé, qui rend l’ingestion du vin brûlante.

b. D'Arenberg "Nostalgia Rare Tawny" : 18/5/01 (PC)

Note moyenne : 16 - Prix : 140 F (37.5 cl)

Couleur ambrée profonde. Nez d'oloroso plus que de tawny : orange confite, pruneau, épices ; complexe et gourmand.

Bel équilibre en bouche, beaucoup de sucre et d'alcool (19,5°), mais les arômes de noix et de noisette grillée s'affirment avec autorité.

 

 

* Rouges :

224. Australie : Casella Wines "Yellow Tail Cabernet-Sauvignon" 2008

(100% Cabernet-Sauvignon)

DS5 - PC9 - LG10 - MS10 - EG9. Note moyenne : 8,6

Robe très jeune, bordure violacée. Nez étonnant de fruit frais, très herbacé, évoquant en même temps la confiserie industrielle. Plat, mou, comme de l'eau sucrée en bouche ; franchement imbittable malgré des arômes plutôt amusants.

 

 

225. Australie : South Eastern Australia - Hardys "Merlot Varietal Range" 2008

(100% Merlot)

DS9 - PC9 - LG10 - MF10 - MS10 - EG10. Note moyenne : 9,7

Notes interlopes de crème de marron, de chocolat, de cassis, de menthe. Louche, comme pour un vin aromatisé aux copeaux.

Substrat sans tenue, friable, expéditif, intégrant de façon bancale son acidité et son sucre résiduel.

 

 

226. Australie : South Australia - Penfolds "Koonunga Hill" Shiraz Cabernet 2005

(Syrah et Cabernet).

DS13 - PC13 - LG13,5 - MF13 - MS12,5 - EG13. Note moyenne : 13

Notes de bourgeon de cassis, de gelée de cassis, de réglisse, de poivron, de cola.

Bouche assez tendre, passe-partout, souple, légèrement sucrée. Un acceptable vin générique.

 

 

227. Australie : Barossa Valley - Kalleske "Pirathon" Shiraz 2006

(100% Syrah). Terroir : La syrah provient de différents terroirs de la vallée de Barossa (Greenock, Moppa, Belvedere, Stonewell, Seppeltsfield, Koonunga and Ebenezer), plus particulièrement du nord-ouest de la vallée. Chaque parcelle est différente (altitude, pente, nature du sol, etc).

DS15 - PC15 - LG14,5 - MF14,5 - MS14 - EG14,5. Note moyenne : 14,6

Robe violacée (2007 ?).

Détection nette de la syrah sous forme de senteurs caractéristiques de cassis, d'âtre, de goudron. Boisé aux inflexions de bourbon dues à l'élevage.

Le vin se met doucement en place dans le verre. Présence d'acidité, d'alcool et de sucre dans un ensemble pas tout à fait harmonieux. Pierre évoque le Barral Jadis 2005 bu récemment (acidité volatile, boisé soutenu).

 

 

228. Australie : Barossa Valley - Rusden "Christine’s Vineyard" Grenache 2006

(100% Grenache âgé de 40 ans). Terroir : Sol composé de sables et d’argiles rouges.

DS15,5 - PC14,5 - LG14,5 - MF14,5/15 - MS14,5 - EG15. Note moyenne : 14,7

La clarté de la robe (plus couleur framboise, mais un tantinet terne) est un indice assez fiable pour identifier le cépage. 

Arômes de grenache, en mode toutefois un peu fatigué, éteint : zeste d'orange, figue, laurier, gelée de groseille, poivre plus marqué à l'aération. On se croirait au Château des Tours (sur 2005).

Une matière à part dans cette série, plutôt délicate, restant fraîche. Ici aussi, on peut vraiment penser à un Côtes-du-Rhône d'Emmanuel Reynaud (avec les limites d'une expression un tout petit peu limitée, en asymptote).

 

 

229. Australie : Barossa Valley - Rusden "Full circle" Mataro 2005

(100% Mataro – soit Mourvèdre - de 60 ans). Région : 100 % Barossa Valley, en provenance du nord de la région Ebenezer.

DS17 - PC18 - LG(15,5) - MF16,5/17 - MS16 - EG17. Note moyenne : 16,7

Abordage bien échevelé pour un verre émettant une volatile importante évoquant nettement le vinaigre. L'olfaction se clarifiera au bout de plusieurs minutes en prenant l'allure convenable d'une Côte-Rôtie : épices, orange cloutée à la girofle, orange sanguine, cassis, réglisse, lard fumé, ...

Matière osée (en prise de risque à coup sûr), funambule, pour un vigneron apparemment concerné (même si le site Web du domaine ne le mentionne pas) par la production de Reynaud et Jamet (ou Barral ?, Allemand ?). Dense et de très beau grain, avec une infime sucrosité bien intégrée. Pour Pierre, un vin génial, personnel, sanguin, vivant. Je reste quant à moi (peut-être durablement bousculé par une approche initiale terriblement farouche, à la limite de la déviance aromatique) dérangé par une acidité citronnée un peu à côté du vin. Il montre en tout cas que dans ce monde des vins peu protégés, la frontière entre vin inspiré, radical et vin accidenté est parfois bien ténue.

 

 

230. Australie : Barossa Valley - Ben Glaetzer "Bishop" Shiraz 2006

(100% Syrah). Terroir : Sol composé de sables et d’argiles rouges.

DS14 - PC14,5 - LG13,5 - MF14+ - MS13,5 - EG14,5. Note moyenne : 14

Senteurs très australiennes : cassis, camphre, eucalyptus, cola. Un petit côté médicamenteux.

Bouche à l'amorce sucrée, relayée par pas mal d'acidité. Ensemble moyennement agréable en l'état même si on peut lui trouver une certaine qualité de fruit.

 

 

231. Australie : Barossa Valley - Kilikanoon "Green’s Vineyard" Shiraz 2005

(100% Syrah)

DS13,5 - PC13,5 - LG14 - MF14 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,7

Nez intense, boisé, empyreumatique, produisant des notes de cassis, de chocolat, de réglisse, de graphite.

Matière concentrée, ambitieuse, copieuse, moins immédiate que la précédente (mais à l'acidité un peu mieux intégrée). 

 

 

232. Australie : Barossa Valley - Kalleske "Old Vine" Grenache 2006

(100% Grenache). Terroir : Cette cuvée est issue d’une parcelle de grenache plantée en 1935. Le sol est sablonneux avec un sous-sol argileux. Les vignes ne sont pas irriguées.

DS13,5/14 - PC14 - LG14 - MF13,5 - MS13,5 - EG14. Note moyenne : 13,8

Robe restant foncée, malgré le cépage (un ton plus claire que celle des syrahs).

Expression de cassis, de cola, d'eucalyptus, de réglisse.

Matière plus soumise à l'alcool, d'un équilibre convenable (pas crémeuse en tout cas). 

 

 

233. Australie : Barossa Valley - Rusden "Black Guts" Shiraz 2005

(100% Syrah). Terroir : Sol composé de sables et d’argiles rouges.

DS15,5/16 - PC(15)+ - LG(14,5) - MF15,5/16 - MS15 - EG15,5. Note moyenne : 15,3

On détecte un départ sensible d'évolution dans une olfaction composée de parfums de viandes grillées et fumées (barbecue), de graphite, d'herbes aromatiques, de cassis. Volatile présente, moins cependant que dans le cas de la cuvée de mourvèdre.

Bouche sur un beau jus vigoureux (pas totalement dompté ?), acidulé, légèrement sucré, frais, "nature" (plus nominal, moins sur la tangente en tout cas que le mataro). 

 

 

234. Australie : Barossa Valley - Ben Glaetzer "Amon-Ra" Shiraz Unfiltered 2006

(100% Syrah issue de vieilles vignes centenaires non irriguées). Région : 100 % Barossa Valley, en provenance du nord de la région Ebenezer.

DS14,5 - PC(14) - LG(15) - MF14 - MS14 - EG14. Note moyenne : 14,3

Parure intense, couleur de deuil.

Un nez noir, dense, encore marqué par beaucoup de bois, cachant des senteurs de fruits noirs, de réglisse, de figue.

Bouche issue à l'évidence d'une forte extraction, renfrognée (avec un léger fond sucré), peu décodable en l'état. Verrouillée, peu digeste mais pas sèche.

Le lendemain : toujours spectaculaire, compact, avec des notes de charbon de bois, une trace résiduelle de sucre conférant de l'affabilité, pas vraiment distingué, chargé en alcool mais sans sécheresse (où en sera-t-il dans 5 à 10 ans ?). 

 

Pour info : Barossa Valley - Amon Ra (Ben Glaetzer) – Unfiltered Shiraz 2002 : 29/11/04

JP17 - PP16,5/17 – LG16,5 – 77,80 €

Vieilles vignes, rendement de 7 hl/ha.

Nez profond, sanguin, torréfié, sur la mûre, le minéral, la réglisse

La bouche, un peu difficile à cerner, est construite sur un équilibre acidité/tannins/sucre audacieux. Matière serrée, séveuse, jusquauboutiste » pour un vin particulièrement dense, possédant de la personnalité dans un profil un peu dur (carré ?, violent ? selon les appréciations des participants), presque acerbe, à associer à un plat.

  

 

235. Australie : Barossa Valley - Kalleske "Clarry’s" 2007

(65 % Grenache - issu de vieilles vignes de plus de 60 ans-, 35 % Syrah). Terroir : Le grenache provient d’un sol sablonneux, tandis que la syrah est issue de différents terroirs majoritairement composés d’argiles rouges et de calcaires.

L’après-midi : DS13 - CD12,5. Note moyenne AM : 13

Le soir : DS14,5 - LG15 - MS14 - MF14,5. Note moyenne SOIR : 14,4

Le nez exprime des senteurs intéressantes : mélange de fruits rouges et noirs en confiture, cerise lactée, fleurs, inflexion entre graphite et réglisse, chocolat, épices. Un dégustateur évoque Trévallon.

Bouche de concentration moyenne, sur une attaque douce enchaînée par une présence acide notable, pas encore assagie. 

 

 

236. Australie : Barossa Valley - Kilikanoon "Testament" Shiraz 2005

(100% Syrah) Terroir : Les vignes de syrah sont plantées sur les deux domaines appartenant à Kevin Mitchell à Barossa.

L’après-midi : DS15,5 - CD14. Note moyenne AM : 14,75

Le soir : DS15 - LG14,5+ - MS14,5 - MF14. Note moyenne SOIR : 14,5

Robe tirant sur le noir, avec encore quelques reflets violacés;

Nez rentré, corsé, empyreumatique : marc, réglisse, fumée, fleurs. Elevage présent.

Bouche dense, un peu brutale (bois, alcool, acidité assez forte). Austère et virulente, elle devra se fondre.

 

 

237. Australie : Barossa Valley - Ben Glaetzer "Wallace" Shiraz Grenache 2006

(70% Syrah, 30% de Grenache Vieilles Vignes). Région : 100 % Barossa Valley, en provenance du nord de la région Ebenezer.

L’après-midi : DS14 - CD13. Note moyenne AM : 13,5 

Le soir : DS15,5 - LG14,5 - MS14 - MF15,5. Note moyenne SOIR : 14,9

Senteurs d'une bonne complexité : fraise, menthe, herbes aromatiques, fumée, cèdre, graphite (nous penserons au cabernet). 

Attaque douce (un peu de sucre) suivie par un milieu de bouche révélant des tannins assez rugueux. Alcool sensible pour une expression austère, manquant de soyeux.

 

 

238. Australie : Barossa Valle - Ben Glaetzer "Anaperenna" Shiraz Cabernet-Sauvignon Unfiltered 2006

(75 % Syrah, vignes non irriguées âgées de 85 ans/ 25 % Cabernet-Sauvignon, vignes non-irriguées âgées de 60 ans) Région : 100 % Barossa Valley, en provenance du nord de la région Ebenezer. Ancien nom de cuvée "Godolphin".

L’après-midi : DS15,5/16 - CD13. Note moyenne AM : 14,4

Le soir : DS16,5 - LG16,5 - MS15,5/16 - MF16. Note moyenne SOIR : 16,2

Robe intense.

Nez intense, sanguin, sans outrance : cassis, mûre, viande boucanée, orange cloutée, réglisse, violette, eucalyptus, cola (ces dernières notamment accompagnant bien le vin, hors caricature, en toute typicité). 

Jus ambitieux, vivant, très fin. Du poids, du fruit ainsi que de la vitalité pour un vin à attendre encore quelques années. Très bel équilibre (l'alcool est bien intégré dans une trame onctueuse et tonique à la fois). On est heureusement loin du cliché du vin australien onctueusement saturé d'alcool.

 

 

239. Australie : Mac Laren Vale - Kilikanoon "Parable" Shiraz 2005

(100% vieilles vignes de Syrah) Terroir de Mc Laren. Forte influence maritime.

L’après-midi : DS15,5/16 - CD14,5. Note moyenne AM : 15,1

Le soir : DS17 - LG17,5 - MS17- MF17.  Note moyenne SOIR : 17,1

Noirceur du cépage, visuellement imperméable.

Nez impressionnant et appelant, empyreumatique, lardé, fruit d'un élevage respectueux : café, cola, bitume, fleurs lourdes, gelée de cassis, tabac (naissant).

On démarre sur une trame assez douce qui se prolonge dans une expression volumineuse, d'une très belle unité, à la cinématique remarquable. Sève prégnante de syrah assumée et puissance maîtrisée pour une jus fougueux, accrocheur mais très fin, possédant un gros potentiel de conservation. Un vrai plaisir en bouche ...

 

 

240. Australie : Barossa Valley - Rusden "Ripper Creek" Cabernet-Sauvignon Shiraz 2006

(60% Cabernet-Sauvignon ; 40% Syrah). Vignes plantées dans les années 1970.

L’après-midi : DS15 - CD14. Note moyenne AM : 14,5 

Le soir : DS16,5+ - LG16,5 - MS16,5- MF16,5. Note moyenne SOIR : 16,5

Après des inflexions initiales de végétal (petit pois, genre cabernet-franc), le vin décoche d'emblée des senteurs marquées de cabernet-sauvignon : cassis, cèdre, graphite, herbes aromatiques, réglisse, tabac, fumée. Provenance oblige, on détecte un soupçon de cola.

Il y a beaucoup de personnalité et de dynamisme dans cette cuvée spontanée ("nature"), audacieuse, dotée d'une belle granularité tannique. Elle semble ici lorgner vers Pauillac (avec certes une signature acidulée et légèrement plus alcoolisée), montrant encore une fois l'attachement du producteur pour certains vins français (non couverts de bois, au demeurant).

 

 

241. Australie : South Australia - Winery Noon "Eclipse" 2006

(Grenache et Syrah). Terroir : Le domaine est composé essentiellement de vignes de Grenache, plantées en 1934 et 1945. Noon s’approvisionne auprès de quelques vignerons de Langhorne Creek pour ce qui est des autres cépages. La production est minuscule.

L’après-midi : DS14,5 - CD15. Note moyenne AM : 14,8

Le soir : DS16 - LG15 - MS15 - MF15,5/16. Note moyenne SOIR : 15,4

Nez corsé exprimant la grenade et la groseille à maquereau (rappelant en cela le carmenere chilien), le chocolat, les fleurs, la figue, le marc.

Bouche capiteuse, pour moi un peu aride, que l'on a envie de situer en Rhône Sud (pour certains à Châteauneuf, pour moi en dehors car l'expression, coupable d'un soupçon de sécheresse, manque un peu de race et d'amplitude). 

 

 

242. Australie : Clare Valley - Kilikanoon "The Duke" Grenache 2005

(100% Grenache). Âge des vignes : 80 ans.

L’après-midi : DS15,5/16 - CD14,5. Note moyenne AM : 15,1

Le soir : DS15,5 - LG15,5 - MS16 - MF15. Note moyenne SOIR : 15,5

Robe intense (pour ce moins teinturier).

Senteurs de gelée de myrtilles, de fleurs, de suie, de terre, de réglisse, de graphite. On peut penser ce vin issu de la colline de l'Hermitage. 

Je trouve ce vin doté d'une belle assise et d'une longueur honorable. Tenue et un poil de douceur pour une expression satisfaisante (j'entendrais "chaud et confituré", sans que les scores associés ne sanctionnent réellement cette réserve). Un grenache assez atypique au final.

 

 

243. Australie : Barossa Valley - Kalleske "Greenock" Shiraz 2006

(100% Syrah) Terroir : Cette cuvée est issue d’une parcelle unique, située sur la partie ouest de la Greenock Creek, au nord de la Barossa. Le sol est composé de sables sur une couche profonde d’argiles rouges et de calcaires.

L’après-midi : DS16 - CD15,5. Note moyenne AM : 15,8

Le soir : DS15,5 - LG15 - MS14 - MF15. Note moyenne SOIR : 14,9

Parure intense, noire.

Encre en couleur et arômes, avec des fleurs, du graphite et une subtile tonalité exotique (bourbon).

Appréciable tension de la syrah mais les tannins sont ici assurément plus grossiers, moins chics que dans le cas des meilleurs vins parcourus. Présence plus manifeste de sucre et d'alcool pour un équilibre moins accompli également.

 

 

244. Australie : Barossa Valley - Kalleske "Johann Georg" Shiraz 2006

(100 % Syrah). Terroir : Ce vin est issu de la parcelle la plus vieille du domaine Kalleske. Elle a été plantée en 1875 et ne produit que des très petits rendements. Le sol est sablonneux et le sous-sol est composé de superbes argiles.

L’après-midi : DS16,5+ - CD16. Note moyenne AM : 16,3

La robe est "noir c'est noir". Un vin encore plus concentré que les précédents, qui frôle la viscosité, très puissant aromatiquement et structurellement. Malgré cette massivité, il conserve un très bon équilibre poids-tannins-alcool-acidité. Un excellent exemple de ce que peut-être un grand vin Australien.

Le soir : Echantillon bouchonné.

Un vin très dense, pas horrible mais faussé par des notes croupies. Cher incident ... 

 

 

245. Australie : Clare Valley - Kilikanoon "Attunga 1865" Shiraz 2005

(Cépage : 100 % Syrah).Vignes préphylloxera plantées en 1865 sur le terroir de la Clare Valley. Le second millésime de la cuvée Attunga 1865. Elle est produite à partir d'une des plus vieilles vignes encore en activité d'Australie, une vigne de syrah préphylloxera plantée en 1865.

L’après-midi : DS17+ - CD16,5. Note moyenne AM : 16,8

Le soir : DS17,5/18 - LG18 - MS17,5/18 - MF18. Note moyenne SOIR : 17,9

Robe noire, opaque.

Nez profond, hiératique, complet, très jeune : asphalte, fleurs, fruits noirs, réglisse, tabac.

La bouche suit dans un registre puissant mais fin, massif mais harmonieux, équilibriste. On a ici affaire à un concentré de syrah (un peu comme sur une cuvée Cathelin de Chave), faisant preuve d'une incroyable intégration d'ensemble malgré un pari de concentration qui pourrait conduire à l'échec constaté dans bien d'autres productions internationales voulant attirer l'attention au moyen d'une course effrénée à la densité de matière.

Un vin parfaitement sculpté, au potentiel énorme, qui joue dans la cour des meilleures syrahs internationales (stars du Rhône septentrional, Sine Qua Non Midnight Oil, Shirvington, ...). Il est réjouissant de voir comment une telle production augmente encore, par sa grandeur toute personnelle, le panorama des grands vins du monde. 

 

 

246. Australie : Mc Laren Vale – Tatachila Winery « Partners » Cabernet-Sauvignon-Shiraz 1996

(Cabernet-Sauvignon/Syrah)

DS9 - PC12 - LG9 - MS12 - EG12,5. Note moyenne : 10,9

Senteurs domestiques très australiennes : cola, eucalyptus, quinquina, fruits à l'eau de vie, fraise.

Substance sucrée, peu structurée, inconséquente.

 

 

 

 

 

Nouvelle-Zélande : 4 vins

 

* Blancs :

247. Nouvelle-Zélande : Marlborough - Cloudy Bay « Sauvignon Blanc » 2008

(100% Sauvignon)

DS13,5 - PC13,5 - LG13 - MS13,5 - EG14. Note moyenne : 13,5

Robe très pâle, livide.

Nez variétal du cépage, semblant déjà annoncer un vin ayant conservé une petite dose de sucre.

Bouche frétillante, fluette, que j'ai comparé à celle d'un Pouilly-Fumé ou mieux en simple "Touraine" (il y aura d'autres pistes sur l'Italie du Nord, même cépage, tellement c'en est criant). Un vin pas terrible mais qui tombe à pic, comme on le verra (sur la production d'un autre domaine, et en meilleur) lors de l'épreuve du championnat d'Europe de dégustation du samedi suivant. 

 

 

248. Nouvelle-Zélande : Marlborough - Cloudy Bay « Chardonnay » 2007

(100% Chardonnay)

DS13 - PC11 - LG12 - MS12 - EG13. Note moyenne : 12,2

Accueil bien boisé, caramélisé, résolument exotique, avec pas mal d'agrumes.

Harmonie gustative en berne, avec de l'amertume, une acidité citronnée mal intégrée. Saveurs peu folichonnes, "poussées", de bonbon anglais. On sera amené à cogiter sur un éventuel chardonnay du mâconnais. 

 

 

* Rouges :

249. Nouvelle-Zélande : Marlborough - Wither Hills « Pinot Noir » 2006

(100% Pinot Noir)

DS14 - PC14 - LG13,5 - MS13,5 - EG14,5. Note moyenne : 13,9

Robe violacée, peu profonde.

Le nez "pinote" sensiblement.

Matière herbacée, corsée, un peu sucrée, un peu alcooleuse, plutôt dure. 

 

 

250. Nouvelle-Zélande : Martinborough Wairapapa - Schubert Wines - Syrah «S» 2005

(100% Syrah)

DS12 - PC11 - LG10 - MS11 - EG12. Note moyenne : 11,2

Une certaine révélation du cépage au travers de notes de chocolat, de poivre puissant, de menthol, de cassis, de camphre.

Bouche violentée par l'élevage, manquant de charpente, comprenant trop d'alcool. Un summum d'inélégance. 

 

 

 

 

Chine : 1 vin

 

 

* Rouges :

251. Chine : Dragon Seal 2006

(Cabernet-Sauvignon, Gamay)

DS10 - PC10? - LG11 - MF(11) - MS(13) - EG13. Note moyenne : 11,3

Nez exprimant le germe de pomme de terre, le cuir, le tabac froid, le crayon noir. J'aurais tendance à y voir une parenté avec un cabernet-franc de Loire, vers Chinon (ou en alternative un mencia espagnol).

Matière vraiment pas folichonne. Pour Pierre, un étrange breuvage, affreux, comme salé, émétique.

 

 

 

  

Conclusion par Laurent Gibet

 

 

C'était bien ... Un parcours mis en place dans l'urgence pour se remettre en tête des expressions multiples, puisque concernant tous les pays du monde. Alors il y a eu du mauvais, du moyen, du très bon et même du grand (c'est vrai dans l'hexagone également, comme nous le voyons chaque semaine au club). Ce voyage nous aura je crois permis une très bonne préparation. Ainsi, le jour de l'épreuve du championnat d'Europe, il nous guidera sans trop d'hésitation vers le torrontes argentin, le sauvignon de Nouvelle-Zélande, le pinotage Sud-Africain. En accord avec la conclusion de Pierre, j'ajoute que la Suisse est un territoire viticole aussi méconnu que varié et de belle qualité, que les vins italiens présentent plus d'intérêt que les vins espagnols, que le Portugal est capable de prouesses. En Australie (nous connaissions déjà de grandes expressions chez Shirvington en particulier), nous avons été bluffés par la production de Killikanoon et de Rusden. Je pense enfin, dans un monde relativement familier, à la sérénité des superbes rieslings allemands et autrichiens et aux nombreux liquoreux internationaux de caractère (surmûris, passerillés, botrytisés, cryoextraits, mutés, ...), capables de procurer d'intenses plaisirs gustatifs. 

 

 

 

Conclusion par Pierre Citerne

 

 

     C'était bien, certes, et surtout ça partait dans tous les sens !

     Une sorte de tour d'horizon candide des "étranges vins étrangers", sans autre ligne directrice que l'envie de ratisser large, de découvrir, le tout avec les moyens du bord. Sur le papier, le meilleur côtoyait le pire, il en fut de même dans les verres.

     On peut noter, au passage et sans prétendre à autre chose qu'à des impressions générales, que nous avons rencontré davantage de beaux vins rouges portugais que d'espagnols ; qu'une certaine production italienne visant « l'audience internationale » semble désormais jouer intelligemment la carte du fruit plutôt que celle de l'élevage et celle des cépages autochtones plutôt que des "internationaux" ; que l'Australie est capable d'accoucher des vins de grand caractère, comme des breuvages industriels navrants, des "non-vins" que seule la Californie semble en mesure de pouvoir concurrencer ; que les vins argentins se montrent dans l'ensemble plus crédibles que les chiliens ; que la Suisse possède un palette de terroirs et de traditions de premier plan, de mieux en mieux exprimée par des vignerons talentueux, etc., etc...

 

 

 

Tableau récapitulatif pays par pays

 

 

Pays

Domaine

Vin

Mill.

Note

Afrique du Sud

Domaine Klein Constantia

Rhine Riesling "Noble Late Harvest"

2006

17,2

Afrique du Sud

Kanonkop

Stellenbosch - "Paul Sauer"

2005

13,9

Afrique du Sud

Boekenhoutskloof

Franschhoek - Syrah

2006

13,7

Afrique du Sud

Jordan

Stellenbosch - Cabernet-Sauvignon-Merlot

2005

13,2

Afrique du Sud

Hamilton Russell Vineyards

Walker Bay / Hermanus - Pinot Noir

2007

13

 

 

 

 

 

 

 

Allemagne

Müller-Catoir

Pfalz - Rieslaner Auslese Haardter Herzog

2004

17,1

Allemagne

Weingut Edmund Reverchon

Mosel Saar Ruwer  - "Filzener Herrenberg Riesling Eiswein"

1996

16,1

Allemagne

Weingut Robert Weil

Rheingau - Riesling Kiedrich Gräfenberg Kabinett Trocken 

2003

15,5

Allemagne

Weingut Fritz Haag 

Brauneberger Juffer Sonnenuhr - Riesling Spätlese

2002

15,3

Allemagne

Weingut Müller-Catoir

Pfalz - Riesl. Haardter Bürgergarten Trck "Breumel In Der  Mauern"

2008

15,1

Allemagne

Von Schubert 

Mosel - Riesl. Maximin Grünhäuser Abstberg Kabinett Trck

2007

14,8

Allemagne

Emrich-Schönleber

Nahe - Riesling Spätlese « Monzinger Halenberg »

2004

14,6

Allemagne

Britzingen Winzergenossenschaft

Baden - Weisser Burgunder  Spätlese Trck " Britzinger Rosenberg"

2008

13,6

Allemagne

Collegium Wirtenberg

Riesling Trocken « Uhlbacher Götzenberg Sand »

2007

13,2

Allemagne

Weingut St.Urbans-Hof

Mosel Saar Ruwer - Riesling Wiltinger Kabinett Feinherb

2007

13,2

Allemagne

Weingut Hermann Dönnhoff

Nahe - Grauburgunder « S »

2004

13,2

Allemagne

Karl Haidle

Württemberg - Spätburgunder "Stettener"

2008

12,5

Allemagne

H Winzergenossenschaft Britzingen  

Baden Sekt B.A  - "Blanc de Noirs Brut Klassische Flaschen Gärung"

2007

11,4

 

 

 

 

 

 

 

Angleterre

Chapel Down

"Bacchus"

2006

13,5

Angleterre

Vineyard Barnsole

(Région du Kent) - "Canterbury Choice Pilgrim's Harvest"

1999

9,4

 

 

 

 

 

 

 

Argentine

Bodega Catena Zapata

Saint-Felicien "Tributo al 2do Centenario 1810-2010"

2007

14,6

Argentine

Bodega Etchart

Cafayate - Torrontes « Ayres »

2008

14,4

Argentine

Clos de Los Siete

Mendoza - Malbec

2007

14,2

Argentine

Finca La Celia

Uco Valley (Mendoza) - "Reserva" Cabernet Sauvignon

2002

13,9

Argentine

Terrazas de Los Andes

Mendoza - "Reserva" Malbec

2006

13,9

Argentine

Bodega Etchart

Torrontes « Privado »

2008

13,3

Argentine

Familia Zuccardi

Mendoza - "Q"

2006

13,3

Argentine

Bodegas Lurton

Mendoza - « Malbec Reserva »

2006

13,2

Argentine

 

Mendoza - Mendel

2007

13,2

Argentine

Alta Vista

Torrontes « Premium »

2007

12,9

Argentine

Bodegas Esmeralda

Mendoza - « Argento »

2001

12,8

Argentine

Bodega Septima

Mendoza - "Septimo Dia"

2007

12,8

Argentine

Trapiche

Mendoza - "Malbec"

2006

11,9

 

 

 

 

 

 

 

Australie

Kilikanoon

Clare Valley - "Attunga 1865" Shiraz

2005

17,9

Australie

Kilikanoon

Mac Laren Vale - "Parable" Shiraz

2005

17,1

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Full circle" Mataro

2005

16,7

Australie

Trevor Jones

Barossa Valley - "Liqueur Muscat"

NM

16,7

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Ripper Creek" Cabernet-Sauvignon Shiraz

2006

16,5

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Johann Georg" Shiraz

2006

16,3

Australie

Ben Glaetzer

Barossa Valley - "Anaperenna" Shiraz Cab.-Sauv. Unfiltered

2006

16,2

Australie

D'Arenberg

Mac Laren Vale - "Nostalgia" Rare Tawny

NM

15,9

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Greenock" Shiraz

2006

15,8

Australie

Kilikanoon

Clare Valley - "The Duke" Grenache

2005

15,5

Australie

Winery Noon

South Australia - "Eclipse"

2006

15,4

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Black Guts" Shiraz

2005

15,3

Australie

Ben Glaetzer

Barossa Valley - "Wallace" Shiraz Grenache

2006

14,9

Australie

Kilikanoon

Barossa Valley - "Testament" Shiraz

2005

14,8

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Christine’s Vineyard" Grenache

2006

14,7

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Pirathon" Shiraz

2006

14,6

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Clarry’s"

2007

14,4

Australie

Ben Glaetzer

Barossa Valley - "Amon-Ra" Shiraz Unfiltered

2006

14,3

Australie

Ben Glaetzer

Barossa Valley - "Bishop" Shiraz

2006

14

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Old Vine" Grenache

2006

13,8

Australie

Kilikanoon

Barossa Valley - "Green’s Vineyard" Shiraz

2005

13,7

Australie

Penfolds

South Australia - "Koonunga Hill" Shiraz Cabernet

2005

13

Australie

Winery Tatachila

Mc Laren Vale - « Partners » Cabernet-Sauvignon-Shiraz

1996

10,9

Australie

Hardys

South Eastern Australia - "Merlot Varietal Range"

2008

9,7

Australie

Casella Wine

"Yellow Tail Chardonnay"

2008

8,6

Australie

Casella Wines

"Yellow Tail Cabernet-Sauvignon"

2008

8,6

 

 

 

 

 

 

 

Autriche

Feiler-Artinger 

Ruster Ausbruch - "Pinot Cuvée"

1993

16,4

Autriche

Feiler-Artinger

Ruster Ausbruch - "Pinot Cuvée"

1995

16

Autriche

Weingut Fred Loimer

Kamptal - Riesling Steinmassl Langenlois Halbtrocken

2006

16

Autriche

Prager

Wachau - Riesling Weissenkirchen Smaragd "Klaus

2000

15,6

Autriche

Lucas F.X. Pichler

Wachau - Riesling Smaragd Dürnsteiner Kellerberg Trocken

2007

15,5

Autriche

Peter Schandl

"Ruster Gewurztraminer Eiswein" 

1992

15,1

Autriche

Feiler-Artinger

Neusiedlersee Hügelland - "Cuvée 1000"

1994

14,9

Autriche

Bründlmayer

Kamptal - "Zöbinger Heiligenstein" Riesling Alte Reben Trocken

1998

14,9

Autriche

Bründlmayer

Kamptal - "Grüner Veltiner Alte Reben Trocken"

1998

14,4

Autriche

Weingut Heinrich

Burgenland - « Zweigelt »

2007

14,2

Autriche

Weingut Wien Cobenzl  

Wiener Wein - Wiener Satz  « Classic »

2007

13,4

Autriche

Feiler-Artinger

"Ruster Ausbruch "

1995

13,1

 

 

 

 

 

 

 

Bulgarie

Pomorie

Black Sea - « Gold Dry Red Wine » Cabernet-Sauvignon

1997

7,5

 

 

 

 

 

 

 

Chili

Casa Lapostolle

Casablanca Valley - "Cuvée Alexandre" Chardonnay

1996

14,3

Chili

Concha y Toro & Rotschild

Puente Alto - « Almaviva »

1997

13,8

Chili

Mapu (Baron de Rothschild)

Maipo - Cabernet Sauvignon/Carmenere

2007

13,8

Chili

Concha y Toro & Rotschild

Puente Alto - « Almaviva »

1997

13,4

Chili

Las Ninas

Colchagua Valley (Apalta) - « Carmenere »

2007

12,7

Chili

Hacienda Araucano & Lurton

Valle Central - Carmenere"Reserva"

2006

12,4

Chili

Hacienda Araucano & Lurton

Valle Central - Carmenere "Reserva"

2005

12,2

Chili

Casa Lapostolle

Maipo - "Cuvée Alexandre"

2007

12

Chili

Las Ninas

Colchagua Valley - "Reserva" Cabernet-Sauvignon

2007

11,9

Chili

Concha y Toro

Valle Central - Casillero del Diablo "Reserva" Cab. Sauv.

2008

11,8

Chili

Concha y Toro

Valle Central - Casillero del Diablo "Reserva" Chardonnay

2007

11,1

 

 

 

 

 

 

 

Chine

Dragon Seal

 

2006

11,3

 

 

 

 

 

 

 

Espagne

Lustau

Xérès - Almacenista"Oloroso 1918"

1918

17,7

Espagne

Lustau 

Xérès - « Rich Oloroso »

1989

16

Espagne

Alvear

Montilla-Moriles - "PX Solera"

1927

15,8

Espagne

Bobadilla

Xeres - Semi-Sweet Oloroso « La Merced »

NM

15,6

Espagne

Domaine Torres

Penedes - "Gran Coronas Mas Rabel de Fontenac"

1995

15,3

Espagne

Lustau

Xérès - « San Emilio Solera Reserva  PX »

NM

15,2

Espagne

Meritxell Palleja

Priorat - « Nita »

2007

15,1

Espagne

Trio Infernal

Priorat - "Cuvée N°1/3"

2004

14,8

Espagne

Abadia da Cova 

Ribera Sacra (Ribera Baeia) - « Albarino »

2004

14,7

Espagne

Bodegas Alonso Del Yerro

Ribera Del Duero

2006

14,4

Espagne

Lusteau

Xeres - « Puerto Fino Solera Reserve »

NM

14,4

Espagne

Josep Barcelo

Priorat - « Sola Classic 1777 »

2007

14,3

Espagne

Bodegas Mas Alta

Priorat - "Artigas"

2006

14,2

Espagne

Bodegas Camino Del Vilar 

Navarre - « Vina Aliaga »

2007

14,1

Espagne

 

Getariako Txakolina –Txomin  Etxaniz Getaria

2008

14

Espagne

Osoti

Rioja - « La Era »

2006

13,8

Espagne

Cims de Porrera

Priorat - "Solanes"

2005

13,7

Espagne

Quinta de Couselo 

Rias Baixas - « Vino Branco de Orosal »

2004

13,6

Espagne

Sierra Cantabria

Rioja - "Cuvée"

2005

13,5

Espagne

Bodegas y Vinedos "Alion"

Ribera del Duero - "Reserva"

1995

13,5

Espagne

Benjamin Romeo

Rioja - « La Cueva Del Contador »

2004

13,3

Espagne

Sierra Cantabria

Rioja - "Crianza"

2005

13,2

Espagne

Bodega Penalba Herraiz

Ribera Del Duero - « Aptus »

2007

13,2

Espagne

Emilio Moro

Ribera Del Duero

2005

13,2

Espagne

Falset Marça

Montsant - « Castel Del Falset »

2004

13

Espagne

Osoti

Rioja

2007

13

Espagne

Domaine Torres

Penedes - "Gran Coronas - Mas La Plana"

1994

12,8

Espagne

Ossian Vinas

Vino de la Tierra de Castilla y Leon - Viejas Verdejo

2007

12,8

Espagne

Bodegas Real

Valdepenas - Tempranillo "Bonal" 

2005

12,7

Espagne

Bodegas Bestué (Enate)

Somontano - "Bestué de Otto Bestué - Finca Santa Sabina"

2006

12,6

Espagne

Sierra Cantabria

Rioja - "Coleccion Privada"

2006

12,4

Espagne

Paisajes y Viňedos

Rioja - "Paisaje VIII La Pasada"

2004

12,2

Espagne

Costers del Siurana

Priorat - « Miserere »

1992

12

Espagne

Mas Igneus

Priorat - « Barranc Dels Closos »

2006

11,8

Espagne

Domaine Torres

Penedes - "Gran Sangre de Toro Reserva"

1995

11,5

Espagne

Los Astrales

Ribera Del Duero - "Astrales"

2006

11,3

Espagne

Bodegas y Vinedos "Alion"

Ribera Del Duero

1998

9,3

Espagne

Bodegas y Vinedos "Alion"

Ribera del Duero - "Reserva"

1996

ED

 

 

 

 

 

 

 

Géorgie

Askaneli Brothers

"Askaneli"

1999

13,7

 

 

 

 

 

 

 

Hongrie

Disznoko

Tokaji Aszu - « 5 Puttonyos »

1995

16

Hongrie

Château de Sarospatak

Tokaji-Aszu - "6 Puttonyos"

1988

16

Hongrie

Château Dereszla

Tokaji - « Furmint Dry »

2006

12

Hongrie

Hétszölö

Tokaji - « Termelte Es Forgalmazza/Tokaj Pince Kft Furmint"

1998

12

Hongrie

Château Dereszla

Tokaji Aszù - "3 Puttonyos"

2000

ED

 

 

 

 

 

 

 

Italie

Giuseppe Rinaldi

Barolo - « Cannubis-San-Lorenzo/Ravera »

1999

17,9

Italie

Fattoria di Felsina

Chianti Classico Riserva - «  Rancia »

1999

16,8

Italie

Tenuta di Valgiano

Colline Lucchesi Rosso - "Tenuta di Valgiano"

2007

16,1

Italie

Sandrone

Barolo - "Cannubi Boschis"

1997

16,1

Italie

Luciano Sandrone

Nebbiolo d’Alba - "Valmaggiore"

2006

15,9

Italie

Azienda Agricola Agriverde 

Montepulciano d’Abruzzo - "Riseis Di Recastro"

2005

15,7

Italie

Azienda Mola

Aleatico Passito dell’ Elba Rosso - "Aleatico dell’ Elba"

2006

15,7

Italie

Tenuta delle Terre Nere

Etna Rosso - "Feudo di Mezzo II Quadra"

2006

15,5

Italie

San Donatino (Maria Cristina Diaz)

Chianti Classico - "Poggio Ai Mori"

2006

15,5

Italie

 

Sicile : Passito di Pantelleria – Pellegrino 

1998

15,5

Italie

Voerzio

Barolo - "Brunate"

1997

15,3

Italie

Carole Bouquet

Sicile - Passito Di Pantelleria

2000

15,1

Italie

Martini Di Cigala

Chianti Classico - "San Giusto a Rentennano"

2006

15

Italie

Cantina La Fiorita

Umbria - « Campoleone Lamborghini »

2004

14,9

Italie

Falesco

Lazio - « Montiano »

2001

14,8

Italie

Voerzio

Barolo - "Cerequio"

1997

14,8

Italie

Contini 

Cannonau Di Sardegna - "Tonaghe"

2004

14,6

Italie

Sella & Mosca

Sardaigne : Alghero - "Tanca Farra"

2003

14,5

Italie

Azienda Agricola La Spinetta

Barbaresco - « Vigneto Valeirano Vürsü »

1999

14,4

Italie

 

Brunello di Montalcino Riserva – Il Poggione

1988

14,4

Italie

Marchesi Mazzei Fonterutoli

Chianti Classico

2007

14,3

Italie

Cal Del Bosco

Terre di Franciacorta - "Curtefranca"

2006

14,3

Italie

Foradori

Vigneti Delle Dolomiti Rosso - « Granato »

2006

14,3

Italie

Cantina Gallura

Sardaigne : Vermentino Di Gallura - "Pira"

2007

14,3

Italie

G.D. Vajra

Dolcetto d'Alba - "Coste & Fossati"

2006

14,2

Italie

Azienda Vinicola Attilio Contini

Sardaigne : Vernaccia Di Oristano - "Flor"

1997

14,2

Italie

Stefano Accordini

Valpolicella Classico Superiore Ripasso - «  Acinatico »

2006

14,2

Italie

Azienda Sottimano

Barbaresco - "Cottà"

2006

14,1

Italie

Gini

Soave Classico - « La Frosca »

2006

14

Italie

Cantina del Vermentino

 Vermentino Di Gallura "Arakena" (VT)

2006

13,9

Italie

Feudi di San Marzano

Negroamaro Salento - "F"

2007

13,9

Italie

Cantina Colosi

Sicile - « Nero d’Avola »

2008

13,9

Italie

Sartarelli

Verdicchio Dei Castelli Di Jesi - "Vigneti Balciana Classico Superiore"

2007

13,8

Italie

 

Intorcia - Vino Liquoroso "Lacrima Christi"

NM

13,7

Italie

Cantina Colosi

Sicile - Passito Di Pantelleria

2003

13,6

Italie

Cantina Colosi

Sicile - Passito Di Pantelleria

2004

13,6

Italie

Feudi di San Marzano

Primitivo di Manduria - "Sessantanni Old Vine"

2005

13,6

Italie

Serego Alighieri

Rosso Del Veronese - Possessioni Rosso

2002

13,5

Italie

Cantine Bema

Reggiano Lambrusco - Vino Frizzante Dolce "Villa Del Vento"

NM

13,4

Italie

Farnese Vini

Montepulciano d'Abruzzo

2007

13,1

Italie

Stefano Accordini

Valpolicella Classico Superiore Ripasso - «  Acinatico »

2006

13

Italie

Cantina Santa Maria

Sardaigne : Monica Di Sardegna - La Palma In Alghero

2006

13

Italie

Sartarelli

Verdicchio Dei Castelli Di Jesi - "Vigneti Tralivio Classico Superiore"

2006

13

Italie

Negotium

Veneto delle Venezie - « Nec-Otium » Pinot Grigio

2008

12,9

Italie

Poggiotondo

Chianti - « Cerro Del Masso »

2007

12,8

Italie

Badia a Coltibuono 

Chianti Classico - "Roberto Stucchi"

1997

11,5

Italie

Azienda Agricola Terra D’Aligi

Montepulciano d’Abruzzo - « Terra d’Aligi »

2006

10,3

Italie

Sarotto

Barolo - "Collezione Bellosguardo"

2003

6,8

Italie

Icardi

Moscato d’Asti - « La Rosa Selvatica »

2006

ED

Italie

Casa Vinicola Firriato 

IGT Sicilia - "Santagostino - Baglio Soria"

1999

ED

Italie

Cava Antica

Orvieto

2007

ED

 

 

 

 

 

 

 

Liban

Château Musar

Vallée de la Bekaa - Château Musar

1991

15,7

Liban

Château Ksara

Vallée de la Bekaa - « Réserve du Couvent »

2006

13,2

 

 

 

 

 

 

 

Maroc

Celliers de Meknes

Coteaux de l’Atlas - "L’Elixir des Emperereurs Cuvée Juba II"

2005

9,8

 

 

 

 

 

 

 

Mexique

L.A. Cetto

Baja Californie - Zinfandel

2006

12,7

 

 

 

 

 

 

 

New Zeland

Wither Hills

Marlborough - « Pinot Noir »

2006

13,9

New Zeland

Cloudy Bay

Marlborough - « Sauvignon Blanc »

2008

13,5

New Zeland

Cloudy Bay

Marlborough - « Chardonnay »

2007

12,2

New Zeland

Schubert Wines

Martinborough Wairapapa - « S » Syrah

2005

11,2

 

 

 

 

 

 

 

Portugal

Luis Pato

Barraida - "Vinha Barossa"

1997

16,9

Portugal

Domingos Alves de Sousa

Douro - « Quinta do Vale da Raposa Touriga Nacional »

2003

16,3

Portugal

D'Oliveira Colheita

Madère - "Malvazia"

1990

15,4

Portugal

Henriques & Henriques

Madère - « Finest Dry Years 5 Old »

NM

15,3

Portugal

Luis Pato

Barraida - "Quinta Do Ribeirinho Primeira Escolha"

1996

15,2

Portugal

Barbeito Sercial

Madère - Old Reserve 10 Years Old

NM

14,3

Portugal

Casa de Vilacetinho

Vinho Verde

2008

14,1

Portugal

Casa Ramos Pinto

Douro - Duas Quintas

2005

14,1

Portugal

Luis Pato

Bairrada - « Quinta do Moinho »

1998

14

Portugal

Luis Pato

Barraida - "Vinha Barossa"

1997

13,8

Portugal

Quinta Da Colmaça

Tinto Douro

2004

13,7

Portugal

Barbeito Boal

Madère - Old Reserve 10 Years Old

NM

13,5

Portugal

Carmim

Alentejo - « Regia Colheita Reguengos Reserva »

2008

10,4

Portugal

Adega Coop de Borba

Alentejo - « Adegorba Reserva »

2005

10

Portugal

Quinta Dos Loridos

Estremadura - "Alvarinho"

2005

ED

 

 

 

 

 

 

 

Roumanie

Murfatlar

"Muscat Ottonel"

1982

15,1

 

 

 

 

 

 

 

Suisse

Anne-Catherine et Denis Mercier

Valais - « Grain noble ConfidenCiel  Flétrie sur Souche" Ermitage

2003

15,6

Suisse

Christophe Abbet

Valais - « Humagne Rouge »

2006

15,5

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Petite Arvine de Sion"

2007

15,2

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Heida de Sion"

2007

15,2

Suisse

Gérald Besse

Valais - Petite Arvine "Martigny"

2007

15,1

Suisse

Stéphane Reynard & Dany Varone

Valais - « Clos des Corbassières » Vieilles Vignes

2007

15,1

Suisse

Maisons Bonvin, Varone et Coop

Valais - "Bibacchus" Petite Arvine Terrasses du Rhône

2007

14,7

Suisse

Robert Gilliard

Valais - Petite Arvine "Pierre Ollaire"

2007

14,5

Suisse

Domaine M.Reynald Parmelin

Côte Vaudoise - "La Côte"

2006

14,4

Suisse

Marie-Bernard Gillioz

Valais - « Saint-Léonard » Cornalin

2003

14,4

Suisse

Domaine des Claives

Valais - « Grain D’Or » Ermitage Président Troillet

2004

14,3

Suisse

Serge Roh

Valais - Syrah de Vétroz « Les Ruinettes Sélection »

2005

14,2

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Humagne rouge de Sion"

2008

14,2

Suisse

Marie-Thérèse Chappaz

Valais - Malvoisie (Grain Noble non précisé sur l’étiquette)

2002

14

Suisse

Serge Roh

Valais - Amigne  de Vétroz "Grain Noble - Les Ruinettes"

2005

13,7

Suisse

Landi

Valais - "Réserve du Vigneron" Petite Arvine

2007

13,6

Suisse

Louis Bovard

Canton de Vaud - Epesses "Chatally"

2006

13,5

Suisse

Maître de Chais

Valais - "Rouge d'Enfer"

2006

13,5

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Fendant de Sion"

2007

13,2

Suisse

Cave du Château d'Auvernier

Neuchâtel - "Neuchâtel blanc"

2007

12,7

Suisse

Cave du Trobb-Cressier

Neuchâtel - Chasselas "Domaine de l'Hôpital Pourtalès"

2007

12,7

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Cornalin de Sion"

2007

12,3

 

 

 

 

 

 

 

Ukraine

Massandra

Crimée - "Muscat"

2005

14,2

 

 

 

 

 

 

 

USA

Joseph Swan Vineyard

Sonoma Coast - « Cabernet Sauvignon »

1987

16,4

USA

Bonny Doon Vineyards

Californie - "Muscat Vin de Glacière"

1996

16,1

USA

Loredona Wine Cellars

Lodi (Californie) - « Viognier »

2007

15,1

USA

Ridge California

Californie - « Lytton Spring »

2003

14,3

USA

Heitz Wine Cellar

Napa Valley - Cabernet-Sauvignon  

1995

14,1

USA

Duckhorn Winery

Napa Valley - « Decoy »

2001

14

USA

Stag’s Leap Wine Cellars

Napa Valley - Chardonnay « Karia »

2005

13,8

USA

ZD Wines

Napa Valley - ZD Wines "Chardonnay Vintagé"

2007

12,3

USA

 

Californie - Bonterra

2006

10

USA

Ernest & Julio Gallo

Californie - « Zinfandel Family Vineyards »

2007

9

USA

 

Californie - Echo Falls Cabernet-Sauvignon

2006

8,8

 

 

 

Tableau récapitulatif général

 

Rang

Pays

Domaine

Vin

Mill.

Note

1

Australie

Kilikanoon

Clare Valley - "Attunga 1865" Shiraz

2005

17,9

2

Italie

Giuseppe Rinaldi

Barolo - « Cannubis-San-Lorenzo/Ravera »

1999

17,9

3

Espagne

Lustau

Xérès - Almacenista"Oloroso 1918"

1918

17,7

4

Afrique du Sud

Domaine Klein Constantia

Rhine Riesling "Noble Late Harvest"

2006

17,2

5

Allemagne

Müller-Catoir

Pfalz - Rieslaner Auslese Haardter Herzog

2004

17,1

6

Australie

Kilikanoon

Mac Laren Vale - "Parable" Shiraz

2005

17,1

7

Portugal

Luis Pato

Barraida - "Vinha Barossa"

1997

16,9

8

Italie

Fattoria di Felsina

Chianti Classico Riserva - «  Rancia »

1999

16,8

9

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Full circle" Mataro

2005

16,7

10

Australie

Trevor Jones

Barossa Valley - "Liqueur Muscat"

NM

16,7

11

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Ripper Creek" Cabernet-Sauvignon Shiraz

2006

16,5

12

Autriche

Feiler-Artinger 

Ruster Ausbruch - "Pinot Cuvée"

1993

16,4

13

USA

Joseph Swan Vineyard

Sonoma Coast - « Cabernet Sauvignon »

1987

16,4

14

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Johann Georg" Shiraz

2006

16,3

15

Portugal

Domingos Alves de Sousa

Douro - « Quinta do Vale da Raposa Touriga Nacional »

2003

16,3

16

Australie

Ben Glaetzer

Barossa Valle - "Anaperenna" Shiraz Cab.-Sauv. Unfiltered

2006

16,2

17

USA

Bonny Doon Vineyards

Californie - "Muscat Vin de Glacière"

1996

16,1

18

Allemagne

Weingut Edmund Reverchon

Mosel Saar Ruwer  - "Filzener Herrenberg Riesling Eiswein"

1996

16,1

19

Italie

Tenuta di Valgiano

Colline Lucchesi Rosso - "Tenuta di Valgiano"

2007

16,1

20

Italie

Sandrone

Barolo - "Cannubi Boschis"

1997

16,1

21

Hongrie

Disznoko

Tokaji Aszu - « 5 Puttonyos »

1995

16

22

Autriche

Feiler-Artinger

Ruster Ausbruch - "Pinot Cuvée"

1995

16

23

Autriche

Weingut Fred Loimer

Kamptal - Riesling Steinmassl Langenlois Halbtrocken

2006

16

24

Hongrie

Château de Sarospatak

Tokaji-Aszu - "6 Puttonyos"

1988

16

25

Espagne

Lustau 

Xérès - « Rich Oloroso »

1989

16

26

Australie

D'Arenberg

Mac Laren Vale - "Nostalgia" Rare Tawny

NM

15,9

27

Italie

Luciano Sandrone

Nebbiolo d’Alba - "Valmaggiore"

2006

15,9

28

Australie

Kalleske

Barossa Valley - "Greenock" Shiraz

2006

15,8

29

Espagne

Alvear

Montilla-Moriles - "PX Solera"

1927

15,8

30

Italie

Azienda Agricola Agriverde 

Montepulciano d’Abruzzo - "Riseis Di Recastro"

2005

15,7

31

Italie

Azienda Mola

Aleatico Passito dell’ Elba Rosso - "Aleatico dell’ Elba"

2006

15,7

32

Liban

Château Musar

Vallée de la Bekaa - Château Musar

1991

15,7

33

Autriche

Prager

Wachau - Riesling Weissenkirchen Smaragd "Klaus

2000

15,6

34

Espagne

Bobadilla

Xeres - Semi-Sweet Oloroso « La Merced »

NM

15,6

35

Suisse

Anne-Catherine et Denis Mercier

Valais - « Grain noble ConfidenCiel  Flétrie sur Souche" Ermitage

2003

15,6

36

Australie

Kilikanoon

Clare Valley - "The Duke" Grenache

2005

15,5

37

Italie

Tenuta delle Terre Nere

Etna Rosso - "Feudo di Mezzo II Quadra"

2006

15,5

38

Italie

San Donatino (Maria Cristina Diaz)

Chianti Classico - "Poggio Ai Mori"

2006

15,5

39

Autriche

Lucas F.X. Pichler

Wachau - Riesling Smaragd Dürnsteiner Kellerberg Trocken

2007

15,5

40

Allemagne

Weingut Robert Weil

Rheingau - Riesling Kiedrich Gräfenberg Kabinett Trocken 

2003

15,5

41

Italie

 

Sicile : Passito di Pantelleria – Pellegrino 

1998

15,5

42

Suisse

Christophe Abbet

Valais - « Humagne Rouge »

2006

15,5

43

Australie

Winery Noon

South Australia - "Eclipse"

2006

15,4

44

Portugal

D'Oliveira Colheita

Madère - "Malvazia"

1990

15,4

45

Portugal

Henriques & Henriques

Madère - « Finest Dry Years 5 Old »

NM

15,3

46

Espagne

Domaine Torres

Penedes - "Gran Coronas Mas Rabel de Fontenac"

1995

15,3

47

Australie

Rusden

Barossa Valley - "Black Guts" Shiraz

2005

15,3

48

Italie

Voerzio

Barolo - "Brunate"

1997

15,3

49

Allemagne

Weingut Fritz Haag 

Brauneberger Juffer Sonnenuhr - Riesling Spätlese

2002

15,3

50

Portugal

Luis Pato

Barraida - "Quinta Do Ribeirinho Primeira Escolha"

1996

15,2

51

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Petite Arvine de Sion"

2007

15,2

52

Suisse

Giroud Vins

Valais - "Heida de Sion"

2007

15,2

53

Espagne

Lustau

Xérès - « San Emilio Solera Reserva  PX »

NM

15,2

54

Roumanie

Murfatlar

"Muscat Ottonel"

1982

15,1

55

Autriche

Peter Schandl

"Ruster Gewurztraminer Eiswein" 

1992

15,1

56

Italie

Carole Bouquet

Sicile - Passito Di Pantelleria

2000

15,1

57

USA

Loredona Wine Cellars

Lodi (Californie) - « Viognier »

2007

15,1

58

Espagne

Meritxell Palleja

Priorat - « Nita »

2007

15,1

59

Allemagne

Weingut Müller-Catoir

Pfalz - Riesl. Haardter Bürgergarten Trck "Breumel In Der  Mauern"

2008

15,1

60

Suisse

Gérald Besse

Valais - Petite Arvine "Martigny"

2007

15,1

61

Suisse

Stéphane Reynard & Dany Varone

Valais - « Clos des Corbassières » Vieilles Vignes

2007

15,1

62

Italie

Martini Di Cigala

Chianti Classico - "San Giusto a Rentennano"

2006

15

63

Autriche